La dispute de trop (Aynet, bad end)

397 32 16

"Non mais merde quoi ! Tu peux faire attention Aze !" M'écris-je énervé que cet idiot perde bêtement des cœurs parce qu'il est dans la lune. 

"C'est bon ! J'ai pas fait exprès !" 

"Si tu suivais aussi ! Tu pourrais te concentrer un minimum !!!" Le ton commence à monter des deux côtés, c'est pas bon signe. 

"T'as fini !? Je t'ai dis que c'était bon alors arrête ! Une pomme et on n'en parle plus donc redescends !"

"Les mecs ?" J'ignore Harry et me concentre sur le problème actuelle, Azenet.

"Tu fais que ça ! C'est plus possible ! Tu fais vraiment chier !"

"Puisque c'est comme ça !" Je ne dis rien. Puis le bruitage annonçant la mort d'un joueur retenti. Je regarde le tchat. DITE MOI PAS QUE CE CON A FAIT CA !!  

azenet fell from a high place  écrit dans le tchat, suivit de GG.

"OH PUTAIN AZE, TU PERDS RIEN POUR ATTENDRE !" 

En rage, j'abandonne mon P-C pour retrouver Aze. Harry n'ose rien dire. 

"ESSAYE PIERRE !" Il me les brises ! C'est derniers temps, les Patrick sont habitués à entendre des hurlants entre Aze et moi. C'est de pire en pire. Nous repoussons toujours la limite à chaque fois. Je ne veux pas mais c'est plus fort. Mais alors cette fois-ci ! Hors de question que je laisse passer ! Comment a t-il pu faire ça !!! Je me précipite vers sa chambre et assène la porte de coup plus violent les uns que les autres. Il perd rien pour attendre ! Il est temps qu'on se parle et qu'on remette les pendules à l'heure. Et je suis arrivé à un point où tout est permis pour. 

"AZE ! OUVRE MOI CETTE PORTE !!"

"JAMAIS ! PARS !" Cette fois-ci les pieds viennent cogner la porte. Je veux juste le déloger d'ici et parler.

Je ne sais toujours pas pourquoi ni comment notre relation à pu dégringoler de meilleur ami à ce point là de non retour. Mais c'est arrivé et ça me brise le cœur. La vérité c'est que j'ai très mal vécu le fait qu'il s'éloigne avec violence de moi sans explications. Je lui en ai tellement voulu de m'avoir fait ça qu'à part de la haine je n'ai plus montré rien d'autre à son égard. Puis ça s'est empiré, un peu plus à chaque seconde. Et aujourd'hui, là tout de suite, si on ne nous arrête pas, j'ai peur qu'on en arrive au mains, voir pire. Mais je ne veux pas, je ne veux lui faire de mal. Mais lorsque je suis à bout et qu'on me pousse toujours plus.. J'explose. Aze, je t'en prie n'allons pas aussi loin. J'ai perdu mon meilleur ami, je souffre de par mon amour. Alors ne m'achève pas de ta main. Je ne te le pardonnerai pas, je ne me le pardonnerai pas. Aze, s'il-te-plait.

"AZE OUVRE MOI !!" Ma voix est un mélange de haine et de tristesse. Je sens les larmes couler en me disant qu'on n'a tout gâché. Mais je ne sais pas pourquoi, c'est ça qui fait mal. Pourquoi a t-il fait ça ? A la place de m'être énervé contre lui, j'aurai du le lui demander avant le point de rupture. Trop tard, le mal à été fait. Et à part des cris et bientôt des coups, il ne reste plus rien d'autre de notre amitié. A part mon cœur déchiré, broyé et brisé en milles morceaux, il ne reste que des cendres de mon amour. Cet amour qui m'a fait tant de mal pour qu'aujourd'hui je te déteste et t'aime à la fois. Car oui, je t'aimais, t'aime et t'aimerai toujours Aze. J'aurai juste aimé te le dire.

Un énorme bruit de quelque chose tombant sur le sol se perçoit dans sa chambre. Merde.

"AZE !?..... AZE !?" Je m'inquiète, qu'est ce que ce con a fait ?

Je tente de défoncer la porte. Même si en ce moment notre relation n'est pas la plus amicale qu'il soit. Il n'empêche que l'amour que je ressens encore pour lui m'anime. Et me fait tenir autant que m'achever. Je met toute ma force et je réussi enfin à défoncer cette porte de malheur. Mon cœur se rompt totalement.

"AZE !" Je cours jusqu'à son corps étalé sur le sol, inanimé. Aze ! Les larmes coulent sans que je ne puisse les retenir. Qu'à t-il fait ? Mais bientôt, une mare rouge se propage sur le sol. Une mare de sang sortant de ses poignets écorchés.

"Oh non. PITIE AZE !" Mes pleurs ont alertés certains Patrick inquiets qui se sont précipités ici. Fuka se jette sur lui. Je ne peux rien faire à part pleurer et hurler son nom par désespoir. Si jamais, si jamais son corps est désormais sans vie, je ne pourrai plus jamais vivre ! Surtout que se serai sur cette dernière disputes infâme, mes derniers cris et notre haine fulminante qu'il aurai quitté ce monde. Je ne sais pas qui, mais une personne m'entraîne hors de la chambre. La dernière image que je voie, c'est son visage. Son visage d'ange miroitant la beauté d'une âme aussi belle qu'un lever de lune, mais à présent ensanglanté de son sang. Ses yeux clos à vie, et son sourire, un sourire d'apaisement avec un filet de sang s'en échappant témoignant que son cœur vient de connaître son dernier battement. Le mien aussi, vient de connaître son dernier vrai battement. Car mon seul amour vient de m'être arraché de cette Terre horrible.

On me fait m'asseoir sur le sol. Je tremble et pleurs comme je n'ai jamais eu l'occasion de le faire. Le visage flou de Bboy me fait comprendre qu'il veut que je lui réponde mais rien ne sort de ma bouche à part son nom et mes excuses. Malgré les larmes coulant toujours, j'arrive de nouveau à comprendre ce qui m'entoure. J'attends les pleurs de désarrois de Fuka dans la pièce d'a côté. Me confirmant qu'il n'y a plus aucun espoir. Harry me rejoint et m'apporte une enveloppe, avec mon nom de marqué dessus. Harry emmène Bboy à l'extérieur. Je suis seul, seul avec cette dernière enveloppe contenant les derniers mots que mon amour à pu noter. Adressé à ma personne. Je l'ouvre et commence sa lecture.


"Pierre

Je suis tellement désolé, j'ai tout gâché. Avec toi, avec moi-même. 

Je n'y arrivais juste plus, tout ces moments passés avec toi ont étés les plus beau de ma vie.

Lorsque j'ai compris que je ne pouvais plus me contrôler en ta présence, contrôler ce stupide cœur qui ne battait que pour toi. J'ai voulu m'éloigner de toi. Une erreur, oui, pas la première de ma vie car la première fût d'être tombé amoureux de toi, mon meilleur ami. Et surement pas la dernière, car comme tu as pu le constater, j'ai fais le nécessaire pour ne plus jamais éprouver ce sentiment ridicules qu'est l'amour et qui fait trop mal. Tu me détestes, j'ai tout fait pour, car je savais. Je savais que le jour où je ne pourrai plus, je m'envolerai. Et je ne voulais pas te faire souffrir. Je ne sais pas si tu pourra me pardonner pour tout ça. Mais sache que tu es la chose la plus belle qui me soit arrivé et que je ne regrette rien. Pas même de m'être épris de toi, car c'est la chose la plus normal en ce monde. Personne ne peut te résister. Moi j'ai succombé. Mais je n'aurai jamais du.

Je veille sur toi, vis, vis pour espérer toujours connaître mieux. Je te souhaite de trouver cette personne qui fera battre ton cœur et te fera te réveiller chaque matin tout comme moi je t'ai trouvé.

Je t'aime Pierre, pardonne mes sentiments. Mais je t'aime."

Recueil De Couple Youtuber YaoiLisez cette histoire GRATUITEMENT !