Introduction

7.9K 396 3

Assise dans le sable au côté de mon père, je ressens un vibrement dans mon coeur en contemplant la création de Dieu, Machallah.

Mon père: Tu vois comme c'est beau ma fille.

Moi: Oui papa c'est magique. Un jour je me promènerai dans ces dunes sur un cheval comme une guerrière.

Mon père: Inchallah, mais tu va devoir apprendre car c'est dangereux de rester seul dans le désert Hind.

Moi: Tu pourra venir avec moi alors, où bien j'irai avec Samir quand ont sera géant Inchallah.

Mon père: Rentrons rejoindre ta mère et ton frère maintenant

Je ne lui réponds qu'avec un sourire qu'il comprend directement. Il en sort, de sa poche des tamarins qu'il me donne pour cadeau comme chaque vendredi de la semaine.

Moi: Merci papa tu es le meilleur.
------------------------
Moi: Maman maman, nous sommes de retour. Ou est Samir ?

Maman: En haut, attends il arrive ma chérie.

Samir: Hind suis moi sur la terrasse.

Hind: Attends attends tu n'a pas encore fait de bisou à Papa.

Samir: Pardon j'ai oublier ... Salam Aleikoum papa.

Mon père: Waleikoum Salam mon fils, allez jouer mes enfants.

Samir: Allons-y Hind.

Moi: Je te suis...
---------------------
Voici comment nous étions et comment je vivais avec ma famille. Nous avons toujours eux l'amour de nos parents surtout moi, j'avais 9 ans à l'époque et Samir n'avait que 6 ans.

Maman me lavait les cheveux près du robinet, nous n'avions rien, que le stricte minimum.

J'étais la protéger de mon père 😢.
Un jour nous étions au marché, un vendredi, papa ne m'avait pas encore donner mes tamarins que je partageais avec mon petit frère biensur.

Mon père: Oh mince j'ai oublié de prendre le sac de riz... Hind attend moi sous cette arbre je reviens dans deux minutes. Ne bouge pas d'accord ?

Moi: Oui papa.

Je jouais avec le sable, quand une personne me prit sur son dos, me déposa sur une charette, il m'attacha les bras et mis un tissu sur ma bouge, je bougeais de partout et essayait de crier '' Papa''. C'est gens m'avait ensuite mis dans une boîte. Quelque minutes plus tard, je vis par un petit trou mon père revenir me chercher, son visage se décomposait. Je ne pouvais rien faire à ce moment là, j'étais petite.

...: Ah mon amie, te souviens tu de moi ?

Mon père: Qui êtes vous ?

...: Celui que tu a envoyer pourrir en prison pendant cinq ans. Te souviens tu maintenant ?

Mon père: Moktar c'est bien cela ?

Moktar: c'est bien cela oui... Aujourd'hui nous sommes quitte, tu m'a emprisonné et en échange je t'es pris une choses de très chère à tes yeux... Rentre chez toi, tu comprendra mieux... Salam Aleikoum.

La charette se mit à avancer, mon père regardais dans notre direction sans comprendre et savoir que ça fille ce trouvait dans cette boîte.
-------------------
Je m'endormis en pleurant durant ce long voyage, il fessait chaud, la nuit était déjà tomber. Ce n'est qu'au petit matin qu'il s'arrêtèrent, je fus enfin libre, du moin c'est ce que je croyais.

Moktar: Salam Aleikoum Marissa, j'ai une nouvelle offre à te faire et qui sort de l'ordinaire.

Marissa: Qu'est ce donc ? J'espère que tu ne me fait pas encore perdre mon temps.

Moktar: Je te vends cette petite fille.

Marissa: Hahahaha et que vais je faire d'elle, cette demeure n'est point un orphelinat Moktar.

Moktar: J'avais entendu que tu avait besoin d'une nouvelle danseuse, n'est ce pas le cas ?

Marissa: Hmm quel âge a tu ?

Moi:...

Marissa: REPOND MOI.

Moi: ne... ne.. neuf ans Madame.

Marissa: Bien et quel est ton nom.

Moi: Hind.

Marissa: Jolie nom, mais on va le changer, désormais ton nom sera Abrar.

Moi: Je préfère garder mon nom d'origine sans vouloir vous vexé.

Marissa: D'accord garde le, mais pour moi ce sera Abrar que tu le veuille ou non... Quel est ton prix Moktar

Moktar: 5000 euro

Marissa: 4000.

Moktar: je ne te la donnerai pas moin que 5000 euro Marissa.

Marissa: Donner lui l'argent et emmenez la à l'intérieur.




Sahara - Mon Amour Pour Ce Sultan Lisez cette histoire GRATUITEMENT !