La lettre

3.9K 684 27

Naola flâna dans les rues du Quartier Couvert

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Naola flâna dans les rues du Quartier Couvert. Elle n'était pas sortie du Mordret's Pub depuis qu'elle y séjournait et se rendit compte que l'effervescence vivante des Halles Basses lui manquait.

L'adolescente profita de ce répit pour contacter Teija. Installée sur les marches d'un perron usé, elle tira une liasse de feuilles carrées de son sac, sélectionna une turquoise et lui lança un sortilège, du bout des doigts. Le billet prit immédiatement la forme d'un petit lapin au pliage impeccable.

« Salut ! On se voit cet aprèm ? » prononça-t-elle à l'attention du mémorigami.

La note remua le nez, s'agita au creux de sa paume, puis disparut brusquement. Naola serra les bras autour de ses genoux et attendit la réponse de son amie. Avec le lapin turquoise, pas besoin de signer. Teija saurait de qui provenait le message. Leurs années de pratique à se faire passer des mots en classe servaient enfin à quelque chose ! Son billet ne tarda pas à arriver ; le lapin turquoise réapparut, se déplia intégralement et dévoila la correspondance.

Où ?

Les adolescentes échangèrent durant quelques minutes avant de convenir d'un salon de thé où se retrouver. Naola se releva et s'étira. Elle avait pas mal de temps à tuer avant leur rendez-vous, et il lui fallait encore dénicher de quoi s'habiller pour la soirée.

Elle visita d'improbables boutiques de vêtements, acheta de quoi manger sur le pouce, déambula dans les ruelles. Elle passa devant La Dragonnière, hésita à s'y arrêter, juste pour expliquer à la patronne qu'elle avait fini par trouver quelqu'un qui ne la considérât pas si gourde pour l'embaucher... puis se ravisa, décidant qu'il valait mieux s'exercer durant quelques services avant de revenir fanfaronner auprès de la mégère.

L'adolescente savourait l'idée que, toute compliquée que soit sa situation, elle pouvait à présent se balader dans la ville sans s'inquiéter de savoir où elle dormirait.

Le vieux vampire avait beau se montrer exécrable, la chambre restait relativement confortable, la nourriture correcte et la paie inespérée. Il fallait qu'elle le supporte jusqu'à la rentrée, puis elle le lâcherait sans remords.

D'ici là, elle devait encore trouver les fonds pour son hexoplan, ce qui ne serait pas une mince affaire si sa chauve-souris acariâtre de patron lui laissait si peu de répit. Naola haussa les épaules. Elle allait tenir le bar de façon irréprochable dès ce soir et il finirait bien par lui foutre la paix.

À l'heure dite, elle rejoignit Teija. Passer des Halles Basses sombres et crasseuses, mais grouillantes de toute l'activité des mécamages, aux rues aseptisées des quartiers Hauts, c'était presque comme changer de pays. En marchant vers la coquette enseigne du salon de thé, Naola se plut à penser qu'avec ses aller-retour incessants d'un côté à l'autre de la frontière confuse qui séparait le centre-ville, elle était en train de gagner une double nationalité. L'idée la fit sourire et la mit de bonne humeur.

Bienvenue au Mordret's Pub - Tome 1 [SCE]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !