Renaissance

23 4 0
                                    

Elle était allongée sur son lit, les bras croisés derrière sa tête brune, les yeux clos. En apparence, rien ne semblait pouvoir la tirer de la parfaite quiétude dans laquelle elle était . Mais dans son esprit, la jeune femme tournait et retournait la même situation, sans jamais trouver de solution. Dans moins de 24 heures, Luna Saxon renoncerait à ce qu'elle était, à qui elle était. Dans moins de 24 heures, elle accomplirait ce pourquoi elle avait été créé. Toute son enfance, on l'avait préparer à ce grand jour. Le jour où elle deviendrai une Dame du Temps à part entière. Le jour où elle reprendrait le flambeau de son père.

Oui, Luna Saxon était de la race des Seigneurs du Temps, cette espèce disparue dans l'une des plus grande guerre qui déchira l'univers. Elle en était l'héritière, fille de l'un des derniers seigneurs du temps encore vivant, redouté de tous. Oui, elle était la fille du Maître. Et dans moins de 24 heures, elle prendra sa place et partira à la conquête des étoiles.

Las du tournoiement de ses pensées, Luna ouvrit les paupières, dévoilant une paire de prunelles d'un bleu profond, insondable. Elle se redressa en position assise et s'adossa à ses oreillers. Soupirant, elle tira de sous son chemisier une chaîne à laquelle pendait une lourde bague. Du bout des doigts , la jolie brune caressa l'objet. C'était une bague en argent, ayant en son centre une gravure sur un fond vert. D'après son coven, cette bague aurait appartenu à son père et la gravure serait du Gallifréen. Bien sûr, il lui était impossible d'un comprendre le sens, malgré le nombre incalculable de langues que lui avait fait ingurgité les membres de sa congrégation. Elle avait apprit tant de choses, obtenu tant de savoir en histoire, en sciences, en art. Son intelligence était sans égale. Tout comme sa solitude. Cloitrée depuis toujours, rare étaient les fois où on l'avait laissé sortir. Luna ne connaissait que peu de chose du monde extérieur et bien qu'elle craignait plus que tout le moment fatidique de son initiation, elle rêvait de partir d'ici et de découvrir le monde.

Luna balança les pieds hors de son lit et attrapa le carnet à la couverture bleu qui était jusque là posé sur son bureau. Elle l'ouvrit en son milieu et contempla sa propre écriture, fine et légèrement penchée. Elle relut plusieurs fois la liste qu'elle avait commencé à rédiger depuis plus d'un an maintenant. Ses sourcils se froncèrent en signe de réflexion et elle mordilla le haut de la plume de corbeau qu'elle utilisait le plus souvent pour écrire.

"La Comédienne",

"La Solitaire",

"La Louve",

"L'apprentie",

"La Maîtresse",

"La Voyageuse"

Elle raya un à un les titres qu'elle avait écrit, aucun d'eux ne lui convenant parfaitement. En même temps, il était difficile de se choisir un nom qui remplacera à jamais celui que l'on porte, il est difficile de choisir un nom qui nous définira pour le reste de notre vie. Soudain, un sourire se dessina sur ses lèvres roses. Luna trempa sa plume dans une encre bleutée et inscrivit un ultime nom dans son carnet. Elle referma celui-ci, le replaça sur son bureau et se dirigea vers la petite fenêtre de sa chambre. Elle releva le rideau et regarda pour la dernière fois le paysage qu'elle avait tant observer pendant ces dix-huit longues années.

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.
The girl who wanted to write her name in the starsLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant