/34\

326 47 3

Une fois chacun remis sur pied, le petit groupe organisa des funérailles en bonne et due forme pour Gil. Même s'il était humain, sur la Lune, dont il était originaire, on procédait à la crémation systématique des défunts, ainsi fut-il placé sur un bûcher. Crystal s'était chargée de sa réalisation. Glenmor, maintenu en sommeil par l'incantation de la gardienne, ne risquait pas de sortir de cette hibernation forcée. Ainsi, la cérémonie funéraire se déroula dans le calme et sans aucune méfiance. Shabetha fit un rapide discours d'adieu pour son ami.

— J'avais toujours imaginé partir en premier, commença-t-il d'une petite voix. Si ça avait été le cas, je ne serais pas obligé de me tenir là, devant ta dépouille. Je n'aurais pas à chercher quelque chose d'intelligent à dire. Le fait est que tu vas me manquer, Gil. Tu étais, sans conteste, le meilleur humain que j'ai eu à fréquenter. J'ignore s'il y a un au-delà, mais si oui, j'espère que tu m'attendras et que tu me feras faire le tour quand j'arriverai... Si tu la croises, passe le bonjour à Miala et dis-lui bien que je pense à elle chaque jour. À partir d'aujourd'hui, je penserai à vous deux chaque jour...

Shabetha sembla chercher ses mots, mais ne trouva rien à ajouter. Il fit alors naître une flamme au creux de sa paume et l'envoya ensuite au pied de l'autel de bois. Le feu se répandit avec une rapidité extraordinaire. Très vite, les flammes furent suffisamment hautes pour qu'on ne puisse plus distinguer le corps de Gil.

— Tu vas me manquer, chuchota de nouveau Shabetha.

Le silence s'imposa ensuite et seul le crépitement du feu résonna dans la nuit naissante. Chaque membre du groupe semblait adresser une prière silencieuse à un dieu quelconque. Même Yuna se recueillit quelques instants, avant de s'éloigner pour rejoindre le chedre, un peu à l'écart. Les uns après les autres, Slix, Ascual, Célina, Tekka et Crystal abandonnèrent Shabetha qui resta seul encore un long moment, jusqu'à ce que les flammes commencent à perdre en vigueur.

De leur côté, les autres se réunirent auprès de Crystal.

— Que comptes-tu faire de lui ? demanda Ascual de but en blanc. Quel intérêt de l'avoir fait prisonnier ?

— Il est probablement le seul à savoir où se trouve Frenn. En tout cas, comment s'y rendre.

— Et tu crois qu'il va te le dire ? s'étonna Slix.

— Malheureusement, j'en doute.

— Alors, il risque de se libérer, intervint Tekka. Et dans ces cas-là, on ne pourra pas l'empêcher de fuir.

— Ou de nous tuer dans notre sommeil, renchérit Ascual.

— Il est maintenu en sommeil profond par le sort que je lui ai lancé. Il n'y a aucune chance qu'il se réveille seul. Par contre, il faudra bien lui faire reprendre conscience pour qu'il parle. Mais je n'ai aucun moyen de pression.

— Torturons-le, proposa Slix.

— C'est une bonne idée, confirma Yuna.

Tous les yeux se braquèrent alors sur la Frenniq. Crystal refusa cependant catégoriquement. Comme elle l'avait déjà précisé à la fillette, il était hors de question d'en arriver à cette extrémité.

— D'ailleurs, continua-t-elle, rien ne m'assure qu'il parlera plus sous la torture. Il existe plusieurs sorts qui permettent de réduire, voire d'anéantir toute douleur.

— Alors quoi ? Tu comptes gagner sa confiance, c'est ça ?

— Désolée, Slix, mais je ne vois pas comment faire autrement.

— Réfléchis un peu ! Ça fait trois ans qu'on se court après, essayant chacun de tuer l'autre. Jamais tu n'auras sa confiance !

— Je suis plutôt d'accord avec lui, intervint Célina. Je ne vois pas d'issue à cette situation. D'un autre côté, je ne vois pas ce que tu pourrais faire d'autres. Il est impensable de le libérer. Il reviendrait sans cesse avec de nouveaux alliés

L'apprentie - Le Grand Livre 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !