Chapitre 29

34.3K 3K 35


Passant le plus beau noël de toute sa vie, Peyton était si heureuse qu'ils avaient fait l'amour avec passion. Et la mâtinée en fut tellement magique quand, Alyana avait ouvert ses cadeaux que Peyton avait l'impression d'être sur un nuage. Un nuage malgré tout instable car le bébé sur le point d'arriver la laissait perplexe sur le futur, en se demandant si le comportement de Dareios ne changerait pas une fois leur fils né.

Souriant nerveusement à l'homme en serrant le nounours avant de le tendre à la petite fille, Peyton sentait son fils bougé comme s'il pouvait ressentir ses émotions quelques peu embrouillés par un avenir incertain.

Les jours passaient et ne se ressemblaient jamais. Bientôt arrivé à terme, Peyton tentait de ce concentrer uniquement sur la venue au monde de son bébé.

- Dareios ? Mais enfin que fais-tu ? Demanda Peyton les sourcils froncés.

- la chambre de notre fils dit-il simplement.

Serrant son gilet contre sa poitrine elle était rentrée d'un pas lent en regardant les motifs sur le mur les larmes au yeux.

- c'est vraiment très beau murmura Peyton en s'approchant du berceau.

- je suis en train de penser qu'on a pas encore choisi le prénom lança Dareios contre sa joue.

- oh choisi toi moi j'ai fais le tour et je ne trouve aucun prénom susceptible de lui aller.

- j'avais pensé à Alexander ou Alexeï. Proposa-t-il.

- c'est très jolie je vais y réfléchir déclara Peyton en prenant le nounours pour le déposer dans le berceau.

- je dois m'absenter Peyton annonça-t-il.

- pour le travail ?

- non je dois régler quelque chose répondit-il en regardant sa montre. J'en ai pas pour longtemps.

Déposant un baiser sur sa joue il était parti en direction de la porte à grande enjambées.

Suspicieuse, Peyton était descendue sur les traces de l'homme en regardant la voiture s'engageait vers le grand portail.

- Doria pouvez vous surveiller Alyana je dois faire une course ?

- oui allez-y.

Grimpant dans la deuxième voiture, elle avait bien l'intention de le suivre pour effacer tout ses doutes qui l'empêchait de lui dire ses sentiments.

Garant la voiture loin de la Ferrari, Peyton était descendu de la voiture en le suivant de près, se cachant sous un arbre en le suivant des yeux Peyton l'avait vu tirer un chaise d'une terrasse d'un café.

Posant ses mains sur son visage quand elle avait vu celle assise en face de lui, Peyton ne voulait pas en voir plus en courant vers la voiture. Confirmant ses doutes de la pire des humiliations, Peyton avait tenté de se reprendre pour rejoindre la maison. 

La proposition d'un milliardaire Lisez cette histoire GRATUITEMENT !