Chapitre 33

584 72 9

Samedi après -midi. La tension qu'il y a dans la maison est horrible. Même si ma mère est dans la cuisine et moi dans ma chambre, l'atmosphère est extrêmement tendue. On ne s'est pas croisé ce matin. Et je ne veux pas croiser ma mère. Ni lui parler aussi.

Le travail que je suis supposé faire en français avec Samuelle avance lentement. J'ai fait des recherches sur l'inventeur de la batterie, comment il a eu l'idée, de quoi sont fait la majorité des batteries... Ça serait mieux de la faire avec Sam à mes côtés. Avec ça bonne humeur et ses baisers qu'elle me donne sur la joue à des moments aux hasard. Ça fait deux semaines que je vis ici, et je suis déjà amoureux d'une fille! Enfin... amoureux c'est un grand mot, je veux dire... j'ai des sentiments pour une fille... beaucoup de sentiments... forts en plus... bref, je m'éloigne.

Alors que je me demande comment je vais faire la présentation orale de français, parce que vous savez là, je suis muet, mon téléphone sonne. Je le prends sur mon lit et vois que c'est Chris qui m'appelle. Il est sérieux? Comment il veut que je parles au téléphone?! Je peux pas parler putain, je suis MUET! Je décline son appel et reçois dans la seconde qui suit un texto de la part de Chris.

« De : Chris ; pourquoi tu réponds pas? »

« À : Chris ; comment tu veux que je te parles au téléphone mec? »

« De : Chris; Ah, merde, c'est vrai! Désolé Fred, j'avais oublié! »

« À : Chris ; Pas grave. Pourquoi tu m'appelais? »

« De : Chris ; pour te demander si tu voulais aller avec moi au parc pour jouer au soccer un peu.»

« À : Chris ; Ouais, je veux bien. À quelle heure? »

« De : Chris ; Eh bien, maintenant? Je suis devant chez toi? »

Je me retourne vers ma fenêtre et effectivement, je vois Chris devant chez moi, un ballon de soccer à ses pieds, occupé à fixer son cellulaire.

« À : Chris ; J'arrive »

Je range mon téléphone dans mes poches, prends mon cahier, et descends dans la cuisine, où ma mère se trouve. Je frappe deux coups sur le cadre de porte pour attirer son attention. Elle se retourne vers moi en me regardant hautainement et je lui dis simplement :

- Je sors.

Je n'attends même pas une réponse de sa part et part mettre mes souliers dans l'entrée avant de sortir rejoindre Chris.

- Salut mec, dit joyeusement Chris en me voyant venir vers lui

- Salut!

- Ça va mieux avec ta mère?

- Non.

- Désolé... Viens, on va aller te changer les idées, dit-il en prenant son ballon dans ses mains.

En allant au parc, on parle un peu de tout et n'importe quoi. En fait, c'est surtout lui qui parle, mais c'est juste un détail.

- J'ai toujours pas de nouvelle de Sam, dit-il.

Je le regarde et secoue la tête, triste. Elle est où? Elle me manque. Je veux la voir.

- Bon, tu veux faire des passes, propose Chris en mettant le ballon part terre.

J'hoche la tête et c'est comme ça que nous avons passé le reste de l'après-midi au parc.


Muet [TERMINÉ]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant