/44\

375 55 34

Après l'acceptation de la proposition de Difè, Crystal demanda à s'éloigner du village. Elle ne tenait pas à se donner en spectacle devant tout ce monde. Le chef la conduisit, avec une escorte réduite, à l'extérieur du village, où elle trouverait le calme qu'elle souhaitait. Yuna profita de ce moment pour expliquer que l'appellation village était usurpée. La quasi-totalité des habitants se regroupaient en une centaine de hameaux, plus ou moins grands, sur la petite planète. Sans véritables habitations, les frontières entre chaque groupuscule n'étaient pas évidentes. Parfois, quelques pas séparaient deux villages, alors que d'autres fois, la distance se comptait en kilomètres. Les derniers spécimens de la race des frenniqs se comptaient probablement en centaines de milliers, sans toutefois atteindre le demi-million. Une immense zone dépeuplée occupait donc la majeure partie de la surface de Frenn.

Ce village central était celui où se trouvaient tous les soldats et les sorciers les plus puissants. Ainsi, lorsqu'une vague d'individus devaient partir vers Unigumi, ils étaient déjà tous sur place. Difè dirigeait, par conséquent, non seulement ce clan, mais également l'ensemble des frenniqs. Les autres personnages, avec qui il avait eu son rapide entretien, étaient les chefs des plus importants villages voisins. Ils se réunissaient régulièrement afin de gérer au mieux la survie de l'espèce.

— Tu ne crois pas qu'il serait temps que tu nous parles en détail de ton plan, Crys ?

Slix avait parlé sèchement. Il se moquait éperdument de l'organisation politique des frenniqs. Il avait besoin de comprendre ce qui allait se passer et quels seraient les risques pour Tekka et lui.

— Et Jensy, ajouta-t-il lorsque le chedre grogna. Tu peux vraiment faire un soleil ?

— Non, avoua la gardienne. Mais je peux faire presque pareil, corrigea-t-elle en voyant les yeux ronds de son ami. Je peux créer une boule d'énergie pure suffisamment énorme pour que sa chaleur entretienne sa propre combustion pendant quelques années, voire plus.

— Je ne suis pas bien sûre de comprendre ce que tu veux faire, intervint Tekka alors que le groupe s'arrêtait dans une zone en tout point identique à ce qu'ils avaient déjà vu.

— Le soleil n'est rien d'autre qu'une explosion auto-entretenue par des réactions nucléaires, n'est-ce pas ?

— Si tu le dis, fit Slix en haussant les épaules.

— Je vais donc créer une boule d'énergie à plusieurs milliers de kilomètres d'ici. Il faudra qu'elle soit suffisamment grosse pour que sa propre gravité l'empêche de s'étendre. À ce moment, en son centre, il y aura assez de pression pour générer les réactions nucléaires.

— Depuis quand tu es une physicienne ? demanda l'homme renard.

— C'est de la théorie, Sly. On apprend ça à l'école, d'où je viens.

— Et qui te dit que l'espace qui nous entoure te permettra de faire une boule de feu si loin ? Et comment tu peux créer une boule de feu si loin, d'ailleurs ?

— Nous sommes dans une dimension vide, mais elle reste infinie. C'est ce que nous avait expliqué Woltar, l'année dernière, souviens toi. Lorsqu'une nouvelle dimension est créée, elle ne connait ni début ni fin, cita-t-elle. Celle-ci ne fait pas exception. Pour la boule d'énergie à des milliers de kilomètres, c'est une question de puissance. Rappelle-toi ce qu'a dit Ascual : je suis la sorcière la plus puissante des mondes. Je suis donc la seule à pouvoir réussir cet exploit.

— Sans mourir en route ?

Cette fois, Crystal ne répondit pas. Le fait était qu'elle ne pouvait rien garantir.

— Crystal ? insista Yuna inquiète.

— Je ne mourrai pas. Par contre, je vais probablement me vider de mon énergie vitale. Voilà pourquoi j'ai besoin de vous.

L'apprentie - Le Grand Livre 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !