/29\

339 48 17

Les trois jours qui suivirent s'organisèrent exactement de la même manière. Chaque fois, lors des séances de lectures à distance, Tekka restait avec Yuna qui finissait par sombrer dans un profond sommeil. La petite semblait d'ailleurs se fatiguer de plus en plus rapidement. Au soir du troisième jour, la blonde en fit la remarque à Crystal.

— Il faudrait peut-être lui accorder un peu de repos, fit-elle à mi-voix. À ce rythme, elle ne tiendra pas longtemps.

— Elle dort, je te signale, coupa Crystal sèchement.

Tekka grimaça. Si sa relation avec la gardienne s'était nettement améliorée ces derniers jours, elle n'en était pas moins difficile à vivre au quotidien.

— Je te parle d'un vrai repos, Crystal. Tu vas la lever à l'aube demain pour l'entraînement, comme d'habitude. C'est une enfant, elle a besoin de plus de sommeil pour reprendre des forces.

— Même en dormant, je pourrais te battre en combat singulier, fit alors la voix ensommeillée de Yuna.

Les deux jeunes femmes furent pétrifiées et tournèrent le regard vers la petite. Elle était allongée sur son lit, les yeux clos et rien ne laissait deviner qu'elle était effectivement éveillée. Mais ce qui retint le plus l'attention de Tekka fut que la Frenniq s'était adressée à elle directement. C'était la première fois que Yuna s'adressait directement à quelqu'un par autre chose qu'un grognement ou une grimace.

— Je croyais que tu dormais, lança Crystal. Tu m'as fait peur.

— Je ne dors pas vraiment. Et je veux participer à l'entraînement. Je ne suis pas une enfant d'humain. Je suis une Frenniq.

La gardienne ne put retenir un sourire que la petite ne vit pas.

— Je te réveillerai comme d'habitude, conclut-elle. Dors maintenant.

Crystal attrapa le bras de Tekka et la traina à l'extérieur de la chambre.

— Je n'ai pas rêvé ? demanda la blonde. Elle m'a parlée ?

— C'est exact, confirma la gardienne. Elle doit t'apprécier particulièrement.

Crystal n'avait pas eu l'air de se moquer et Tekka en fut d'autant plus gênée. Elle s'empourpra légèrement et détourna le regard.

— Il n'y a pas de honte à avoir, reprit la jeune femme au bras vert. Vous passez pratiquement vos journées ensemble, elle a bien fini par comprendre que tu ne lui voulais aucun mal.

— Elle a passé plus de temps avec Slix et ne lui parle pourtant toujours pas.

— En effet. Mais ils ont un passif, tous les deux.

Les yeux de la blonde s'arrondirent et elle demanda plus d'explications. Crystal lui rapporta alors, un peu plus en détails, leur rencontre avec la fillette et les premiers jours dans le village des Frenniqs. Elles se rendirent au bar de l'hôtel pour continuer leur discussion. Tekka ne put s'empêcher de rire lorsque Crystal lui parla de la tentative d'assassinat que la fillette avait perpétré sur l'homme renard. En particulier, la description de Slix au réveil d'une nuit à craindre une possible récidive.

Quiconque passant dans les environs et découvrant les deux jeunes femmes, côté à côte, échangeant des anecdotes comiques aurait imaginé qu'elles étaient amies de longue date. Célina, de retour de la bibliothèque hésita d'ailleurs un instant en les voyant. Elle décida de ne pas interrompre ce moment et continua son chemin vers les étages. Elle retrouva Gil et Shabetha, dans la chambre d'Ascual et leur fit une rapide description de la scène à laquelle elle avait assistée.

— Je savais qu'elle finirait par s'entendre, déclara alors Ascual. Elles sont très semblables, finalement. Je pense d'ailleurs que ce n'est pas pour rien que Slix s'est entiché des deux.

L'apprentie - Le Grand Livre 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !