Chapitre 16.

294 23 1

Point de vue d'Abby.

Je me réveille sur un sol qui commençait à geler. Il fait très noir et la seule lueur que j'aperçois, c'est une lampe torche qui regarde un peu partout. Je remarque que c'est Daryl, qui observe et qui nous protège en cas qu'un rôdeur s'approche trop près. Je me lève difficilement et saute sur une jambe pour aller le rejoindre. Je m'asseois à ses côtés, soupirant de soulagement. Il faut dire que c'est plus difficile que je ne le croyait. Daryl me regarde, avant de reprendre sa lampe torche et observer autour de nous.

-Tu ne dors pas? Demande-t-il en chuchotant. Je secoue la tête négativement. Il hausse les épaules.

-D'accord. Ajoute Daryl simplement.

Le froid s'installait rapidement. On entendait la brise danser avec les feuilles qui commençaient tranquillement tourner au jaune. L'automne s'installait peu à peu. Cela me faisait penser au monde dans lequel nous vivions avant... Je ne comprends pas comment un monde si fort à pu être détruit aussi rapidement... Une larme coule sur ma joue et je l'essuie aussitôt du revers de ma main. Je ne devais pas montrer que j'étais faible à tout le monde. Déjà que Daryl le savait, c'était de trop.

Point de vue de Daryl.

Abby est assise à mes côtés depuis déjà un bon moment. Sa présence ne me dérange pas, ce qui est surprenant. Elle ne m'a presque pas parlé ce soir, c'est sans doute pour ça. Tout le monde dormait autour de nous et je m'étais porté volontaire pour surveiller les alentours. Le groupe avait besoin de repos. Avec la perte de l'école,  nous allons devoir nous reposer et se priver de notre petit confort. C'était désolant. Tout ce travail acharné pour le perdre à la fin.

Je regarde devant moi et aperçois un rôdeur, qui est quand même assez loin. Abby me regarde du coin de l'oeil, avant de sortir l'arme à feu de Rick. Je le baisse aussitôt, secouant la tête. J'hésite et tend mon arbalète à Abby. Elle accepte avec de gros yeux. Je me surprends moi même à être gentil. Mais qu'est-ce qui me prends tout d'un coup? Je sors de mes pensées et positionne Abby et l'arbalete. Il ne lui restait plus qu'a tirer sur ce maudits rôdeur.

-Bon, inspire, retiens ton souffle et appuie sur la gâchette! Chuchotais - je à Abby. Elle s'exécute et tue cette pourriture d'une seule flèche. Elle se retourne vers moi avec un grand sourire, visiblement fière d'elle. J'hoche la tête,  un sourire en coin. Je sens qu'elle va devenir une petite Daryl cette gamine...

Point de vue d'Abby.

Le lendemain matin, je me réveille sur le sol encore gelé. Les rayons du soleil avait perturbé mon sommeil. Je suis allée me coucher tard cette nuit. J'étais avec Daryl et il m'apprenait à tirer sur des rôdeurs. J'avais trouvé cet homme vraiment amusant cette nuit. Il n'avait pas été dur envers moi, au contraire. Il était doux et assez attentionné,  ce qui n'était pas du tout dans son habitude.

Tout le monde se réveille chacun leur tours. Je rigole avec Carl et Michonne, qui discutait de bandes dessinées. Mon jeune ami voulait que Michonne lui trouve quelques BD pour lire quand il aurait du temps à perdre. Michonne avait accepté avec grand plaisir. Ils s'entendaient toujours bien ces deux - la. Je regarde autour de moi. Glenn est avec Rick et Hershel, Daryl est avec Carol alors que Maggie est avec Beth. Je croise le regard de cette dernière. Il était froid et distant. Je me lève et met mon sac sur mon dos, alors que Rick rassemblait les troupes.

-On va aller, comme nous avions prévu hier, vers le Nord en espérant trouver un endroit où passer quelques jours! Comme ça on va pouvoir réfléchir à notre prochain plan dans l'espoir de trouver un nouvel endroit où vivre en toute sécurité! Sourit Rick. Je me dirige difficilement vers lui et pose une main sur son bras. Il se tourne vers moi, toujours souriant. C'est visiblement le pilier de ce groupe. Je lui tend son arme à feu avec un petit sourire.

-Tiens, je te redonne ce qui t'appartient Rick, merci. Dis-je un peu gênée. Il lâche un petit rire et referme mes mains sur l'arme.

-Garde la. Tu n'as pas d'arme. Je saurai m'en trouver une autre. Dit Rick avant de poser un baiser sur mon front. Je suis un peu inconfortable face à cette preuve d'affection mais n'en fait pas de cas.

Au bout d'une dizaine de minutes, tout le monde est prêt à se mettre en route. La chaleur commençait à s'installer et le soleil éclairait nos visages. Une bonne journée pour marcher.

Pendant que nous marchions, j'étais à la traîne. Je pouvais maintenant marcher, mais bien évidemment, ma blessure me ralentissait. Une main se posa sur mon épaule.

Coucou! Voilà un nouveau chapitre! Je suis vraiment désolée d'être en retard! J'espère que vous me pardonnerez ❤ Bonne lecture! 😘

Un Nouveau Monde. (Walking Dead) Lisez cette histoire GRATUITEMENT !