/41\

313 49 7

La scène resta figée un long moment. Yuna ne pouvait quitter des yeux le corps du sorcier sans tête étalé au sol avec une mare de sang au niveau des épaules. Les autres membres du groupe étaient comme hypnotisés. Certains par la fillette, d'autre par le cadavre. Crystal n'avait d'yeux que pour son élève. Elle venait d'assassiner l'un des siens. C'était une preuve indiscutable de sa loyauté envers la gardienne. Pourtant, l'humaine au bras vert ne parvenait pas à se réjouir de la situation. Les larmes sur les joues de la fillette et cette expression horrible de culpabilité l'en empêchaient.

— Qu'est-ce que j'ai fait ? chuchota la petite. Qu'est-ce que j'ai fait ? Je l'ai... tué...

Les mains de Yuna tremblaient et ses jambes ne tenaient que par miracle. Crystal parcourut les quelques mètres qui les séparait et serra la frenniq dans ses bras, plaquant sa petite tête contre sa poitrine.

— Qu'est-ce que j'ai fait ? répéta la petite.

Yuna était totalement perdue. Quelques secondes plus tôt, ce geste semblait le seul envisageable. Comme une suite logique pour laquelle il était inutile de se poser de question. Et à présent que le cadavre de Glenmor gisait sur le sol, elle se demandait si c'était effectivement la meilleure des idées.

— Ça va aller, chuchota la gardienne.

Le sorcier était froid, violent et sournois, certes, mais c'était l'élu de son peuple. Celui qui devait les sauver. Par tous les moyens ! Il avait échoué pendant au moins une génération et aujourd'hui, le meilleur espoir des frenniqs semblait bien être Crystal. Mais pourquoi l'avait-elle tué ?

— Je suis désolée, fit-elle en continuant de pleurer. Je suis désolée.

— Je comprends, chuchota Crystal.

C'était faux. Elle était incapable de s'expliquer le geste de la petite. Glenmor était un obstacle à la paix, cela ne faisait aucun doute. Mais sa mort n'était pas nécessaire. Peut-être avaient-ils tous les deux un passé dont Yuna n'avait jamais parlé. Cela aurait probablement expliqué pourquoi elle avait fini par se lier avec la gardienne.

— Je suis désolée, continuait la frenniq comme un mantra.

Et elle l'était profondément. Lorsqu'ils arriveraient sur Frenn, il faudrait annoncer au conseil que Glenmor avait été assassiné. Cela n'aiderait certainement pas à garantir la sécurité de leur petit groupe.

— Pardon...fit-elle encore.

Autour, Célina lança une incantation pour déplacer le corps à l'abri des regards. La fillette était bouleversée et la vue de la dépouille ne l'aiderait probablement pas, pensa-t-elle. Ainsi replaça-t-elle le cadavre dans le cercueil et ce dernier dans le trou d'où il avait été extrait, quelques minutes plus tôt.

— Je crois que je n'ai pas bien compris ce qui vient de se passer, chuchota Tekka à l'oreille de Slix.

— Moi non plus, avoua ce dernier. Je pensais que Yuna serait du côté de Glenmor. Qu'elle supplierait pour qu'on l'épargne... Pas qu'elle le tuerait froidement.

Yuna resta pelotonnée dans les bras de son enseignante de longues minutes encore. Célina et les autres quittèrent les lieux pour rejoindre Zancot dans sa demeure. Ils laissèrent la gardienne réconforter la petite. De longs sanglots avaient secoué son corps pendant un bon moment. Elle se contentait à présent de retrouver son calme, hoquetant encore par intermittence. Après environ une demi-heure, elles se séparèrent enfin et Crystal essuya avec douceur les joues de Yuna.

— Tu veux marcher un peu ? demanda l'adulte. Ça fait du bien, souvent.

Yuna acquiesça en silence. Célina avait eu la délicatesse d'effacer toute trace de l'incident. Il n'y avait pas la moindre marque de sang sur l'herbe et même la tombe était couverte de gazon. Tout laissait croire que jamais le sorcier n'avait quitté le cercueil dans lequel il reposait actuellement. La jeune femme guida la fillette à l'opposé des sépultures et le chedre, qui avait assisté à toute la scène, resta allongé près des tombes. Elles marchèrent en silence quelques minutes, avant que Crystal ne brise la quiétude de l'instant.

L'apprentie - Le Grand Livre 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !