/27\

414 46 4

— C'est hors de question ! Un point c'est tout, s'énerva Crystal. Je ne laisse pas Yuna là-bas, même pas sous ta garde. C'est un mage, je te rappelle. Tu as beau être puissante, tu n'es pas une guerrière, il te réduirait rapidement en poussière. Et ensuite, il s'en prendrait à elle.

Célina baissa les yeux devant la gardienne. Elle avait certainement raison concernant ses aptitudes au combat. Cela n'empêchait pas ses paroles d'être blessantes.

Lorsqu'elle avait proposé que Yuna les accompagne à la bibliothèque, endroit que refusait dorénavant de fréquenter Crystal, la petite Frenniq s'était montrée enthousiaste, même si elle n'avait pas ouvert la bouche. Mais la jeune femme à la main verte demeurait intraitable : la petite n'irait pas non plus dans le repère de Lotga. Avoir un Frenniq pour lire des textes dans l'ancienne langue des mages était pourtant un avantage certain.

Depuis qu'ils avaient découvert que les mages étaient en réalité les élèves des Frenniqs, toutes leurs croyances avaient été chamboulées. Cela expliquait pourquoi Glenmor n'avait jamais cherché à se procurer Askor et avait toujours porté son attention sur Khram. Il connaissait l'ancienne langue des mages, car c'était la sienne. Et donc, c'était également celle de Yuna. Si la petite parvenait à déchiffrer au moins les titres des ouvrages encore non traduits, les recherches pourraient s'en trouver facilitées. Mais Crystal avait mis son véto à cette solution.

— Et si je t'emmenais les livres ici ? demanda alors Célina.

Crystal leva un sourcil dubitatif. Lotga, tout comme Jkil, avait été très clair sur le fait que les ouvrages ne devaient en aucun cas quitter la bibliothèque.

— Je ne sais pas trop comment tu comptes faire, sans déclencher un incident diplomatique, mais je tiens à préciser que je ne suis pas contre ton idée de faire lire les bouquins par Yuna. Je ne veux juste pas qu'elle mette les pieds là-bas. Autrement, peu m'importe.

— Très bien alors, lança la prêtresse avec un sourire malin, si rare sur son visage. On va pouvoir s'arranger.

Elle n'ajouta pas un mot et sortit de la chambre, laissant la Frenniq et la gardienne en tête à tête.

— Pourquoi tu ne me laisses pas me rendre à la bibliothèque de Lotga ?

— Je ne le sens pas ce type, c'est tout. C'est un mage, pour commencer. Et puis il a un truc qui me gêne. Je n'arrive pas vraiment à définir quoi, mais ça suffit pour que j'ai pas envie que tu croises sa route. Même accompagnée.

— Alors on va faire quoi, nous, en attendant que les autres trouvent quelque chose ? demanda la petite avec un air désolé.

— Rassure-toi, tu ne vas pas t'ennuyer. Tu as encore beaucoup de choses à apprendre, toi qui veux me battre un jour. Et puis... Célina avait l'air d'avoir une brillante idée. On va bien voir de quoi il s'agit.

Crystal quitta à son tour la chambre, suivie de son élève. Célina avait quitté les lieux avec Ascual, Gil et Shabetha. Tekka était restée dans le hall de l'hôtel avec Slix. La gardienne réprima une grimace en les découvrant ensemble sur le même fauteuil. L'humaine se redressa immédiatement en voyant la gardienne débarquer. Elle demanda si un entraînement était prévu cet après-midi. C'était effectivement le cas et le petit groupe partit s'aventurer dans la forêt à l'est de la ville. Il y avait normalement un peu plus d'une heure de route, une fois sorti de la cuvette de la ville. Cependant, puisque Crystal l'avait repérée pendant une de ses balades à dos de chedre, elle put les téléporter là-bas et le voyage fut instantané.

L'entraînement porta sur la magie, cette fois. Il y eut, bien sûr, une première partie physique, mais la grande majorité de la leçon fut sur la sorcellerie. Crystal n'était pas une aussi bonne enseignante qu'Ascual dans ce domaine, mais elle leur présenta différentes incantations particulièrement gourmandes en énergie vitale. Comme elle le précisa à Tekka, cette session était avant tout destinée à Yuna. Si la jeune femme voulait travailler autrement, libre à elle. La gardienne voulait faire augmenter le potentiel énergétique de son élève Frenniq. Pour cela, elle devait pratiquer de la même manière qu'elle-même l'avait fait sur Terre, quelques années plus tôt. Elle allait vider ses ressources au maximum, de manière à forcer son organisme à créer de plus grandes quantités de carburant magique. Et pour cela, le plus simple était d'utiliser des incantations puissantes et gourmandes.

L'apprentie - Le Grand Livre 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !