/35\

297 45 0

Crystal ne put résister à la tentation et finit par se lever au milieu de la nuit. Elle prit bien garde de ne réveiller personne, car elle tenait à être seule pour ce moment un peu particulier. Elle se rendit à l'écart de leur campement, où se trouvait Glenmor, endormi dans son sarcophage de pierre. Elle resta quelques secondes à le fixer dans la pénombre avant de le réveiller. Elle ne se donna pas la peine de le libérer de sa prison, cependant elle bloqua sa magie, pour ne prendre aucun risque inutile.

Le sorcier ouvrit ses yeux orange. Pour la première fois, Crystal remarqua qu'eux aussi, émettaient cette petite lueur caractéristique qu'elle n'avait vu que chez Yuna. Glenmor resta silencieux en la fixant intensément.

— Je bloque toujours ta magie. Ça ne sert à rien d'essayer quoi que ce soit... C'est de la roche sangsue, d'ailleurs...

— Tu ne lésines pas sur les moyens, gardienne, sourit-il froidement. Je te fais peur à ce point ?

Crystal pouffa.

— Ça n'a rien à voir. Mais si tu tentais de fuir, il se pourrait que je sois obligée de te tuer. Et je n'en ai pas envie... Enfin... Bref.

— Tout ceci ne me semble pas bien clair.

— Et toi, tu me sembles un peu trop confiant, contra l'humaine.

— Tu ne m'as pas encore tué, fit-il. Tu as donc besoin de moi. Et manifestement, tu penses pouvoir obtenir ce que tu veux. J'ai donc toutes les raisons d'être confiant, contrairement à toi.

— Nous verrons bien. Mais pour l'instant, j'aimerais profiter du fait que tu ne peux pas t'enfuir et avoir une discussion avec toi.

Glenmor ne cacha pas son étonnement, mais ne répliqua pas pour autant.

— Yuna m'a raconté votre version de l'histoire. Une version parfaitement cohérente, mais très différente de la version des mages.

— Les mages ne sont que des menteurs, cracha alors le Frenniq.

— Je suis prête à admettre ça. Mais je ne suis pas un mage et tu ne m'accordes pourtant aucun crédit. Pourquoi ?

— Parce que tu es gardienne de Khram. Tu as donc été endoctrinée par les mages. Ils se sont appropriés notre livre et nous ont exilés dans une dimension vide.

— C'est précisément ce point qui me chiffonne, vois-tu. Pourquoi vous avoir tous bloqués sur une planète dans une autre dimension ? Pourquoi ne pas vous avoir éliminés une fois pour toute ? Vous êtes en guerre depuis des millénaires à cause de ça. Combien de vies ont été gâchées, des deux côtés, à cause de cette décision ?

— Il faudrait remonter le temps pour avoir la réponse à cette question, gardienne.

— Allez... souffla Crystal. Je suis sûr que tu as une théorie. Probablement pas la tienne, d'ailleurs. Je me trompe ?

Glenmor retrouva un sourire narquois.

— Tu as raison, gardienne. Il se trouve qu'on dit que Ttrexs n'avait pas la puissance nécessaire pour tous nous vaincre.

— Comment ça ? Il a transféré une planète entière d'un univers à un autre, il était forcément assez puissant.

— Détrompe-toi. Il est bien plus facile de déplacer une planète que de la détruire. Quant à détruire toute trace de vie sur une planète en la laissant intacte, c'est également impossible pour un seul homme. Par ailleurs, de cette façon, il y aurait forcément eu des Frenniqs capables de fuir et de reprendre le combat d'une manière ou d'une autre. En déplaçant toute la planète, d'un coup, il réglait définitivement le problème. Ce monde dans lequel il nous a enfermés est particulièrement bien protégé par de nombreuses barrières magiques. Il a fallu plusieurs générations aux Frenniqs pour parvenir à faire échapper un seul d'entre nous. En réalité, cette technique était la plus efficace. Il y avait déjà eu un grand nettoyage et il ne restait presque plus de sorciers Frenniqs lorsque Frenn a été téléportée. Ttrexs ne devait pas penser que nous survivrions à ce transfert dans cette dimension froide et sombre.

L'apprentie - Le Grand Livre 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !