Chapitre 5.

372 30 10

J'ouvre les yeux tranquillement,  avant de m'étirer. Le soleil tapait dans mon visage car il n'y avait plus de rideau. Je me lève et regarde par la fenêtre,  complètement reposée. Le soleil à prit sa place et éclaire les arbres aux feuilles vertes. On ne croirait pas que nous sommes dans un monde complètement dévasté.

Je sors de la chambre et me rends à la cuisine, ou traine une assiette avec des biscuits et ce qui ressemblait à des fruits en conserves. Je m'asseois sur une chaise et commence à manger. D'où je suis, je vois Daryl assis sur le porche de la maison à fumer une cigarette. Je redoutais ma journée. Allait-il vraiment m'apprendre à ne plus avoir peur de ces choses? Allait-il m'enfermer dans une pièce avec un rôdeur?  Tout ces questions me stressait.

Je vois Daryl entrer en me regardant encore une fois avec un regard froid et sans émotions.

-Tu es prête? Demande-t-il aussitôt.

-Je crois que oui. Mais ça me fait peur... Dis-je. Il soupire et s'énerve.

-Non mais t'es conne? Pourquoi crois - tu que je perds mon temps aujourd'hui à t'apprendre à ne pas avoir peur d'eux?! Pff. Allez viens.

Je me lève, vexée. Je commence à en avoir marre de me faire traiter de conne et de gamine. Il sort de la maison et je le suis sans dire un mot. La prochaine fois qu'il me parle sur ce ton il va savoir ce que j'en pense.

On marche dans un boisé. Un rôdeur était attaché à un arbre. Je regarde Daryl et je fronce les sourcils.

-Tu veux que je fasse quoi?

-Tu prends ton couteau et tu le tue. Tout simplement. Réponds Daryl. Je soupire. Je déteste cette idée qui pourrait rapidement mal tourner. Je prends mon couteau dans mes mains et je commence à trembler. Daryl se met à rire.

-Allez gamine! C'est pas dur et on a pas toute la journée. Grogne-t-il. C'est la goutte qui fait déborder le vase. Je m'avance d'un pas décidé vers lui, énervée.

-Bordel mais tu vas arrêter de toujours me traiter de conne ou de gamine?! J'ai un nom tu sais! Criais-je. Il a un regard surpris. Mais visiblement, je vois qu'il se fâche à son tour.

- Non mais merde regarde toi! Tu veux savoir pourquoi t'es qu'une sale gamine?! Hein?! TU FUIS! Fait toi à l'idée putain tu ne peux plus fuir. Tagis comme une vraie immature! Tu ne sais pas tuer, t'y ne sais pas chasser! Tu sais rien faire bordel! Hurle Daryl à son tour.

Je ferme mon poing et le lui met en plein visage avant de tourner les talons pour enfoncer mon couteau dans l'oeil du rôdeur qui était attaché à un arbre. Daryl me fixe, sa main sur sa joue.

-T'AS VU?! HEIN DARYL?! JE l'ai tué ton putain de rôdeur! Dis-je. Au même moment, je me met à avoir des sueur. Je laisse tomber mon couteau au sol et me mets à vomir. C'était trop pour moi. Daryl se met à rire.

-C'est bien. Mais la prochaine fois ne me frappe pas. Défoule toi sur un rôdeur. Allez Abby. Rentre et je vais aller chasser. Dit Daryl, un sourire au coin des lèvres. J'essuie ma bouche du revers de ma main et tourne le dos à l'homme. Avait - il fait exprès de me mettre à bout?

Point de vue de Daryl.

Putain qu'elle frappe fort. Je l'avais visiblement sous - estimé. La pousser à bout à porté ses fruits. Elle a tué ce rôdeur sans aucune pitié. Mon but premier était atteint ; qu'elle n'aie plus peur des rôdeurs.

J'avance dans le boisé, laissant Abbygael marcher seule vers la maison. Elle m'intriguait vraiment. Comment avait - elle fait pour survivre 5 mois en fuyant? Elle a l'air tellement fragile à l'intérieur comme à l'extérieur...

Je secoue la tête. Ce n'était pas le moment pour penser à ça. Je prends mon arbalète. Il fallait que je chasse quelque chose pour que l'on puisse manger ce soir.

Salut! :) Voici mon cinquième chapitre! J'espère que vous aimerez! Vos commentaires sont toujours apprécié :)

Un Nouveau Monde. (Walking Dead) Lisez cette histoire GRATUITEMENT !