Incoercible

2.9K 562 492

Je crois que j'ai besoin d'un retour à la normalité. Ma vie est devenue trop riche en rebondissements ces temps-ci. C'est décidé, je reprend ma vie en main. Batman m'a ouvert les yeux.

Le soir je rentre chez moi (personne ne saura ce que j'ai fait entre le moment Batman et maintenant, j'aurais pu mettre ellipse de l'après midi mais l'auteure déteste ça).

Au repas ce soir, l'ambiance est joyeuse. Ma mère n'a pleuré que trois fois, et mon père, même s'il a toujours des gros bandages sur les oreilles à cause de ma musique, n'a pas l'air plus déprimé que d'ordinaire.
Manon, elle, me regarde méchamment, comme toujours.

Je décide de profiter de cette atmosphère festive pour raconter tout ce qui m'est arrivé durant ces deux jours!

Moi: Au fait vous savez pas quoi?
(Ce second monologue étant tout aussi long, inutile et sans intérêt que l'autre, mot du jour: incoercible: qui ne peut être contraint).

Quand je finis de parler je remarque que tout le monde a quitté la table.
Ce n'est pas très sympa. Bon OK il est quatre heures du matin mais bon, ça ne se fait pas.

Énervée, je vais à la douche. C'est déjà l'heure de me lever de toute façon.

(Je suis toujours étonnée de voir à quel point les héroïnes dorment peu. Je sais pas comment elles font pour survivre sans 15 heures de sommeil par jour).

Comme je suis vexée, je décide de mettre ma musique à fond pendant que je suis à la douche.
Bon mon père coupe l'eau chaude mais je suis une rebelle alors je continue.

Eh oui, Amy est une fille forte qui fait passer ses valeurs avant sa pneumonie naissante.

Quand l'eau devient si froide qu'elle devient de la glace, je me résous à sortir.

J'ai froid. Mais je suis une rebelle maintenant et ça c'est une vrai bonne nouvelle.

Quand j'arrive au lycée je vais tout de suite l'annoncer à Alicia.

Moi: Je suis une rebelle maintenant.

Alicia la meilleure pour la vie: Ta vie est géniale.

Moi: Je sais. Bon il va falloir que je retrouve Tibulle. Maintenant je suis prête à affronter tous les dangers.

Sauf que mon téléphone (oui j'en ai eu un autre) m'annonce l'arrivée d'un message. C'est Manon.

De: Manon.
Roberta je vais te tuer. Reviens tout de suite à la maison.

À: Manon.
Ne mapel pas Roberta mais lecteurs ne save pas que je mapel comme sa. Keski y'a?

De: Manon.
Tu as laissé ta musique à fond stupida! Papa a été transféré à l'hôpital, il est dans un état critique, par ta faute!

Je soupire. Jul est pourtant un génie musical.
Mais comme je suis incoercible je ne céderai pas à Manon.
La nouvelle Amy est une rebelle!

Du coup, je vais en cours.

Désespoir chroniqueLisez cette histoire GRATUITEMENT !