Chapitre 18

735 86 4

-    Ça va mieux depuis vendredi, me demande Samuelle en venant s'assoir à la batterie de libre?

-    Depuis vendredi? De quoi tu parles, demandais-je en pensant qu'elle fait référence au baiser?

-    Tes côtes je parle. À cause de Rémi. Tu as moins mal?

-    Ah oui, dis-je, soulagé qu'elle parle de ça! Merci de demander.

-    Tu l'as dit à ta mère?

-    Non, si je lui avais dit, elle m'aurait changé d'école.

-    Et tu ne veux pas changer d'école?

-    Non, j'aime bien ça ici, dis-je en évitant son regard, un peu gêné de sa présence.

-    Qu'est-ce que tu aimes bien ici, dit-elle en approchant son banc du mien pour être plus proche de moi?

-    Les cours de jouer, dis-je en m'enfargeant dans mes signes. Je veux dire cours de musique. Aussi Chris et ses amis qui sont gentil avec moi. Et toi, dis-je après quelques secondes de silence. T'es la première personne qui parle la langue des signes et qui m'aide à parler avec les autres.

-    Je suis contente d'entendre ça, dit-elle avec un sourire. Enfin façon de parler.

Je ris doucement en silence, lorsque je la vois se lever pour s'approcher de moi, je me retourne rapidement vers elle en me levant à mon tour.

-    Wo, calme-toi Fred. Je voulais juste te prendre les bâtons des mains. 

-    Ouais, désolé, dis-je en lui tendant les bâtons.

Elle les prend et retourne s'assoir derrière la batterie.

-    Qu'est-ce que tu fais ici aussi tôt, me demande-t-elle en tapant un rythme?

-    Ma mère avait un rendez-vous et c'est elle qui vient me porter habituellement le matin. Toi?

-    À cause de mon père. Il vient toujours plus tôt pour des réunions ou pour préparer ses cours. Je l'accompagne pour pouvoir jouer tranquille.

-    Tu viens ici chaque matin?

-    Ouais. C'est cool de voir l'école complètement vide et silencieuse, dit-elle en donnant un coup sur la large cymbale.

Elle joue un rythme plus compliqué et je l'observe augmenter le rythme. Est-ce que devrais lui demande pour vendredi soir? Non. J'ai pas assez de courage pour ça.

-    Comment ça se fait que tu connaisse aussi bien la langue des signes? Quelqu'un dans ta famille est sourde ou muette?

Immédiatement, elle arrête de jouer, en plongeant ses yeux dans les miens.

-    J'ai demandé à Chris et il ne le sait pas lui non plus. C'est ton meilleur ami, alors je croyais qu'il le saurait.

-    Écoute Frédéric, dit-elle en prenant une grande inspiration pour ensuite se tourner vers moi. Il y a certaines choses que je préfère garder pour moi et que je ne dis à personne, même pas à Chris, même si on s'est un peu éloigné ces derniers temps à cause d'un évènement survenu dans ma vie. Le pourquoi du comment je connais la langue des signes est quelque chose que je garde pour moi, parce que c'est un sujet un peu trop sensible pour moi d'accord? Peut-être qu'un jour je te le dirai un jour, mais pas pour l'instant. Ok?

-    Je comprends. Je voulais pas te forcer.

-    Merci, dit-elle avec un sourire un peu triste. Tu veux aller faire le tour de l'école?

-    Ouais, pourquoi pas?

-    Aller, vient, dit-elle en me prenant par la main pour m'entrainer avec elle.

Je suis un peu gêné par ce contact, mais je ne m'en défais pas. Elle me tire partout dans les couloirs de l'école comme si on cherchait à fuir quelque chose, ce qui est plutôt amusant. On s'amuse à courir dans les corridors, à rentrer dans les toilettes des filles et des gars, désertes elles aussi, sans se lâcher la main, ce que, sans le cacher, j'apprécie beaucoup.

-    J'ai promis à mon père d'aller l'aider à trier les partitions des nouvelles pièces qu'il a commandé. Je vais y aller. Chris et la bande doivent surement être dans la cafétéria à cette heure-là. Je te laisse.

J'hoche la tête, un peu triste qu'elle part, mais me rappelle qu'on va se revoir en cours. Alors qu'elle commence à partir en direction du local de musique, elle revient subitement vers moi et me donne un baiser sur le coin des lèvres avant de dire avec un sourire :

-    À tantôt mon muet.

Et elle reprends sa route sans même se retourner. C'est quoi cet effet qu'elle me fait, bon sang?

Muet [TERMINÉ]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant