Vestes Grises

10.6K 1.3K 106

Britton Dagda resta presque une minute à observer la porte derrière laquelle il venait d'enfermer sa fille

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Britton Dagda resta presque une minute à observer la porte derrière laquelle il venait d'enfermer sa fille. De l'abriter. Il déglutit doucement, promena la main sur son visage, puis poussa un long soupir.

Il effaça les traces de sa lutte avec Naola d'un sortilège et il revint au salon. Il détailla le fugitif et se baissa pour récupérer son badge, abandonné sur la table basse. Mettre un nom sur celui qu'il allait condamner ne l'aidait pas. Il serra les dents.

S'il l'emmenait au Centre de Commandement de la Police Magique Fédérale, il le sauvait, et il obligeait sa famille à l'exil. Le gouvernement organisait bien des programmes de protection, mais ils s'avéraient souvent peu efficaces. Leuthar, le puissant sorcier à la tête de l'Ordre, n'avait qu'un mot à dire pour que ses ennemis et dissidents disparaissent.

Le père ne voulait pas prendre le risque. Il soupira, une nouvelle fois, et se décida. Il se rendit à l'entrée de sa maison, sortit sur le perron, puis dans l'allée de leur petit jardin. Il plaça son concentrateur au creux de sa paume ouverte. L'objet pulsa une succession de flash lumineux, à intervalle régulier. Largement assez pour attirer l'attention des Vestes Grises qui ratissaient le quartier. Dans les secondes suivantes, trois sorciers et une sorcière se matérialisèrent devant lui, concentrateurs chargés, prêts à faire feu. Britton leva les bras, livide.

« Ne... ne tirez pas. Je sais où se trouve votre homme.

— Ton concentrateur ! Tout de suite ! », ordonna l'un des gars de l'Ordre.

Britton s'exécuta. Il retira sa chevalière, à gestes mesurés, et tendit sa paume ouverte vers eux. La femme s'avança et la lui prit brusquement. Elle lui saisit l'autre poignet et lui arracha le badge du P.M.F. de la main avec un petit cri de victoire.

« Oh... Mais voilà qui est intéressant... », souffla-t-elle sans le lâcher.

Elle devait avoir la quarantaine, les cheveux courts, des yeux verts. Elle se tenait beaucoup trop proche de lui. Elle lui sourit avec une expression très sensuelle. Britton baissa le regard et serra les dents.

« Il est là. Je... Je l'ai immobilisé... », articula-t-il avec difficulté.

La femme sourit de plus belle et passa ses doigts sur le bas de son visage. Il esquissa un mouvement de recul à cette caresse.

« Bon garçon, murmura-t-elle. On peut entrer ?

— Oui. Entrez... répondit-il avec un léger tremblement.

— Merci. Allez-y, les gars ! », ordonna-t-elle au reste du groupe qui s'engouffra dans la maison.

La sorcière les suivit et fit un signe au propriétaire de venir avec elle.

« Votre nom ?

— Britton Dagda. Faites vite s'il vous plaît, souffla-t-il d'une voix peu assurée.

Bienvenue au Mordret's Pub - Tome 1 [SCE]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !