Cookies, courgettes et androgyne

2.4K 505 332

Oh mon Dieu, Tibulle m'a quittée! Bouhouhou c'est trop triste. Je pleure.

Je suis sûre que même le shopping ne pourra pas me consoler, à la différence de lors de la mort de Batman (Batman c'est le surnom de mon père donc là je parle de lui).

Bref, je pleure. Mais j'ai faim aussi, parce que depuis, je ne les ai toujours pas eu mes cookies! Mon ventre me crie dessus, et je pleure encore plus. J'en ai assez d'être rebelle de toute façon, je préfère me plaindre.

Je décide d'aller m'en acheter, parce qu'en fait, je ne sais pas cuisiner.
Mes pas me mènent en ville et ô surprise, un magasin de cookies (oui, ça existe vu que ceci est une chronique) juste devant moi!

Je crie de joie et mon ventre aussi. J'entre et je vois au comptoir un visage familier. C'est un homme qui porte des extensions capillaires.

Moi: Tom-Richard!

Tom-Richard: L'androgyne, pour vous servir. Salut Stupida!

Je me retourne pour voir s'il parle à quelqu'un mais non il n'y a personne, alors c'est moi qu'il a appelé Stupida.
Je m'esclaffe. C'est drôle. J'adore quand les gens me prennent pour une débile.

Moi: Je ne savais pas que tu vendais des cookies.

Tom-Richard: Tu ne sais pas grand chose. Mais j'aime bien le contact avec les gens, ça me rappelle quand j'étais ascenseur.

Moi: Ça devait être passionnant. Je peux avoir des cookies?

Il ouvre la poubelle, prend des cookies brûlés et me les donne.

Moi: Merci!

Tom-Richard: Mais de rien!

Il me met une baffe. Je le regarde attentivement. Il a changé d'extensions capillaires. Oh, je suis jalouse!

Moi: Pourquoi tu n'as plus mes cheveux?

Tom-Richard: Ils étaient moches, je préférais ceux-là.

Je hoche la tête avec un grand sérieux. Ce qu'il dit est très logique. Comme il est intelligent!

Tom-Richard: Sinon quoi de neuf? Raconte-moi ta vie pathétique, j'ai besoin de me moquer.

Moi: Tibulle m'a larguée.

Je pleure. Il rit. Je pleure encore plus. Il rit encore plus. Il me jette un cookie brûlé dessus, je le mange et ça va mieux.

Tom-Richard: Tu sais quoi? Il vaut mieux. Tibulle est un faux badboy et en plus, il fait partie d'un cartel de curcubitacés. Il est notamment à la tête d'un trafic de courgettes.

Oh mon Dieu! Des courgettes? Et il m'a caché ça? Je comprend son attitude: il parlait d'un danger, en fait, il dealait des courgettes au péril de sa vie! C'est très courageux. Je suis sûre qu'il fait ça pour aider sa famille (parce qu'il a un coeur).

Tom-Richard: Allez, va t'en maintenant!

Il me jette des cookies brûlés dessus jusqu'à ce que je sorte, puis il ferme la porte. Je suis contente d'avoir revu Tom-Richard. Il est vraiment gentil, et grâce à lui je n'ai plus faim. Ma vie est géniale.

Désespoir chroniqueLisez cette histoire GRATUITEMENT !