Chapitre 10

39 4 3

[ PDV de Jessica ]

Le lendemain...

J'ai l'impression que mon mal de crâne est passé, enfin. D'après Cameron, j'ai encore quelques jours à tenir. C'est bientôt mon anniversaire. Alex me supplie de faire une soirée mais je ne veux pas, ou plutôt, je ne peux pas...
J'avais pour habitude de fêter mon anniversaire avec mes parents. Maintenant qu'ils ne sont plus là, je n'en ai plus du tout l'envie. Je ressens un immense vide durant cette journée. C'est assez désagréable. De plus, Je n'arrête pas de penser à eux, eux qui ne seront plus là à mes anniversaires futurs. J'aurais 18 ans cette année. Un chiffre paire, un chiffre porte bonheur j'espère.

Je me rend compte qu'une nouvelle vie s'offre moi. J'ai à nouveau de l'espoir. Mais mon  cœur est également remplie de haine et de colère envers le monstre qui a tué mes parents. Je ne pense plus qu'à ça : me venger. Pourquoi des personnes biens devraient mourir mais pas leur tueur ? Une belle injustice que ce monde a encore causé. Je leur ferai justice moi même. Et Weakness va regretter d'avoir toucher aux membres de ma famille. De plus, je dois protéger Alex et John, les seules personnes qui me restent et qui sont chères à mes yeux. Je ne supporterais pas de perdre à nouveau quelqu'un. Je découvre une facette noire de ma personnalité. Je dois donc garder en tête qui je suis, pour ne pas me laisser envahir par mes émotions.

Soudain, quelqu'un frappe à la porte d'entrée.

John : Jessica ! C'est pour toi.

Étrange, je n'attend personne pourtant. Je me précipite en bas.

Moi : Cassie ? Qu'est ce que tu fais là ?

Cassie : Je viens voir comment se porte mon amie. Je peux entrer ?

Moi : Oh oui, bien sûr. Excuse moi, je suis encore un peu endormie.

Cassie : Je vois ça.

Nous nous installons dans la cuisine.

Moi : Du thé ?

Cassie : Avec plaisir !

Pendant que je prépare le thé, Cassie en profite pour contempler la pièce.

Cassie : J'aime beaucoup la décoration ! Même si elle reste sobre.

Moi : Je trouve aussi que ça manque un peu de couleur. Mais on est arrivés il n'y a pas longtemps alors on a pas eu trop le temps d'y penser.

Je lui tend une tasse. La chaleur et l'odeur de la menthe qui en émanent, embaument toute la pièce.

Cassie : Tu reviens en cours la semaine prochaine ? J'avoue que je m'ennuie pas mal.

Moi : J'espère oui, je tourne un peu en rond chez moi.

Cassie : J'ai bien fait de passer alors.

J'entend des bruits de pas venir dans notre direction.

Alex : Je ne savais pas qu'on avait de la visite.

Moi : Normal, elle n'est pas venue pour toi.

Alex : Tu ne me présente pas ?

Je lève les yeux au ciel. Toujours besoin de se faire remarquer celui-là.

Moi : Cassie, voici mon idiot de frère, Alex. Alex, voici mon amie, Cassie.

Alex : Enchanté, mais je tiens à préciser que je ne suis pas idiot.

Cassie : Tout le plaisir est pour moi.

Je vois que Cassie rougie rapidement. Elle a l'air gêné face à mon frère. Je ne peux m'empêcher de sourire et de lui donner un petit coup de coude, qui la fait revenir à la réalité.

Alex : Alors ? Vous parlez de quoi ?

Alex s'appuie sur la table et croque d'un coup sec dans une pomme.

Moi : Ce qui est dit entre mon amie et moi ne te regarde pas, cher frère. Alors, étant malade, je te conseil de ne pas trop m'embêter.

Alex : Si on peut plus rigoler.

Il adresse un clin d'oeil à Cassie, qui souris timidement. Puis, il sort.

Moi : J'en peux plus de lui !

Cassie : Moi je te trouve plutôt dure...

Moi : Tu dis ça parce que tu ne le supporte pas h24.

Cassie regarde sa montre et commence à se lever.

Cassie : Je dois te laisser, mes parents vont m'attendre sinon.

Je l'accompagne vers la sortie.

Cassie : Oh ! J'allais oublier.

Elle farfouille dans son sac et fini par sortir un attrape rêve. Les plumes qui pendent sont blanches, avec le bout brun.

Cassie : C'est pour calmer tes nuits, tu as l'air fatiguée.

Moi : Il est magnifique ! Merci.

Je l'embrasse et lui dis au revoir de la main tandis qu'elle s'éloigne. Je monte aussitôt dans ma chambre pour accrocher son cadeau au dessus de mon lit. Cassie est vraiment adorable.

Alex : Elle est mignonne ta pote !

Moi : Elle a un prénom, c'est Cassie.

Alex : Je sais. Tu penses qu'elle me trouve comment ?

Moi : Idiot, insolant, gamin et ridicule.

Alex : Non, ça c'est ton avis.

Moi : On est amie alors on a le même point de vue.

Alex sort de ma chambre. Je sais qu'il ne faut pas mais je meurs d'envie de lui dire la vérité sur nos parents et ce que je suis vraiment. Je dois à présent le tenir loin de moi. A certain moment, je pourrais ne pas réussir à contrôler mes pouvoirs. Je ne me le pardonnerai jamais si il lui arrivait quelque chose par ma faute.

Soudain, un bruit agaçant se fait entendre à ma fenêtre. Je me lève, intriguée. Quelqu'un dehors, vêtu de noir s'amuse à lancer des cailloux pour attirer mon attention. J'ouvre, afin qu'il arrête ce boucans.

Moi : Tu ne connais pas le téléphone ?

Cameron : Je préfère le contact humain. Et puis, je n'ai pas ton numéro.

Moi : Je penserai à te le passer alors, à présent qu'on doit travailler ensemble.

Cameron : Justement, c'est pour te dire qu'on commence demain matin, vers 7h00.

Moi : Quoi ? Je pensais faire la grâce mâtiné...

Cameron : Désolé, pas cette fois.

Dans le couloir, j'entends Alex qui revient.

Moi : Je dois te laisser. À demain.

Cameron me fait une révérence. Je ricane. Il enfile sa capuche et s'éloigne dans l'obscurité de la nuit. Le frais est tombé. Les étoiles brillent. J'ai toujours apprécié la nuit plutôt que la journée. On peut se fondre dans la masse telle une petite fourmis. On peut entendre le moindre bruit si on est attentif. A présent, le silence s'installe.

***

N'hésitez pas à laisser des petits commentaires ainsi qu'un vote. Si vous avez des conseils à me donner, je suis également preneuse.

The Witch (EN PAUSE)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !