Chapitre 28

38.1K 3.2K 98


- bientôt elle nous échappera fit-il remarquer.

Regardant sa fille à quatre patte à côté du sapin illuminé, Dareios avait souris en portant son verre de vin à ses lèvres.

- elle va très vite en effet.

- et si on passer à table vient agápi mou.

- à chaque fois tu m'appelle comme ça ai-je le droit de savoir ce que ça veux dire ? Demanda-t-elle en prenant place autour de la table.

- ai-je le droit de garder ça pour moi ?

Défiant son regard étincelant, Peyton avait levé un sourcil.

- alors je le découvrirai toute seule.

Déposant Alyana dans sa chaise haute Dareios avait rigolé.

- j'ai hâte alors.... Agápi mou répliqua Dareios une lueur de défit dans les yeux.

Passant un dîner vraiment agréable, Peyton en savourait chaque moment émerveillée de ressentir autant bonheur et voulait que cette soirée dure et qu'elle ne s'arrête jamais. Passant par les cris de joie de l'enfant au joues rosies à leur fou rire quand elle s'était endormi la bouche ouvert contre sa chaise en laissant tombé ses bout de clémentine dans son bavoir, Peyton cherchait dans les yeux de l'homme un espoir qu'il veuille d'elle pour toujours.

- c'était vraiment délicieux Peyton glissa l'homme de retour dans la salle à manger.

- merci.

- viens ouvrir tes cadeaux maintenant ordonna-t-il en lui retirant les assiettes des mains.

Empourprée, Peyton l'avait suivie en espérant que tous ses paquets n'était pas pour elle.

- va t'asseoir je vais te les apporter.

Prenant place nerveuse, elle le voyait fouiller dans les paquets en apportant tellement de cadeaux qu'elle se sentait mal à l'aise.

Ouvrant chacun des paquets les yeux pétillant, Peyton avait eu le droit à des nouveaux vêtements en passant par des livres en comprenant mieux pour quoi il lui avait posé tant de questions.

- c'est vraiment magnifique merci beaucoup.

- ce n'est pas fini il reste celui-ci.

Face au petit paquet, Peyton se sentait rougir un peu plus en détachant le ruban.

- Dareios je ne peux pas accepter ça souffla Peyton sous le choc en découvrant le bracelet en diamants scintiller.

- bien-sûr que si ça serait dommage de me faire de la peine.

L'attachant à son poignet Dareios avait caressé la paume de sa main.

- il est magnifique merci oh mon dieu je me sens terriblement gêné mes cadeaux son.... ridicule comparé au tiens.

- c'est à moi d'en juger donne les moi.

Hésitante elle avait fini par lui donner en se cachant le visage.

- des chemises ? et bien Peyton ça me touche déclara Dareios taquin de la voir rougir.

- mais ça vient de mes mains indiqua la jeune femme en les montrant.

Surpris Dareios avait touché la pile de chemise.

- c'est toi qui a fait ça ?

- oui murmura la jeune femme. Mais c'est pas assez et c'est à cause de toi.

- pardon ?

- oui parfaitement tu es tellement mystérieux que c'est difficile de te faire un cadeau.

Approchant son visage du siens il l'avait pris en coupe.

- tu porte en toi mon plus beau cadeaux c'est tout ce que je désire.

Fermant les yeux en touchant à son tour son visage, Peyton avait posé sa tête contre son épaules au milieux des paquets en écoutant le feu crépiter.

- et puis j'adore ses chemises ajouta ce dernier d'une voix sérieuse.

Relevant la tête pour se retrouver à quelque centimètres de son visage , il avait déposé un baiser sur son nez avant de capturer sa bouche. 

La proposition d'un milliardaire Lisez cette histoire GRATUITEMENT !