XIX

1.6K 61 12

Si tu es heureuse, je suis heureux
_

je me réveille en sursaut, Luke a disparu. Je sors de sa voiture et observe les alentours en essayant de le repérer, l'endroit est magnifique. Je l'aperçois enfin il est assis dans l'herbe un peu plus loin, je le rejoins et m'assois à ses côtés.

- Ça te plaît ?

- Ça me fais penser à Harry.

- Peux tu l'oublier un instant ou c'est encore trop te demander !
Il souffle mais reprend la parole sans même me laisser placer un mot.
Ici c'est comme mon jardin secret j'y viens pour réfléchir, tu sais la raison pour laquelle tu te trouves ici maintenant. Tu penses à trop de choses depuis sa mort.

Nous sommes restés un long moment à contempler le ciel qui se remplissait d'étoile, tous en pensant. Luke a raison cet endroit est destiné pour réfléchir.

**

Je m'endors paisiblement cette journée m'a apaisé.

Je me réveille en sursaut et aperçois ma mère debout face à moi me fixant, je tâte l'oreiller à ma gauche mais Luke a disparu j'essaie de l'appeler mais aucun son ne sort de ma bouche. Ma mère s'avance un peu plus vers moi, sans réfléchir j'attrape la lampe sur la table et lui lance mais elle réussi à l'attraper sans aucune difficulté. Je sens la peur m'envahir de plus en plus tandis qu'elle avance encore pour se retrouver au bout du lit. J'essaie une nouvelle fois de crier mais en vain, je m'enfonce dans le fond du lit et ferme les yeux en jurant qu'un miracle se produira. Je les réouvre en espérant que tous cela n'est qu'un mauvais rêve mais au contraire elle se tient à quelques centimètres de moi à présent et me fixe avec insistance, ces yeux ne dégage aucune expression. Elle place ces deux mains aux extrémités de mes épaules et se met à crier des choses incompréhensible mais ce n'est pas sa voix.
Celle d'un garçon, Luke.

Je ferme les yeux mais en les ré-ouvrant cette fois elle a disparue, Luke est là se tenant devant moi en sueur, à moitié en larme. Quand il me voit enfin gigoter il souffle de soulagement puis essaie de cacher du mieux qu'il peut sa peur.

- Tu étais en pleurs Léa je ne savais pas quoi faire. Sa voix n'est pas stable du tout.

- Ou est ma mère ? Elle va revenir pour nous tuer Luke ! Dis-je affolée.

- Tu faisais un cauchemar Léa.

Ne le croyant je cherche dans toute la maison mais personne.

Stupide cauchemar.

**

Point de vue Luke

Je prépare le strict minimum pour cette journée qui je l'espère plaira à Léa.

Durant tous le trajet elle n'a cessée de me demander ou nous allons, malgré ça je n'ai pas cédé. Arrivé sur les lieux je lui attache un foulard autour de ses yeux ce qui ne la ravie pas. Nous marchons un long moment, elle manque de finir à terre à plusieurs reprises.

- T'es prête ? Lui demandais-je

Elle acquiesce simplement d'un signe de tête, je décompte quelques secondes puis lui retire.

Un parc d'attraction.

Elle entrouvre la bouche dès qu'elle réalise ou nous sommes. Sans réagir elle m'attrape la main et se dirige vers l'attraction qui se présente devant nous.

**

Nous sommes dans la grande roue Léa se tient à ma face je n'ai l'ai jamais vu autant heureuse la voir sourire m'avais tellement manqué.

Elle est si jolie.

Nous descendons de la nacelle puis nous nous dirigeons vers un marchand. Léa commande une barbe à papa ainsi que des pop corn, nous nous installons sur une table éloignée. Au bout d'un moment je brise le silence qui se fait pesant.

- Cette journée t'as plu ?

Elle détache le regard de ce qu'elle mange et porte son attention vers moi, elle m'adresse un sourire qui semble être vrai cette fois mais il disparaît aussitôt.

- Écoute Luke. m'ordonne t-elle.

- Qu'est ce qu'il t'arrive ?

Elle se lève rapidement en m'entraînant avec elle vers une foule qui me parait interminable.
La musique se fait plus forte lorsque nous sommes au cœur du débat Léa me regarde un instant puis se met à danser en rythme avec la musique comme toutes les personnes qui nous entourent à présent.
Sans réfléchir je me met à la suivre dans ses mouvements si coordonnés. Ce moment est magique je voudrais qu'il dure éternellement, la musique est si belle est entraînante mais elle m'est inconnu. Malheureusement toute bonne chose a une fin la musique laisse place à une autre. Nous essayons du mieux que nous pouvons de sortir de la foule qui se remplie sans cesse pour rejoindre la sortie.

_
j'ai vraiment pas d'imagination en ce moment.
Je suis en train de faire (encore) une réécriture.

OUIJALisez cette histoire GRATUITEMENT !