Chapitre 17

27 4 0

Cameron m'adresse un regard interrogateur. Il est visiblement surpris par ma question.

Cameron : Tu es mon apprentie.

Moi : C'est un bon début.

Cameron : Tu t'attendais à autre chose ?

Moi : Non. J'ai bien compris que tu étais plutôt un loup solitaire.

Cameron : Je suis mieux tout seul c'est tout. Sans attache.

Nous continuons de marcher un petit moment avant d'arriver devant chez moi. Alex est déjà rentré.

Moi : Merci de m'avoir raccompagnée.

Cameron : Pas de soucis. À demain.

Il se retourne et continu son chemin un pour enfin arriver chez lui. Avant de disparaître, il m'adresse un dernier regard. Je tourne aussitôt la tête.

***

Tandis que je fais mes devoirs, Alex frappe à ma porte.

Alex : Je te dérange ?

Moi : Non, j'ai presque fini. Qu'est ce qu'il y a ?

Alex : J'aurais besoin d'un conseil...

Moi : Et tu viens me demander à moi ? Si ça concerne ta sexualité, attend que John rentre s'il te plait, c'est son boulot pas le miens.

Alex : N'importe quoi ! Je viendrais jamais te voir si c'était pour ça.

Moi : Qu'est ce qui te préoccupe alors ?

Alex : Y a quelques jours, j'ai réussi à avoir le numéro de Cassie. On a pas mal parlé et je l'apprécie...beaucoup.

Moi : Continu.

Alex : J'aimerai l'invité quelque part mais je ne sais pas où. Tu sais ce qui lui ferait plaisir ?

Moi : Mon frère devient romantique. Si tu continu comme ça je vais finir par croire que tu es malade.

Alex : Tu peux être sérieuse 2 minutes ?

Moi : Désolée. Et bien, la connaissant je pense qu'un simple café lui ferait plaisir.

Alex : T'es sur ? J'ai pas spécialement envie de me prendre un vent.

Moi : C'est mon amie non ? Alors je la connais un minimum.

Alex : D'accord. Mais qu'est ce que je pourrais bien lui dire ? Je vais être timide devant elle... J'ai peur qu'elle me prenne pour un idiot.

Moi : Écoutes, le plus important c'est que tu restes toi même ! Tu as pour habitude de faire des blagues pourries, alors fais-en. Sois naturel. Et si elle t'aime bien, elle t'aimera toi. Pas la personne que tu essayes d'être, simplement pour lui plaire.

Alex : En étant aussi gentille avec moi je vais aussi finir par croire que tu es malade. Trop de compliments en quelques secondes.

Moi : Faut croire que c'est de famille. Et puis je ne veux pas être en mauvais terme avec meilleure amie à cause de toi.

The Witch (EN PAUSE)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !