20

10K 1.2K 173








20



L'air est lourd, je tente de reprendre mon souffle mais caché mon angoisse s'avère beaucoup plus difficile que prévu, j'inspire et expire machinalement mais malgré ça, je sens ma respiration se faire bruyante et rapide, j'ai du faire un effort surhumain pour me concentrer sur son visage encore une fois, ce sont ses yeux qui ont réussis à me faire garder le cap.


Dans une pièces closes, seule face à un homme, se regardant droit dans les yeux, une lame dans ma main gauche un couteau dans sa main droite, j'ai encore une fois eu l'impression de retourner en arrière, tout cela m'a rappelé trop de souvenir, beaucoup trop, j'ai tenté d'appliquer les conseil du psy, garder en tête que tout cela est faut et me concentrer sur autre chose, je pense que si je n'avais pas réussi, j'aurais pu retourner la situation et la tué sur le champs. Mais encore une fois, quelque chose m'a poussé en croire en elle, elle aurait très bien pu me tué et s'enfuir, mais elle ne l'a pas fait, sûrement un manque de cran.


Pourtant, à ce que je sais, elle à déjà tué, certes, la situation était beaucoup plus différentes, mais elle n'est pas innocente de se côté là, moi non plus d'ailleurs, sûrement le seule point que nous avons en commun.


Encore assise sur le sol, Jinan finit par se relever puis tente de quitter la pièce, je la rattrape fermement par la main et la plaque contre la porte, elle relève le buste cherchant sûrement a faire disparaître la douleur du choc contre le bois, sa poitrine se retrouve collé à mon torse et son souffle se mélange au miens, doucement elle se dégage de mon emprise et observe longuement ma main emboîté dans la sienne, j'avais l'impression de la dégoûté, que mon toucher la brûlait.


- Qu'est-ce que tu veux savoir ?


Elle écarquille les yeux, ne s'attendant sûrement pas à ce que je fasse un pas vers elle, mais mon plan à changé, je vais tenter de la mettre en confiance, quitte à lui mentir, je n'ai aucun scrupule et aucun regret, si cela peut me permettre d'être tranquille et de la protéger de tout danger potentiel je n'hésiterais pas à le faire.


Elle semble chercher les questions au fin fond de son esprit, elle doit tellement en avoir qu'elle ne sait pas par ou commencer, mais je commence à m'impatienter et la situation commence à devenir beaucoup trop complexe pour être réelle. Elle me regarde longuement et son regard s'attarde sur la petite ride qui se forme sur mon front lorsque je suis stressé.





- Elle: Tu es l'un des leurs ?

- Je ne suis pas un terroriste.


J'ai l'impression que j'essaye plus de m'en persuader qu'autre chose, après tout, un terroriste est une personne qui sème la terreur partout ou il se trouve, j'ai tué des gens, sûrement innocent, j'en ai terrorisé plus d'un, mais est-ce que cela fait de moi un terroriste ?


- Elle: Raconte moi ce qu'il s'est passé avec ma famille.

- Je ne suis pas sûr que tu es envie de savoir.

- Elle: Je t'écoute.





Quelques années plus tôt.


Le camion roule et emprunte des routes boueuses presque impossible à traverser, ma tête cogne à plusieurs reprise contre la vitre et pourtant même le choc n'arrive pas à éveiller mon esprit, nous sommes une centaines d'hommes, notre destination ? Bartella, la cible ? Des hommes et des femmes, chrétiens principalement vivant ici depuis des années.


Zaïr - Les tourments d'un homme.Lisez cette histoire GRATUITEMENT!