Prologue

709 41 31
                                                  

La solitude, pour certaines personnes, c'est un synonyme de liberté, c'est le seul moyen de s'évader et de demeuré paisible. Pour d'autres personnes, dont moi, la solitude est un démon, notre pire cauchemar. J'envie c'est personnes, qui ne se soucie aucunement d'elle, dont la présence ne fait ni chaud ni froid, je les envie avec leur façon de rester impassible face à elle.

La solitude, elle me hante, et ça depuis presque toujours. Il n'y a qu'une personne qui avait réussi a repoussé et faire fuir mes nombreux démons. Ça n'a pourtant duré qu'une seule et unique année. Une année riche en émotion, de bonne comme de mauvaise. La seule année où j'ai été vraiment heureux. Mais voilà, aujourd'hui, il n'est plus là et il me manque tellement. Depuis son départ une crainte c'est installé en moi. La crainte de rester dans cette solitude pour toujours et ne plus jamais voir et rencontré une personne qui comme lui, sera m'aider, m'accepter mais surtout m'aimer.

Voilà ce que j'aimerais leur dire. Je voudrais leur dire à tous ce que je ressens, que je vais mal. J'aimerais lui dire, à la psychologue qui est assise face à moi. J'aimerais pouvoir me libérer et souffler un bon coup. Seulement, jamais personne ne saura. Personne ne saura ce que je pense intérieurement. Personne ne le saura car j'ai honte. Honte de mes pensées obscure et triste, honte de ce que je ressens, honte de ma personnalité et de ce que je suis. Je suis brisé.

-Luke? Il va falloir que tu coopère un peu! Je suis là pour t'aider, alors dis-moi. Dis calmement la psychologue du lycée en soupirant.

-Il n'y a rien à dire. Je vous le dis depuis tout à l'heure. Répondis-je d'une voix impassible.

-Je sais que tu ne vas pas bien, ça ce vois. Beaucoup de personne l'on remarquer. De plus un professeur à vue quelques personnes te frapper.

Que répondre à ça? Je soupire et laisse mon regard se balader dans la pièce, sous le regard légèrement agacé de la trentenaire.

-C'était seulement pour rire Madame...Il ne faut pas juger les apparences, regarder où sa me mène.

-Justement Luke. Beaucoup ce son fier aux apparences pour toi. On pourrait croire que tout vas bien pour toi alors que je suis certaine que non. Donc je ne me fie pas aux apparences.

-Taisez-vous! Vous dites n'importe quoi! Ce n'est pas vraie ce que vous dites! Je vais bien! Criais-je en me levant hors de moi.

Mensonge, Mensonge, dis fièrement ma conscience.

Je me lève et sors en trombe de son bureau. Je cours hors du lycée en retenant mes larmes. Arrivé dans un lieu tranquille où personne ne viens, je laisse deux trois larmes couler et soupire. Je suis tellement faible.

Je sais que j'ai eu tort, que j'aurais dû lui dire. Je me serais senti surement mieux. J'aurais dû tout déballer et lui dire. Lui dire que je suis seul, brisé, dépressif et harcelé.

Non, je ne vais pas bien.

*_*_*_*_*_*_*_*_**_*_**_*_**_*_*_**

Le trailer:

Nouvelle fiction! Cette fois si basé sur Lashton.

C'est une fiction très différente de celles que j'écris d'habitude. C'est une fiction Dark et boyxboy

Donc pour les personnes Homophobes vous pouvez dégagée. Pas besoin de vos commentaires, on s'en passera.

Sinon j'espère que le prologue vous a plus.
Surtout commenter et voter!

_M

Nos démons-Dark-LashtonLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant