Chapitre 2

5.3K 336 4


Il me prend en poche de patate et nous quittons la maison, je fais signe de la main à mon frère, qui me jette un regard noir et... désolé? Pourquoi?

-Lâche-moi, dis-je.

Il ne m'écoute pas, je me débats de toutes mes forces, mais il ne fait rien. On arrive dans une grande maison, une fois à l'intérieur, je pensais qu'il allait me déposer, mais non. Il monte les escaliers et ouvre une porte qui mène dans une grande chambre, il me dépose sur le lit et va dans la penderie. Il s'approche de moi et me tends un t-shirt. Je vais dans la salle de bain pour mettre le t-shirt et quand j'arrive, je le vois en caleçon et ce met sous la couette. Je reste debout, les bras croisés dans sur ma poitrine, le fixant.

-Qu'est-ce que tu fais? Me demande-t-il.

-Tu penses vraiment que je vais dormir avec toi, alors que je ne sais même pas tu es qui, n'y qu'est-ce que tu me veux?

-Tu pourrais, pour une fois, juste ne pas parler et faire ce qu'on te demande?

-Non, dis-je avec un sourire joueur.

Il se lève d'un bond et saute sur moi, je me retrouve par terre, lui par-dessus moi. Il me tient fermement les poignets, m'empêchant de bouger. Il me regarde droit dans les yeux, ma louve cri : c'est lui, c'est lui. J'ai une soudaine envie de l'embrasser, il n'y a plus que nous.

-Tu es à moi et à personne d'autre, dit-il.

-Tu es fou ou quoi? J'appartiens à personne et sûrement pas à un alpha lâche et...

Je n'ai pas le temps de finir ma phrase qu'il me plaqua sur le lit.

-Ne. Redis. Jamais. Ça, dit-il en appuyant bien sur les mots.

-Sinon quoi?

Il regarde mon cou et il sort ses crocs. Non, par pitié, pas ça, pas maintenant.

-Non, ne fait pas ça...

-Et pourquoi pas? Demande-t-il, un sourire joueur aux lèvres.

Il s'approche de mon cou et commence à l'embrasser et je sens ses crocs commencer à s'enfoncer dans ma chair.

-S'il te plaît Luka...

Il arrêta et me regarde droit dans les yeux.

-La prochaine fois, je te jure que tu seras mienne pour de bon si tu continues.

Je le regarde droit dans les yeux, j'étais folle de rage qu'il est dit mienne. Pour qui est-ce qu'il ce prend? Je ne lui appartiens pas et je ne lui appartiendrai jamais. Je me mets sous les couvertures, suivit de Luka. Je me mis le plus loin possible, mais il me colla à son torse.

-Maintenant dors, on parlera demain matin.

Je mets ma tête sur l'oreiller et attends que Luka s'endorme. Vous ne pensez quand même pas que je vais rester ici? Je déteste qu'on me prenne pour une moins que rien, après être certaine qu'il dorme, j'enlève ses bras de sur mon ventre et sors du lit sur la pointe des pieds, si jamais il me voit, c'est la fin pour moi. Je me dirige vers la porte, je tourne la poignée, mais la porte ne s'ouvre pas.

-Tu ne pensais quand même pas que j'allais laisser la porte ouverte comme ça.

Qu'est-ce qui m'a pris, c'est la fin pour moi, je vais être marqué...

-Je t'ai posé une question.

-Pour être franche, j'aurais parié tout ce que j'avais qu'un imbécile comme toi aurait laissé débarré la porte.

J'y ai peut-être été trop fort, son visage est rouge de colère, ça va chauffer.

-Tu viens de parier une belle marque sur ton cou mon ange, me dit-il un sourire au visage.

Il s'approche de moi, je recule, et ainsi de suite jusqu'à ce que je sois prise au piège. Je le regarde droit dans les yeux, le fait de me faire marquer ne me fait pas peur, je ne veux juste pas appartenir à quelqu'un, mais porter la marque sur son cou est tout le contraire, aucun autres mâles ne pourra m'approcher et tout.

-C'est toi qui l'as cherché mon cœur, mais une promesse est une promesse et je me dois de la respecter. Pas que cela me dérange beaucoup de te faire mienne, mais je crains ton frère, quand il va l'apprendre, il sera fou de rage.

-Pourquoi tu fais ça?

-Parce que tu m'appartiens et ça fait plus de trois ans que je te cherche, alors tu vas te laisser faire gentiment et tu feras tout ce que je veux.

Il est complètement fou! S'il pense que je vais lui obéir au doigt et à l'œil, il n'a pas eu l'âme-sœur qu'il voulait.

-Tu te prends pour qui merde? Je ne suis pas un chien et encore moi ton jouet!

Il fronce les sourcils, j'ai eu une idée, je peux communiquer avec le lien télépathique de la meute, je pourrai donc appeler mon frère pour qu'il vienne m'aider.

« Alec, j'ai besoin de toi, l'autre con veut me marquer! »

Luka plante ses crocs dans ma chaire, je le pousse, mais il ne bouge pas d'un millimètre.

-Je t'en prie Luka, ne fait pas ça, je vais te détester toute ma vie si tu le fais.

Il se raidit et recule, je pense qu'il vient de se rendre compte de ce qu'il faisait.

« J'arrive, dit mon frère par lien télépathique »

« Non, c'est correct, j'ai réussi à le calmer »

« D'accord, on parlera demain matin »

-Je suis désolé, dit-il.

Je lève les yeux au ciel.

-Luka, qu'est-ce qui t'arrive?

-C'est mon loup, je ne veux pas te brusquer, je n'aurais jamais fait ça s'en que tu sois d'accord, mais mon loup n'en peut plus. Il veut que tu sois à nous et qu'aucun autre homme ne s'approche de toi.

Il est assis sur le lit, les mains devant le visage. Je m'approche de lui et prends ses mains pour que je puisse voir son visage. Il est vraiment beau, les yeux d'un brun profond, presque noir et c'est à ce moment que je me suis rendu compte du lien d'âme-sœur qui nous unis.

-Luka, personne ne prendra ta place, tu es mon âme-sœur et je veux qu'on apprenne à ce connaître avant de faire des choses sur un coup de tête. Même si tu es dur, froid et intimidant, j'adore ton côté mystérieux et je suis sur que nous formerons une belle famille. Mais laisse-moi du temps, s'il te plaît...

Il lève la tête est ses yeux bruns rencontra les miens. Je lui sourie et retourne me coucher. Je me colle à lui et avant de m'endormir, je lui chuchote à l'oreille : ne t'inquiète pas, je serai tienne bientôt... Je me réveille toute en sueur, ce n'est qu'un cauchemar me dis-je, qu'un cauchemar.

-Ça va?

-Oui oui, rendors toi, ce n'étais qu'un cauchemar.

Il s'assit sur le lit et me fixe droit dans les yeux.

-Emma, je sais que ce n'est pas qu'un cauchemar, raconte moi.

J'hésite à lui raconter, car en même temps je dois lui dévoiler une partie de mon passé.

-Rendors-toi, ce n'est rien d'important.

-EMMA!!!

-Bon, d'accord, si tu insiste. 

L'alpha voisinLisez cette histoire GRATUITEMENT !