Chapitre 20

19 4 0

Cameron : Ça devrait changer quoi ?

Moi : Laisse tomber. Passe une bonne soirée.

Cameron m'attrape le bras et me tire contre lui. Nous sommes face à face. Je baisse le regard, gênée. Ses yeux noirs sont posés sur moi. Mes mains se posent sur son torse.

Cameron : Tu dois arrêter de traîner avec lui, s'il te plait.

Moi : Pourquoi ? Donne moi une seule bonne réponse.

Cameron : Je n'ai pas réussi à sonder son esprit. Quelque chose me bloquait le passage. Ce n'est pas normal.

Moi : Tu te fais des films. Si il voulait me faire du mal, il en aurait eu la possibilité après que tu sois parti. Et en attendant, c'est toi qui m'en a fait...

Je me détache de lui pour m'en aller. Cette fois, il ne me retient pas. Je me force pour ne pas me retourner. Il est vraiment difficile à suivre. J'ai beaucoup de mal à le comprendre. Et puis je suis grande, je peux me défendre toute seule. Nathan ne ressemble en rien à quelqu'un de méchant ou un servant de Weakness. Il aurait très bien pu me tuer tout à l'heure. Rien n'est arrivé. On a tout simplement parler. Je ne vois pas pourquoi Cameron l'a autant mal pris. J'en ai marre de me prendre la tête avec lui. Je dois penser un peu à moi. A ma vie. Le combat contre le Mal qui a tué mes parents est une chose. Mais je pense qu'ils n'aimeraient pas que je souffre à cause de ça, que je laisse de côté mes priorités, comme mes études. Ils me manquent, tout les jours, terriblement... Mais me venger ne les ramènera pas, malheureusement.

***

[ PDV de Cameron ]

Je suis pris dans une spirale infernal. Elle m'enfonce petit à petit. Et cette spirale c'est Jessica. Je n'arrive pas à penser à autre chose ce soir. J'ai beau me tourner et me retourner dans mon lit, je ne ferme pas les yeux. Sur les nerfs, je décide de sortir. Il est minuit, mais je pense pouvoir trouver un bar encore ouvert. Noyer mes malheurs dans l'alcool, c'est ce que je fais de mieux. Ce n'est sûrement pas la meilleure solution, mais il ne me reste plus que ça.

Après avoir marché quelques instants, je tombe finalement sur un bar, mal fréquenté, encore ouvert. Je décide de rentrer, si j'ai fait tout ce chemin ce n'est pas pour rien. Quelques verres me feront le plus grand bien. Des gros balourds, ayant trop bu, dorment sur les tables. Une musique de cimetière défile. Elle donnerai envie à quiconque de se tirer une ballé. Le barman nettoie ses verres. Il n'a pas remarquer ma présence. Je m'avance vers le comptoir.

Moi : Une bière s'il vous plaît.

Barman : C'est fermé.

Moi : Apparemment non puisque je suis rentré.

Barman : Dégage gamin !

Je sors de ma poche un billet de 50.

Moi : L'argent est à toi si tu me laisses me soûler en paix.

Je vois qu'il hésite un instant. Je secoue le billet juste sous son nez. Il fini par me l'arracher des mains et me tend une bière.

Moi : Merci.

En compagnie de ma bière, je repense à tout ce qui se passe avec Jessica. Je suis en train de perdre la tête. Elle est tellement têtue aussi... Et son caractère de merde n'arrange rien. Alors qu'est ce qui m'attire chez elle ? Wouha ! L'alcool me fait vraiment penser à des choses totalement ridicule.

                                ***

Je termine ma 6ème bière. Ma vision est trouble et mon cerveau en compote. J'en réclame encore une autre mais cette fois, le barman me fou dehors. Je marche en zigzaguant. Mes paupières sont lourdes. Je sens que je vais avoir du mal à me lever demain matin. Quelques mètres plus loin, je vois un mec tout aussi défoncer que moi, voir plus, il tourne pas qu'à l'alcool, c'est sur. Alors que je passe à côté de lui sans y prête attention, il m'interpelle.

Inconnu : Toi ! Approche.

Je fais mine de ne pas l'avoir entendu. J'ai vraiment pas envie de me prendre encore plus la tête et éviter les problèmes ne serait pas de trop.

Inconnu : Je te parle...petit con !

Il s'est approché de moi et m'attrape par le poignet.

Moi : Dégage connard !

Je me libère mais il insiste. Il a vraiment mal choisi son jour pour venir m'emmerder. Je suis d'une humeur massacrante et l'alcool qui circule dans mon organisme n'arrange pas les choses.

Inconnu : File moi une clope !

Moi : J'en ai pas alors casse toi !

La pression monte, ce type ne veut pas me lâcher. Je sens le sang bouillir en moi. Je sers mon poing pour essayer de me contrôler.

Inconnu : MENTEUR !

C'est trop. Le son résonne dans mes oreilles. Je lui attrape le bras et le serre de toute mes forces.

                                 ***

[ PDV de Jessica ]

Le lendemain...
~
Je me réveille tranquillement tandis que mon frère est déjà en bas en train de prendre son petit déjeuner. Alors que je m'habille, Alex me hurle de le rejoindre. Sans savoir pourquoi, je descend aussitôt.

Alex : Les infos passent ça en boucle depuis tout à l'heure.

Je tourne ma tête en direction de la télé.

Présentateur : Ce matin, près d'un bar de notre ville, un corps a été retrouvé mutilé. Il présente plusieurs brûlures sur le corps, des bleus, ainsi qu'une marque de lacération autour du cou.  Il s'agit d'un homme d'une cinquantaine d'année. D'après les premières informations, ce serait un meurtre. L'enquête est ouverte. La police recueille le plus d'indices possible.

Les paroles du présentateur résonne dans ma tête. C'est horrible... Comment un homme peut faire subir ça à un autre ? Comment peut on être aussi cruel ? Nous ne sommes pas mieux que des animaux en fin de compte. Soudain, quelques choses me bloquent. En regardant attentivement les images qui défilent à la télévision sur la scène de crime, je crois reconnaître Cameron. Caché derrière un arbre, observant la scène de loin. Que fait-il là bas ?

Alex : C'est macabre hein ?

Moi : Tu feras attention okay ? Maintenant qu'il y a un tueur dans la ville...

Alex : C'est plutôt moi qui devrait te dire ça.

Moi : On fera attention tout les deux.

The Witch (EN PAUSE)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !