/43\

324 44 15

Lorsqu'ils se matérialisèrent sur Frenn, de profondes ténèbres et une forte odeur de moisi les accueillirent. Les yeux bleus de Yuna servirent de point de repère, bien avant qu'ils ne soient capables de se distinguer les uns les autres.

— Attention ! chuchota Crystal qui sentait de nombreuses forces vitales autour d'eux.

Elle prit une position de combat et fit apparaître Walkier dans une petite gerbe de flammes bleutées. Ce nouvel éclairage permit à chacun de constater qu'elle avait revêtu son armure sombre. Les êtres qui les encerclaient dégageaient une faible puissance, mais elle se trouvait en territoire inconnu et ennemi, la prudence était de mise. Slix l'imita et fit apparaître Kiddrin, même s'il ignorait où et combien étaient leurs adversaires.

— Je vais leur parler, intervint doucement Yuna en posant une main rassurante sur le bras armé de la gardienne.

À ce moment, une dizaine de paires d'yeux orange ou bleus apparut dans l'obscurité. Slix commençait à s'habituer à l'obscurité et put distinguer quelques formes. D'un rapide coup d'œil circulaire, il constata que d'autres silhouettes arborant des yeux brillants les cernaient.

— C'est Yuna ! cria la fillette dans sa langue. Je suis venue avec du secours.

Il y eut un vague murmure, quelques froissements de tissus et des armes s'entrechoquèrent doucement. L'odeur de pourriture semblait s'intensifier au même rythme que leurs yeux s'accoutumaient à la pénombre permanente. Des yeux lumineux bougèrent parfois et finalement des bruits de pas s'ajoutèrent au bourdonnement.

— Tu es revenue seule ? demanda une voix grave, chargée par les années, dans le même dialecte, incompréhensible pour Slix et Tekka. Où est Glenmor ? Ne l'as-tu pas retrouvé de l'autre côté ?

— Glenmor n'est plus. Je suis revenue avec des amis que j'ai rencontrés de l'autre côté.

Pendant le silence qui suivit, le frenniq approcha et devint enfin parfaitement discernable. Il était grand et maigre. Le teint cireux habituel des gens de sa race semblait accentué par les ténèbres environnantes. Contrairement à la plupart des sorciers sombres qu'ils avaient affrontés jusqu'à maintenant, il avait les cheveux courts. Il portait une sorte d'armure de bric et de broc, maintenue en place par quelques bouts de toiles mal tissées. Avec son épée élimée, on aurait dit le fantôme millénaire d'un soldat d'un autre temps, remarqua Slix.

— Comment es-tu rentrée ? s'inquiéta le frenniq. Personne n'a jamais pu revenir de là-bas.

— C'est grâce à mon amie, Crystal, répondit-elle en standard cette fois. Elle est très puissante et elle a proposé de nous aider. Elle va nous faire...

— Je voudrais parler à votre chef ! coupa Crystal en frenniq.

Le soldat la dévisagea un instant. C'était la première fois qu'il voyait un être vivant d'une race différente de la sienne. Sa présence était un non-sens, pour lui. Il entama une inspection de la jeune femme en bonne et due forme, avant de s'intéresser aux deux autres, puis au chedre qui ne put retenir un grognement sourd. Il leur tourna autour, comme pour vérifier qu'ils n'étaient pas une simple hallucination. Crystal ne bougea pas même la tête pour le suivre du regard et ses deux compagnons étrangers calquèrent leur comportement sur le sien.

— Pourquoi ? lâcha-t-il finalement, une fois posté devant la gardienne.

— Comme l'a dit Yuna, nous sommes venus pour aider les frenniqs. Mais pour ça, je dois lui parler et lui proposer mon plan.

De leur côté, Tekka et Slix, ne comprenant rien à la conversation, commençaient à s'inquiéter. L'étrange réaction du soldat et la distance que maintenaient les autres n'avaient rien de particulièrement rassurant. Pourtant, aucun d'eux n'osa intervenir pour questionner Crystal ou son apprentie.

L'apprentie - Le Grand Livre 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !