/24\

471 53 11

Le voyage ne dura guère longtemps. Après deux heures de marche, un village se dessina à l'horizon et les sorciers s'y téléportèrent. Ils furent surpris de constater, en arrivant sur place, que c'était en réalité une ville immense construite au fond d'un cratère titanesque. De loin, les constructions paraissaient basses, mais elles avaient en réalité plusieurs centaines de mètres de hauteur.

— Voilà ce que je qualifierais de zone inondable, lança Ascual avec un petit rire. Heureusement qu'ils sont en plein désert.

— Il y a un champ magique qui protège l'endroit, déclara Célina.

— Oui, je le sens.

Les trois élèves confirmèrent également percevoir la barrière magique. Elle ne les empêchait pas de pénétrer dans la ville. Elle était simplement présente pour garder les petits objets à l'écart. La pluie ne pouvait passer la protection, pas plus que les insectes ou les oiseaux de faible envergure. De même, le vent, et donc les poussières et grains de sables ne passaient pas, protégeant ainsi la ville des petits tracas de vivre au cœur d'un désert de graviers.

Le petit groupe descendit la pente avec facilité. Il y avait de nombreux chemins en direction de la citée. Après cela, ils avancèrent tranquillement vers le centre. Crystal semblait savoir exactement où elle se rendait et ne demanda son chemin à aucun des nombreux piétons qu'ils croisèrent. La ville était moderne et ressemblait à n'importe quelle agglomération du monde Shanak, remarquèrent les trois élèves. Des véhicules volants ou roulants se déplaçaient dans un lent ballet permanent. Les citoyens non véhiculés se déplaçaient sur des zones de couleurs distinctes dédiées à l'usage des piétons. La plupart ressemblaient plus ou moins à des humanoïdes avec des tailles et des couleurs variées. Pourtant, il y avait également des êtres très différents. Cela allait de l'absence de membres supérieurs à un nombre de tête en excès, en passant par des formes insectoïdes. Les panneaux indicateurs étaient systématiquement rédigés dans trois alphabets différents, dont le standard.

— Quelqu'un sait où on est ? demanda alors Shabetha.

— Exactement là où on voulait être, répondit froidement Crystal.

L'homme panthère coula un regard vers Célina en faisant mine de ne pas comprendre.

— Nous sommes à Prenaj, la ville où se trouve la grande bibliothèque qu'ont identifiée Ascual et Tekka.

— Elle est tenue... c'est ça qu'on dit pour une bibliothèque ? demanda Tekka. En tout cas, son propriétaire est le sorcier Lotga. On dit que c'est un ancien mage et qu'il est très puissant, malgré son âge avancé.

Yuna tressaillit lorsque la blonde prononça le mot mage. Elle s'inquiéta de ce que cette nouvelle rencontre avec un de ses ennemis jurés allait donner.

— Ne t'inquiète pas, lui chuchota alors Crystal. S'il fait mine de s'en prendre à toi, je le foudroie.

Célina sourit et mentionna qu'il fallait peut-être essayer de lui soutirer quelques informations avant de l'éliminer. La remarque fit sourire la gardienne également. Elle se passa cependant de répondre en s'immobilisant devant un immeuble de taille modeste. Il était tout aussi moderne que les autres et Ascual eut du mal à croire que l'une des plus anciennes bibliothèques de magie se trouvait entre ces murs.

— Il est tout à fait possible de rénover des vieux bâtiments, glissa Gil.

— Ou de déménager une vieille bibliothèque dans un immeuble neuf, poursuivit Shabetha.

Ascual grimaça. Il aurait aimé un immeuble dans le même style que la maison de Zancot. Une vieille bâtisse jurant profondément avec le reste de la ville. Quelque chose ayant un certain cachet, finalement.

L'apprentie - Le Grand Livre 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !