Chapitre 8 : I'll show you

1.5K 143 101

                                                         ***** RILEY *****


Nous étions désormais assis en tailleur sur le lit, face à face, nous goinfrant de sucreries. Le sucre n'apaisait pas mes craintes mais au moins ça adoucissait mes papilles.

« T'es vraiment sûr de vouloir faire cette émission ? »

Lui demandais-je à nouveau, j'angoissais d'avance pour lui. Je n'arrivais pas à comprendre comment il pouvait, ne serait ce que l'envisager. J'avais déjà du mal à en parler avec ma psy alors devant des caméras et des milliers de gens...

« On peut pas dire que j'ai vraiment le choix, je n'ai fait aucune déclaration depuis les évènements il faut que je sorte du silence. Je connais bien Ellen, si je dois parler de ça quelque part, je veux le faire dans son émission. »

Il avait l'air déterminé et résolu à la fois, pourtant il était nerveux, je pouvais le sentir.

« D'accord, tu sais que quoi que tu décides, je te soutiens et si au dernier moment tu changes d'avis je viendrai te chercher. »

Un sourire en coin il leva les yeux vers moi avant que son bref sourire ne s'efface.

« En parlant de ça... je me demandais si tu ne voulais pas m'accompagner demain soir.. ? »

Se hasarda-t-il en me fixant, guettant ma réaction. J'ouvris la bouche, mais aucun mot ne sortit. Un boule se forma dans ma gorge.

« On s'arrangera pour que personne ne nous voit ensemble bien évidemment, ne t'en fais pas, tu pourrais être en coulisse ou dans le public comme tu veux. Du moment que tu sois là... »

J'étais coincée, je ne pouvais pas lui dire non après tout, j'étais revenue vers lui en m'excusant de l'avoir laissé tomber, je ne pouvais pas recommencer. D'ailleurs je voulais être là pour lui, mais me retrouver dans un studio, vulnérable, rempli de gens, me rendait extrêmement nerveuse.

« Je... euh, d'accord, bien sur, je viendrai. »

Finis-je par accepter en tentant de paraître ravie. La nuit fut courte et pour une fois ce n'était pas le passé qui m'empêcha de dormir, mais le futur. Je ne savais même pas pourquoi j'étais dans un tel état, après tout, ce n'était pas moi qui allait faire cette foutue émission.

Pourtant je ne pouvais pas m'empêcher d'avoir ce pré-sentiment que c'était une mauvaise idée. Il était onze heures passées et Justin dormait encore. Chanceux. Allongé sur le ventre, son visage tourné de mon côté, je pris quelques instants pour l'observer.

Il avait l'air si détendu, si innocent, si vulnérable. Mon cœur se serra un instant et je passais délicatement mes doigts dans ses cheveux, prenant soin de ne pas le réveiller. Tout était complètement absurde. J'étais passée du statut de belieber à amie proche de mon idole, tout ça d'une façon complètement improbable et horrible.

Son bras gauche était posé en travers de mon ventre, m'empêchant de me lever. Nous n'avions même pas pris la peine de nous changer pour dormir mais j'avais besoin de prendre une douche et de prévenir mes parents.

Je déplaçais son bras doucement et remontais le drap sur lui avant de m'extirper du lit sur la pointe des pieds. Je n'avais absolument aucune affaire de rechange puisque je n'avais pas prévu que la situation prenne ce tournant.

The Worst Day of Our LivesLisez cette histoire GRATUITEMENT !