Chapitre 32

612 73 4


Le souper chez Chris était trop cool! Son petit frère, Mike, est vraiment mignon. Il ne comprenait pas pourquoi je ne pouvais pas parler et il essayait toujours de me chatouiller pour m'entendre rire. Je riais, mais... vous savez, je ne fais pas de bruit quand je ris. Les parents à Chris était très gentil avec moi et prenaient la peine de me poser des questions par lesquelles je pouvais répondre seulement en hochant la tête. Il me demandait aussi comment dire quelques mots en langue des signes pour essayer de me comprendre, ce que je trouvais vraiment gentil de leur part..

Durant la soirée, on a fait nos devoirs, on a joué au jeux vidéo et Chris m'a montré quelques accords sur sa basse. Il m'a montré sa chambre et il m'a encore dit que si mes problèmes avec ma mère empiraient, je pouvais venir habiter chez eux quelques temps. Ils sont géniaux comme famille. J'aurai aimé naître dans une famille comme ça. Mais on n'a pas tout dans la vie.

Quand je suis rentré chez moi, vers huit heure peut-être, ma mère était enfermée dans sa chambre et ne m'a pas dit un mot. Enfin, manière de parler. Elle ne m'a pas faite un signe, ça fait plus de sens. Je suis allé me coucher à mon tour et je me suis mis à penser ce que serait ma vie si mon père m'avait pris avec lui lorsqu'il est parti. Comment serait ma vie si j'avais eu un parent qui parle, à quel point j'aurai pu m'épanouir avec lui au lieu de toujours avoir été restreint avec ma mère, comme aujourd'hui.

Je me rappel, quand mon père était encore là, il m'encourageait toujours à faire ce que je voulais, à faire mes décisions. Quand on allait magasiner, ma mère m'imposait des vêtements tandis que mon père me laissait choisir mes vêtements. Même chose pour dans les choix de plats dans les restos, la décoration de ma chambre... J'aimerais bien savoir la raison qui la poussé à partir et à ne plus revenir. J'aimerais vraiment savoir. Et j'aimerais beaucoup le revoir pour savoir ce qu'il est devenu, à quoi il ressemble aujourd'hui. Si je le retrouve, je veux avoir une vrai relation père/fils avec lui.

Le lendemain matin, ma mère m'ignore encore, pour ne pas faire changement. Je me rends encore une fois en skate à l'école et j'arrive à temps en cours. À la première, on a science avec ce merveilleux M.Bouza. Génial. Le cours passe étonnamment vite, à ma plus grande joie et je me dépêche d'aller rejoindre Chris à la pause, mon cahier en main.

« Salut Chris »

- Salut mec, dit-il avec un sourire.

« Toujours aucune nouvelle de Sam? »

- Non, elle ne m'a pas rappelé.

« Merci encore pour hier, c'était gentil de ta part de m'inviter »

- De rien, ça m'a fait plaisir! Tu reviendras quand tu voudras!

« D'accord! On va voir le directeur pour demander sur l'absence de Richard? »

- Ouais, on y va.

Chris averti ses amis qu'on revient dans quelques minutes et on se dirige tous les deux vers le bureau du directeur. Chris cogne à la porte et on attends patiemment avant qu'elle ne s'ouvre sur l'homme qui m'a accueilli lors de ma première journée ici.

- Frédéric, Monsieur Casper, s'exclame-t-il! Qu'est-ce vous faite ici?

- On est venu vous posez une question concernant un de nos professeur, dit Chris.

- Ah d'accord, venez, rentrez, dit-il en nous laissant rentrer dans son bureau.

On va s'assoir dans les fauteuils face à son bureau et le directeur va s'assoir en face de nous, dans sa grosse chaise.

- De quel enseignant voulez-vous parler particulièrement?

- De Rich... M. Clark, notre prof de musique, dit Chris.

- Sur quel sujet?

- On voulait savoir pourquoi il est absent.

- En quoi cela vous concernerait?

- Eh bien, c'est notre prof préféré et on ne veut pas prendre de retard en musique et aussi sa fille, Samuelle Clark est une bonne amie à nous et on s'inquiète pour elle. Aussi, elle aide Frédéric à communiquer avec les autres puisqu'elle connait la langue des signes.

- Si c'est une bonne amie à vous, elle ne vous pas dit la raison de son absence?

- Non, dit Chris.

- Désolé les garçons, soupire le directeur, mais je n'ai pas le droit de vous dire la cause de l'absence de votre prof et de votre amie. Tout ce que je peux vous dire est que c'est une raison personnelle et familiale. Maintenant, je vous demanderais de sortir de mon bureau, sinon, vous allez être en retard à vos cours.

Sans rajouter de mot, Chris salut le directeur d'un geste de la tête et nous sortons du bureau pour aller à nos casiers. Cause personnelle et familiale? Est-ce que ça à rapport avec Maxime?



Muet [TERMINÉ]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant