Chapitre 26 : Au secours

40 4 0

Les choses parurent encore plus étranges à Åna lorsqu'elle se réveilla.


Étranges ? Le mot était un peu faible. Ce qui lui arrivait n'était plus qu'un immense chweing-gum d'événements incompréhensibles.


Elle se leva. Il faisait froid, et tout autour d'elle régnait le vacarme des monstres et des bêtes sauvages auquel elle s'était habituée. Un rayon de soleil illuminait le bol de pain et de fromage qu'on lui avait laissé.


Ilåna était une sorcière. Ce que ça impliquait au juste, Åna s'en fichait. Le plus important était qu'une prophétie l'avait désignée comme élément fondamental d'une guerre. Si Némésis la forçait à agir pour elle, en somme, sa victoire serait assurée. Non parce qu'Ilåna était la plus puissante de tous les demi-dieux, mais parce que son sort l'avait décidé ainsi –


Åna eut soudain envie de fracasser les murs, d'exploser quelques monstres pour passer sa colère. Ras-le-bol des dieux qui se faisait la guerre à tout bout de champ. Ras-le-bol des trois Parques, qui filaient à l'avance la vie des mortels. Ras-le-bol du destin, qui manipulait et sabotait la vie des demi-dieux. Ils ne pouvaient pas décider eux-mêmes de leur avenir, bordel ?


Pour elle, la vie n'était faite que de choix qui nous impliquent et de hasards qui nous offraient chances et malchances. Au fond, elle savait que cette vision était biaisée dans un monde dirigé par les dieux. Sa mère était finalement la première à manipuler les mortels, les rendant dépendants d'une chance aléatoire ; et choisissant ceux qu'elle protégeait.


Pourquoi ? Pourquoi devaient-ils se soumettre à un monde qui n'avait que faire d'eux ?

Agis, se dit Åna. Agir, c'était le seul moyen de ne pas se perdre à penser.

Mais que pouvait-elle faire ?


Son regard fit le tour de sa petite cabane percée de trous et encerclée de monstres à l'haleine fétide. Elle s'arrêta sur sa boîte à trésors. Son miroir de la Colonie, ses allumettes, son T-shirt carbonisé, tout était là.


Et soudain elle vit –

Une drachme en or.

Elle avait une drachme en or.

Communiquer. Avec l'extérieur.

Appeler des renforts. Prévenir Ilåna.


Elle s'empara de la pièce et regarda, une fois de plus, autour d'elle. Impossible, évidemment, d'aller dehors parmi les monstres chercher des flaques d'eau et des arc-en-ciel. Mais elle pouvait essayer d'en fabriquer un chez elle, non ?


Elle se précipita sur la jarre qui se trouvait à-côté de son bol, baignant dans le soleil, et la renversa. A première vue, aucun arc-en-ciel n'apparaissait ; mais elle joua à disposer la jarre de différentes façons, à changer son angle de vue. Et là, par miracle, il apparut : un petit arc-en-ciel, à peine visible, dans l'eau claire. Une communication ! Elle se retint d'hurler de joie et d'avertir les monstres : elle allait parler à quelqu'un, dehors !


- Ô Iris, déesse de l'arc-en-ciel, murmura-t-elle, serrant la drachme en or dans son poing. Montre-moi...

Nemesis Hogwarts Project [HP-PJ]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !