Chapitre 20

694 79 8

Une semaine plus tard. Lundi. Premier cours : Français avec Mme Chatlier. Je trouve qu'au finale elle est sympa comparé à M. Bouza de merde. Il m'a pas lâché de la semaine celui-là. Il s'en fou que je sois muet et que je parle pas. Il veut quand même que je réponde à ses questions de merde.

Côté Samuelle... ouais, côté Samuelle. Pas d'autre bisou. Autant sur la joue que sur la bouche, quoi que ça m'a pas du tout déplu quand c'est arrivé. Elle agit normalement. Comme si rien n'était arrivé. Moi, j'essaie de faire pareil, mais c'était la première fois que ça m'arrivait. Je sais pas comment réagir et comment agir.

Maintenant, elle est toujours avec la bande à Chris. Je vois très bien que ça fait le bonheur de Chris. Il m'a personnellement dit que c'était grâce à moi qu'ils avaient renoué les liens d'amitié entre eux. J'étais en quelque sorte fier de moi. Samuelle passe la majore partie de son temps à traduire ce que je dis, car oui, je commence à m'intéresser aux conversations que les gars ont au dîner, alors elle est toujours en face de moi pour bien voir mes signes. Je l'ai toujours dans mon champ de vision. C'est un peu troublant.

Bref, revenons au cours de français. On est en classe, le cours vient tout juste de commencer. Mme Chatlier nous a dit qu'elle nous présenterait un nouveau projet aujourd'hui. J'ai toujours détesté les projets. Surtout en équipe. Personne ne me comprends jamais.

- Tout le monde, aujourd'hui je vais vous remettre le projet dont je vous ai parlez la semaine dernière. C'est le préféré des élèves. C'est un projet en équipe de deux et vous devez simplement me parler des points communs que vous avez avec votre coéquipier.

Tout le monde dans la classe se tourne vers une personne pour déjà faire leur équipe. Je regarde Samuelle en avant de moi en espérant qu'elle me demande d'être en équipe avec elle, mais elle continu à regarder la prof en avant de la classe.

- Mais, dit Mme Chatlier. L'attrape est : je suis celle qui choisit les équipes.

Plusieurs mots de mécontentement se font entendre dans la classe et quelques insultes aussi.

- Mais, oui il y a un autre mais, je vous connais depuis maintenant 5 mois et je sais avec qui vous vous entendez plus ou moins bien et j'ai décidé de vous mettre en équipe avec une personne avec qui je crois que vous vous entendez relativement bien.

Entendez bien. Je « m'entends » bien avec personne moi. Personne ne m'entend. Juste me comprends. Enfin, c'est surtout Samuelle qui me comprends et Chris et ses amis qui s'entendent bien avec moi.

- J'ai fait une liste des coéquipiers. Je la mets sur mon bureau vous pouvez venir la consulter.

D'un coup, tous les élèves bondissent de leur chaise pour rapidement aller au bureau du professeur. Sauf Samuelle. Elle, elle se lève tranquillement et se dirige ensuite vers le prof pour lui parler. Moi je reste assis à ma place. Je ne veux pas savoir avec qui se suis. Je regarde Samuelle et Mme Chatlier parler ensemble, lorsqu'une fille de la classe s'approche de mon bureau. C'est la fille qui m'a faite un clin d'œil durant le premier cours de musique la semaine dernière.

- Devine quoi, dit-elle en s'assoyant au bureau devant le mien? On est ensemble!

- Myriam, appelle Mme Chatlier.

La fille devant moi se lève et va voir la prof alors que Samuelle prend la place de cette Myriam qui avait l'air trop excitée pour un simple projet.

- T'inquiète, j'ai réglé les choses, dit Samuelle.

- Quelles choses?

- Comment tu vas vouloir faire un projet avec un personne qui ne te comprends pas, dit-elle comme si c'était évident.

- Mais de quoi tu parles?

- Je suis avec toi, idiot.

- Pour le projet?

- Non, pour travailler dans un cirque. Oui pour le projet Frédéric!

- Pour de vrai, demandais-je tout excité d'être en équipe avec elle?

- Je veux même pas répondre à ça, dit-elle en se levant pour retourner à sa place.

Génial! Je suis avec elle pour le projet!!! Wo, qu'est-ce qui me prends? Pourquoi je suis aussi content d'être avec elle? Qu'est-ce qui me prends? C'est qu'un simple projet, non?


Muet [TERMINÉ]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant