Everything four you

19.4K 1.4K 206
                                                  

En des temps lointains, très lointains...

La femme marchait entre les arbres avec la délicatesse d'une gazelle. Le moindre de ses pas était pensé afin d'écraser le moins de végétation possible. Dans cette forêt luxuriante c'était loin d'être une tâche des plus faciles. Mais elle n'était pas pressée et avançait au hasard de ses pas. C'était une belle journée baignée par les rayons ardents d'un soleil d'été. L'humaine s'arrêtait parfois pour cueillir quelques fruits qu'elle mettait dans un panier tressé ; puis elle reprenait tranquillement son chemin. Elle fit une pause afin de réajuster la large pièce de tissu qui lui servait à maintenir son nouveau-né contre sa poitrine puis repartit avec légèreté. Elle pestait à chaque fois que ses cheveux blonds s'accrochaient dans les branches et se promit de se tresser une nouvelle cordelette pour mieux les attacher. Elle le ferait le soir-même. Soudain, un mouvement sur sa droite attira son attention. Elle prit un silex dans son panier et le tint fermement alors qu'elle scrutait les buissons.

— Est-ce que tu te crois invincible avec ce caillou ? demanda une voix grave derrière elle.

La femme se retourna et soupira de soulagement lorsqu'elle découvrit l'identité de l'individu.

— Depuis quand es-tu sur Terre ? s'enquit-elle.

Il lui répondit vaguement, il n'était là que depuis peu, et pas pour longtemps. Elle entreprit à nouveau sa cueillette à travers le bois et il la suivit tout en faisant un semblant de conversation.

— Tu ne devrais pas être là, murmura la femme, Selaphiel chasse dans le coin, elle n'hésitera pas à te décocher l'une de ses flèches empoisonnées.

— Qu'elle essaye donc ! rit-il, et elle sera la première des sept protégés à mourir.

La femme ne répondit rien, c'était inutile d'envenimer la situation, elle dévia donc la conversation vers les raisons qui amenaient son compagnon sur Terre. Il n'était pas le bienvenu, ici moins qu'ailleurs. Il lui répondit qu'il était là pour elle, comme à chaque fois qu'il venait. Et inexorablement elle lui répondait que ce n'était pas nécessaire, qu'elle allait bien malgré les épreuves. Il ne fut pas convaincu, il ne l'était jamais.

— Vous virer de l'Eden c'était assez violent quand même, fit-il remarquer.

Eve lui sourit tendrement et admit que l'individu susmentionné avait parfois des accès de colère assez foudroyants.

— As-tu réussi ? Que tout cela n'ait pas été vain...

— Pas vraiment, admit l'autre, j'ai modelé un truc mais il est un peu... original, je l'ai appelé Caron. Et je n'ai pas de quoi réessayer.

Elle compatit à son malheur et posa une main délicatement sur son épaule.

— Je suis désolée Zelyan, je ne peux pas t'aider plus, et Adam est suffisamment furieux comme cela.

— Il s'est pourtant bien amusé depuis qu'il est ici à ce que j'ai pu constater, rétorqua Zelyan, il a semé des Hommes partout sur le globe, même ici maintenant il y en a plein. J'y ai goûté d'ailleurs, c'est plutôt bon.

Eve eut une grimace de dégoût et referma instinctivement les bras autour de son bébé. Cela fit rire Zelyan qui lui assura ne pas avoir faim pour le moment.

— Va-t'en Zelyan, ce n'est pas un endroit pour toi, ordonna Eve d'une voix ferme.

— Personne ne sait que je suis là, pas même ton cher Adam, si tu ne lui dis pas nul ne le saura.

— Que veux-tu Zelyan ? demanda Eve qui commençait à perdre son calme, Ne t'ai-je donc pas assez aidé ? Tu pourrais me montrer un peu de reconnaissance après tout ce que j'ai fait pour toi.

Immortels I : Déluge [Edité][Version intégrale Wattpad]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant