Lagomorphe

3.8K 619 53

Les semaines s'égrainèrent paresseusement dans la chaleur estivale et Naola parvint à trouver quelque chose qui ressemblait à un rythme de vie

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.


Les semaines s'égrainèrent paresseusement dans la chaleur estivale et Naola parvint à trouver quelque chose qui ressemblait à un rythme de vie. Elle travaillait au pub depuis environ un mois. Une nouvelle pleine lune se lèverait dans les jours suivants et elle n'avait pas vu le temps filer.

Après les entraînements imposés par Mordret et les soirées de service, elle répartissait ses activités entre l'étude des grimoires très fortement recommandés par le vampire et la lecture d'ouvrage dont elle n'aurait jamais soupçonné l'existence. Elle parvenait parfois à échapper à l'intransigeance de la grincheuse créature pour s'offrir un lever de soleil sur les toits de la ville, une virée à la Dragonnière, qui était devenue sa cantine favorite, ou une escapade chez Jérôme qu'elle trouvait plus charmant à chaque rencontre. Cette dernière destination tirait des grognements désapprobateurs à son patron. Mordret semblait considérer l'antiquaire comme une petite frappe indigne d'une quelconque attention, comme il s'était appliqué à le lui faire sentir la seule fois où le jeune homme s'était risqué dans son établissement.

Sans doute dans l'optique d'occuper assez son employée pour la dissuader de poursuivre cette fréquentation qu'il jugeait embarrassante, Mordret avait décidé d'intensifier son apprentissage. Il l'ensevelissait sous une pile de livres à lire et avait étendu ses horaires de pratique à la limite du raisonnable.

Il avait doublé l'enseignement de la magie temporelle dans son programme de réjouissances. Naola voyait mal ce qu'apporterait cette branche obscure des arts maléfiques à ses activités de serveuse, mais comme cela changeait des grimoires occultes qui parlaient magie sacrificielle, elle s'en accommodait.

« Que vous m'entraîniez à me battre, Monsieur, je comprends. Encore que je sache à peu près me défendre contre vos semblables à présent... que je me fade des langues mortes, pour la culture générale, pourquoi pas... mais à quoi cela me sert-il d'ingurgiter des protocoles de malédiction par le sang ?

— Vous travaillez avec des vampires, il est indispensable que vous sachiez le minimum culturel en ce qui concerne les magies sangis.

— Ouais bha faudrait pas oublier que ça, c'est plus que pas légal dans la Fédération, comme pratique... le lièvre de mars, c'est protégé comme espèce. »

Elle tapota du bout du doigt une enluminure qui, de façon très stylisée, offrait un tutoriel plutôt détaillé sur la méthode de capturer le pauvre lapereau pour le cuisiner en civet de cérémonie.

« Et puis, Merlin, c'est tellement gore que ça me fout la gerbe juste à lire vos bouquins. Heureusement que vous ne me faites pas apprendre ça en mnémotique... De toute façon, il faudrait me payer cher pour que j'égorge un lapin !

— Vous vous trompez lorsque vous estimez être en mesure de vous défendre contre mes semblables, vous pourriez donc tout aussi bien vous fourvoyer quant à votre mise en œuvre d'une prédation lagomorphe.

Bienvenue au Mordret's Pub - Tome 1 [SCE]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !