Chapitre VIII : Le sous-sol

3 0 0


Le soleil se lève et moi aussi. Je vais dans la cuisine Zack prépare encore le petit déjeuner. Je lui demande :

<< Ou vas-tu chaque jours ? >>.

Il me répondit avec un agacement:

<< Nul part je me balade juste en foret >>.

Cette fois c'est sur je vais le suivre ! Quelques minutes plus tard il sortit en me disant au revoir. J'attendis une minute et je prit le vélo pour le suivre. je fis très très attention impossible qu'il me voit. J'ai vite parler, la voiture s'arrête prêt d'un vieux bâtiment abandonner dans la nature. J'ai du me cacher derrière des arbres. J'ai cru qu'il m'avait vu mais enfaite il rentre dans le vieux bâtiment abandonner. C'est un vieux entrepôt de textile.

 Mais qu'est-ce que mon copain vient faire ici dans un endroit aussi bizarre. J'ai attendu que Zack parte pour que je rentre voir ce que c'est ici. Je lui envoie un sms pour lui dire que je vais chez une amie. Quelques heures plus tard, il commence à faire nuit et Zack vient enfin de sortir de l'entrepôt. 

Il regarde son portable je pense qu'il a vu mon message, génial. C'est bon il est partit , je vais rentrer pour savoir ce qu'il cache. Pendant un instant j'ai pensé qu'il me faisait une surprise ou quelques choses dans ce genre mais j'ai vite oublier ça car Zack avait changé depuis nos vacances. Impossible qu'il vienne dans un endroit aussi bizarre pour me faire une surprise. Je vais rentrer par une fenêtre ouverte, heureusement que j'avais mon téléphone pour éclairer un peu. Il fait tellement sombre ici. Je vais essayer de faire attention pour ne pas faire de bruit on sait jamais.

 Il y avait pleins de bureaux avec des machines à coudre dessus. Quelques textiles éparpillés un peu partout et pleins de feuille ou il y avait des dessins de robes. Pas très loin il y avait un tableau de bord ou il y avait un interrupteur. Je l'ai actionné mais rien ne c'est passé. J'ai l'impression que les fusibles sont morts. Je continua mon investigation pour savoir ce qu'il me cachait, j'avais peur que se soit quelques choses en rapport avec cette femme. 

Je vis des escaliers avec une petite chaine pour ne pas descendre. Mais je suis pas du genre à suivre ces règles idiotes surtout dans un endroit abandonner. Je franchis la chaine et descendit doucement en bas. La porte était entre ouverte , je trouva l'interrupteur et l'actionna. 

Je suis resté figée de peur à cause de ce que je voyais sur les murs. Il y avait pleins de photos de moi, de quand je dormais ! Me douchais, lisais, rangeais la maison. Comment ? Qui ? Zack ? Il était sensé être ici ou ailleurs mais pas me prendre en photo surtout que le soir je n'ai rien entendu. C'est peut être lui la présence familière que je ressens chaque jours. Il m'observe depuis que nous sommes rentrer. Mais pourquoi il ferait ça ? C'est angoissant de savoir ça.

"La porte se claqua" Je sursauta de peur. 

Un rire venait de derrière moi , un rire désagréable. Je me retourna et vit Zack se tenant avec un regard terrifiant comme s'il allait me faire du mal.

Prisonnier d'une possessionWhere stories live. Discover now