PROLOGUE

82 18 1




La nuit sombre murmurait sa solitude à l'homme qui observait les étoiles. Féru d'astronomie depuis sa plus tendre enfance, il avait bénéficié des enseignements des plus grands maîtres. Son père, puissant seigneur des Terres d'Eschizath, avait attiré les précepteurs les plus réputés en son fief, leur assurant richesse et protection. Lui et sa sœur avaient reçu l'éducation due à leur rang noble.

Il régla la netteté de sa lunette astronomique, la seule disponible dans tout le pays. À présent adultes, la plupart des anciens savants qui l'avaient jadis formé étaient morts. Son savoir et sa connaissance s'étaient accrus, dans beaucoup de disciplines, par un travail acharné et une curiosité sans limites. En cette belle nuitée estivale, il avait prévu une pluie d'étoiles filantes. Ces astres l'intriguaient ; il s'interrogeait sur leur provenance et le motif de l'attraction terrestre.

Ses raisonnements iconoclastes heurtaient l'entendement de ses proches. En ces temps obscurs, s'intéresser à l'indicible relevait de la sorcellerie. Il sourit en repensant aux avertissements de son vieil intendant, qui lui enjoignait de prendre garde à ne pas attiser des forces incontrôlables. Heureusement, son neveu l'encourageait dans ses recherches. Le cher enfant possédait une intelligence vive et une ouverture d'esprit hors du commun. À n'en pas douter, il ferait de grandes choses !

La voûte céleste offrait sa beauté poudrée de millions d'astres. Il était persuadé que ces points lumineux qui constellaient les cieux représentaient d'autres planètes. Il n'avait osé en parler à personne, hormis à son neveu, le fils de sa bien-aimée sœur. Le jeune homme avait aussitôt approuvé ses théories. Il avait ressenti une immense fierté envers ce fils spirituel. Il ne remercierait jamais assez sa sœur de lui avoir confié son éducation pendant toutes ces années.

Tout à coup, une traînée lumineuse déchira le voile ténébreux de la nuit. Se précipitant sur sa lunette, il n'eut que le temps d'apercevoir une boule de feu fonçant sur la Terre. Un étrange sifflement précéda l'explosion ; une lueur bleutée naquit dans la campagne silencieuse. Les hurlements lointains d'une meute de loups accueillirent l'impact de la météorite sur le sol.

Il repéra scrupuleusement le lieu d'atterrissage du visiteur stellaire. Ce morceau d'un autre monde avait parcouru l'univers pour venir s'échouer dans sa propriété : assurément, c'était un signe du destin !

Il chaussa ses vieilles bottes et jeta une cape sur ses épaules. Il passerait aux communs, réveiller quelques serviteurs pour l'accompagner dans son expédition. Munis de torches et de flambeaux, ils trouveraient cette météorite. Il voulait être le premier à découvrir ce caillou en provenance de l'espace. Il espérait que le corps étranger ne se soit pas fragmenté en trop de morceaux !

L'espoir d'une découverte extraordinaire le motivait ; la passion des objets célestes l'animait depuis tellement longtemps, qu'il attendait une juste récompense de toutes ces années d'efforts.

Lorsque le groupe s'aventura dans la pénombre nocturne, une joyeuse insouciance guidait les pas des participants. Il ouvrait la marche avec assurance, convaincu d'une rencontre qui marquerait à jamais son existence.


T1 - LES FRAGMENTS PERDUSLisez cette histoire GRATUITEMENT !