7. Vers Boann : Check Ignition

40 7 2

Yann regardait la Terre s'éloigner. Elle avait contemplé ce spectacle à plusieurs reprises en simulation de voyages interplanétaires. À présent, elle vivait cette expérience pour de bon. Elle était enfin réelle. La jeune femme s'était attendue à ce qu'une émotion radicalement différente la secouât en cette occasion, l'ébranla profondément. Il n'en fut rien. Cependant, le décollage l'avait bien décoiffée, bien que l'accélération fût à peine plus violente que celle d'un avion pour un simple voyage atmosphérique.

En effet, Yann et Sorastria ; Yéva et Barnadenn ; Nazirias, son Wermob-pilote Haberophas, ainsi que ses sombres gardes du corps masqués, avaient embarqué à bord d'une luxueuse vedette spatiale. Contrairement à la navette - engin à décollage vertical un peu désuet, mais toujours utilisé pour les grosses charges -, la vedette était un petit vaisseau capable de décoller horizontalement et de voler comme un avion, mais aussi de quitter l'atmosphère d'une planète pour s'amarrer à une station satellite.

Bien calée dans son siège velouté et moelleux, côté hublot, Yann étirait ses jambes. À côté d'elle, Sorastria conversait platement, sur le mode diplomatique, avec Nazirias assis de l'autre côté du couloir... Cette platitude de surface, étirée comme une fine peau de plastique sur un gouffre sulfureux, était particulièrement angoissante à entendre compte tenu des récents événements.

Yéva, assis sur le siège devant Sorastria, s'autorisait de temps en temps à intervenir. À chaque commentaire de la part du jeune homme, l'Archonte posait sur lui un regard diagonal et néanmoins appuyé, escorté d'un léger sourire crochu et étrange, à peine perceptible mais bien réel. Les coins de sa bouche semblaient remonter contre leur gré, tout en essayant de ne pas entraîner le reste du visage avec eux.

Yann, frustrée de ne pouvoir contempler Yéva, se rabattait sur les traits de Nazirias. Comme Sorastria, l'Archonte paraissait avoir une trentaine d'années, avec son visage glabre et bien lisse à l'exception de quelques rides d'expression. Pourtant, il pouvait bien avoir vécu plusieurs siècles. La comparaison entre le professeur et l'Archonte trouvait vite ses limites : la douceur qui émanait du mentor de Yann était absente chez Nazirias dont la beauté était faite de dureté. Son visage triangulaire et marmoréen - pommettes saillantes et petit nez droit, légèrement aquilin - évoquait dans sa forme générale celui d'un chat sphynx. L'auburn très rouge de sa longue chevelure raide contrastait étrangement avec son teint gris violacé.

Il y avait quelque chose de fascinant chez lui, autant que terrifiant. Il était aussi fascinant qu'aurait pu l'être un clone de vélociraptor géant. Yann se surprit à se contrôler pour ne pas bouger le moindre cil. Elle respirait le plus discrètement possible. Sa vision est basée sur le mouvement.

Yann regardait donc Nazirias qui regardait Yéva. Les commissures de la bouche violette perdirent leur forme de crochet, et le sphinx-dinosaure braqua ses iris rouges sur l'élève qui le scrutait. Elle se figea en se cambrant. Un éclair glacé parcourut son épine dorsale. Elle baissa les yeux tout en fourrageant dans sa besace pour y trouver quelque chose à lire, vite.

Le nez plongé dans le premier manuel venu, elle continuait d'écouter avec gêne la conversation hypocritement plate. Sorastria savait donner le change, c'était certain... Pourtant, Yann percevait la tension de son mentor. Elle l'éprouvait elle-même.

La veille de leur départ pour Boann, une cellule de crise avait été organisée au sujet de la disparition du Cristal. Le conciliabule avait rassemblé la vice-direction d'Ascendhaël ainsi que les ex-Wermob-pilotes. Yann, à son grand étonnement, fut invitée à y participer également, aux côtés de Yéva et Kristen. Galahann en avait été absente, car elle avait dû assister le Deuxième Archonte dans la communication et ses déclarations face à la presse. Les journalistes avaient investi le village d'Aster. Yannaro avait été aux anges : une aubaine pour le premier numéro du Canardhaël.

Wermob-pilotes - tome 2 : L'ArchonteLisez cette histoire GRATUITEMENT!