I love you

2.2K 162 84

PDV d'Emy

[-Cameron ... , dit-elle me fixant avec son regard perçant. Je ne suis rien de spécial, juste une femme normale avec des pensées normales, et j'ai mené une vie ... à peu près normale. Il n'y a pas de monument érigé en ma mémoire et mon nom sera bientôt oublié. Mais il y a une chose que j'ai réussi aussi bien que quiconque a jamais vécu : j'ai aimé quelqu'un de tout mon coeur et de toute mon âme, et pour moi, c'est plus que suffisant.] Alors Cameron si tu n'es pas capable de comprendre il n'y a pas de solutions ...

-Emy ... Ne fais pas ça, ne fais pas celle qui me dit adieu, pas encore ...

-Comprends moi ... pour une fois ... j'ai recommencer et je recommencerai toujours. Tu l'as dis toi même, je suis quelqu'un d'instable

-Arrêtes Emy. Tu m'as compris ? Écoutes, tu vas te sortir de la, tu vivras longtemps, et tu vas faire plein de bébés ... et tu vas les voir grandir, et tu mourras très vieille, une vieille dame, bien au chaud dans ton lit, pas ici, pas aujourd'hui, pas comme ça, tu m'as compris ?

Je m'écroula à terre.

-Bébé ..., dit-il me prenant dans ses bras.

Qu'est-ce que ça faisait du bien.

-On va y arriver, me chuchota-t-il dans l'oreille.

-Je suis une bombe à retardement Cameron ...

-Et je suis ton démineur

-Super romantique, rigolais-je légèrement.

-Tu sais quel est le jour où j'ai su que je voulais passer ma vie avec toi ? Demanda Cameron me séchant les larmes de ses pouces.

-La première fois que tu m'as vu ?

-Non ça c'est le jour où j'ai su que j'allais coucher avec toi, dit-il un rictus se formant au coin de la bouche.

-Connard, souriais-je.

-Non, donc le jour où j'ai su que j'allais passer ma vie avec toi c'était au restaurant, la deuxième fois où l'on s'est vu avec Taylor et Matthew

-Tu étais un horrible salaud à cet époque avec moi et d'ailleurs tu as perpétué cette tradition ...

-Arrêtes Emy laisses moi finir ! Donc c'était au restaurant, tu as commandé un énorme plat de pâtes bolognaises. Tu as tout engloutis à une vitesse ... tu en avais partout ! Quand je te l'ai fais remarqué tu t'es regardé et tu as explosé de rire. Ce rire ... je voulais l'entendre tous les jours ...

Je le regarda et je souris. 

-À ce moment précis il y a 7 427 402 890 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s'en sortir, d'autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Sept milliards de personnes, sept milliards d'âme, et parfois il nous en faut qu'une seule, dit Cameron plongeant ses yeux dans les mieux. Sept milliards ... et je suis tombée amoureux de toi ...

Je baissa la tête, quelque peu gênée.

-Emy regardes moi .... Emy ... S'il te plaît ...

Erasmus Program || Tome 2 || TERMINÉ Lisez cette histoire GRATUITEMENT!