Chapitre 11.

369 25 0

Point de vue d'Abby.

Après avoir mangé, j'ai aidé Maggie à débarrasser la table alors que les autres étaient tous à l'extérieur, travaillant à améliorer la sécurité de l'école... Qu'on pourrait maintenant appeler la maison? En faisant la vaiselle, je soupire et ma nouvelle amie ne perd pas de temps à le remarquer.

- Qu'est - ce qui se passe Abby? Me demande Maggie, inquiète. J'arrête tout ce que je fais et la regarde.

- J'arrive pas a cerner ce Daryl. Certains moments, il est froid et brutal et dans d'autres moments, il est gentil et me parle normalement... Je ne le comprends juste pas. Dis-je avant de soupirer. Maggie ne peut s'empêcher de rire.

-T'inquiètes! Il est comme ça avec tout le monde... C'est juste qu'il est vraiment tête de noeuds et qu'il ne te connais pas Abby! Fait moi confiance il va changer!

Je ne fais qu'hocher la tête avant de finir de laver les plats. J'espère qu'il va changer de ton avec moi. Je n'ai rien fait pour qu'il me parle de ce ton.

En parlant du loup, il entre dans la cuisine et met deux lapins sur la table avant de monter à l'étage. Mais quelle bonne humeur. Je roule les yeux. Il m'énerve. Je fini par monter à l'étage, comptant lui dire ce que je pense. Il est accoudé sur le rebord d'une fenêtre, un cigarette au bec. En m'entendant arriver, il ne fait que tourner la tête.

-Tu veux quoi? Dit Daryl sèchement.

- Tu peux m'expliquer pourquoi on dirait que tu me déteste bordel? Veux tu bien me dire pourquoi tu as un putain d'air de cochon avec moi?! Dis-je, frustrée.

-Parce que tu es faible, gamine. Il me répond d'un ton froid. Je bouille en dedans de moi.

-Va te faire foutre espèce de con! Hurlais - je,  levant un doigt en sa direction. Je tourne les talons, alors qu'il grogne quelque chose que je n'ai pas pu entendre. J'entre dans ma chambre et prends mon sac. Je prends également mon couteau, que je met dans une étui autour de ma cuisse. C'était un cadeau de Rick.

Je sors de l'école et me dirige d'un pas décidé vers les bois. J'ouvre la porte du grillage en m'assurant que personne ne me suive. Je prends le temps de la refermer derrière moi et je me met aussitôt à m'en foncer dans les bois. Putain de con.

Au bout d'une trentaine de minutes de marche, je décide de prendre une pause au bord d'un ruisseau. Je ne pense pas qu'ils allaient me trouver ici. J'avais besoin de temps pour être un peu seule avec moi même. J'avais besoin de me calmer avant de la frapper une deuxième fois. La vue sur le ruisseau était magnifique. Le soleil donnait un effet miroir à l'eau et le courant de cette dernière me relaxait. J'étais étonnée de ne pas avoir croisé de rôdeurs. C'est presque à croire qu'ils n'existent plus.

J'entends dans ce silence réconfortant une branche craquer. Je me retourne rapidement, mon couteau à la main. Aussitôt retournée, je dirige le couteau vers le bruit de la branche. Une main attrape mon poignet. L'emprise était tellement forte que mon arme tombe délibérément de ma main. Je lève les yeux et je fronce les sourcils.

-Tu veux quoi. Dis-je en soupirant.

-Abby mais t'es cinglée ou quoi?! Me répond Daryl. Je ne l'écoute pas et il fini par lâcher mon poignet qui était maintenant rouge par sa faute.

- Dégage Daryl. Si je suis venue ici c'est pour prendre de l'air et être seule! Criais-je avant de ramasser mon couteau traînant au sol.

-Mais tu sais très bien que c'est dangereux ici pour toi! Grogne Daryl. Je le lance un regard noir.

-C'est dangereux pour moi?! Pour moi?! C'est dangereux pour tout le monde monsieur je suis mieux que les autres donc je reste dans mon petit coin! Tes qu'un putain de con! Hurlais - je. J'en avais marre.

Daryl me regarde, un air légèrement surpris. Il tourne les talons et retourne à l'école. Je lève les yeux au ciel avant de me remettre à marcher. A cause de lui, je ne pouvais plus rester ici. Bravo, pauvre con.

Un Nouveau Monde. (Walking Dead) Lisez cette histoire GRATUITEMENT !