TREVOR 9

1.7K 189 44







On reste tous là, à la regarder. Elle sourit, elle a l'air de s'amuser, je n'ai même pas l'impression que c'est sa propre histoire qu'elle est en train de nous raconter. Elle a l'air complétement détachée... Moi en revanche, je n'arrive pas à détacher mon regard du sien. Elle plante une dernière fois ses yeux dans les miens et me dit simplement

-Jamais je te pardonnerai... Jamais je ne vous pardonnerai ce que vous m'avez fait !

Will revient, mais je ne fais pas attention à lui. Non, rien à foutre de cet espèce de traitre que je pensais être mon ami ! Je le pensais sincère... Et je me rends compte que depuis le début, il m'a pris pour un con. Je pensais pouvoir compter sur lui, beaucoup plus que sur Charly. Je me suis planté ! Il le savait cet enfoiré, et il a tout fait pour me pousser encore plus dans les bras de Vicky... Je le déteste ! Elle ? Je n'y arrive même pas... Je la comprends même. Je serai même prêt à l'applaudir.

-On peut y'aller, lui dit-il dans l'oreille.

J'ai envie de l'étriper ce connard, encore plus lorsque je le voie tenir Vicky par la taille et l'aider à monter dans la voiture. Elle s'installe côté passager, et Will se met derrière le volant. Il allume le contact, et il fait un demi-tour. Je regarde une dernière fois Vicky... Je crois voir un mélange de dégoût, de satisfaction... Et de tristesse dans ses grands yeux verts, mais je n'ai même pas le temps de m'en assurer que la voiture est déjà loin.

J'entends Charly hurler son prénom et je le vois partir au pas de courses en suivant la bagnole... Il est pathétique ! Carrie se met à sangloter et rentre dans le chalet sans rien dire. Je sens Stacey s'approcher de moi, mais dès que je sens sa main sur mon bras, je la repousse.

-Lâche moi.. Toi et moi c'est terminer, ça fait bien trop longtemps que ça dure, dis-je sans même la regarder.

Je me dirige alors vers le ponton, sans vraiment faire attention à toutes les insultes que Stacey est en train de débiter à mon sujet, j'ai l'habitude de ce genre de comédie lorsque je dis à une nana que je la baiserai plus. Je m'assois sur le rebord du ponton, allume une clope, et ferme les yeux.

Des images de Vicky envahissent mon esprit, encore et toujours... Je ne vois plus qu'elle. Son arrivée ici, notre bain de minuit, toutes les soirées que nous avons passées ici, ensemble. Tous ces moments où elles savaient exactement ce qu'elle faisait...

Et puis, d'autres souvenirs font leur apparition. Ceux de l'époque du lycée, ils sont encore un peu flous, mais je commence à me souvenir de pas mal de choses. Mais surtout, je me souviens qu'à l'époque, c'était moi qui savais exactement ce que je faisais...

Je souris doucement lorsque je me rends compte à quel point elle a été forte sur ce coup là. Quatre ans... Elle a réussi à attendre quatre putains d'années sans rien dire, sans rien montrer. Elle est restée proche de Carrie en sachant très bien ce qu'elle lui avait, elle s'est servie de Charly...

Je lâche un petit rire. Cette nana est extraordinaire, et je le pense vraiment. Elle est hallucinante... Mon rire disparaît. Oui, elle est extraordinaire, et c'est ça le problème. Je devrais pas penser ça d'elle, je devrais être en train de la maudire de m'avoir laissé en plan, de m'avoir chauffé pendant cinq jours, sans jamais me donner satisfaction. La maudire d'avoir tout fait pour que je ne puisse plus la sortir de mon esprit. Mais je n'y arrive pas...

Je termine ma cigarette, me relève, et fonce vers le chalet. Une fois dans ma chambre, je prends toutes mes affaires, les fourres dans mon sac et ressors aussi rapidement  en levant les yeux au ciel lorsque j'entends Stacey demander à son père de se calmer...  Faut assumer ma grande !

Je tombe sur Charly qui revient, en chialant comme une gonzesse. Il me foudroie du regard,  me lance un « Putain, mais tout ça, c'est à cause de toi ! » et me bouscule en entrant... Ouai, il se rassure comme il peut, le pauvre... Je ne fais même pas attention, fourre mon sac dans mon coffre et m'installe derrière le volant. Je démarre, et fous le camp de ce putain de chalet, où je n'aurais jamais dut mettre les pieds, dans un nuage de fumée.

Je veux fuir... Fuir ce putain d'endroits, fuir mes souvenirs, fuir ce que j'ai cru ressentir pour elle... Fuir les souvenirs de ce que je lui ai fait endurer. Je veux oublier ces cinq derniers jours, et reprendre ma petite vie tranquille. Je veux redevenir le Trevor que j'étais avant que Vicky ne réapparaisse dans ma vie. Je veux oublier ce que j'ai ressenti pour elle à un moment... Je veux l'oublier  elle, tout simplement.

Elle a dit que ce ne serait pas possible. Elle se trompe, j'en suis sûr ! Une fois que je serais loin de tout ça, je réussirai à passer à autre chose. On a été enfermé cinq jours ensemble, et elle savait exactement comment s'y prendre, c'est tout. J'ai juste besoin de passer à autre chose... De penser à une autre nana... De baiser une autre nana, voilà ! Oui... Je vais me trouver une gonzesse pour ce soir, et me prouver que Vicky a tort, que ce qu'elle a pu faire n'a rien changé...

Je me déporte sur le bas de côté et freine violemment. Je ferme les yeux, et me passe les deux mains sur le visage. Je ressens des choses que je n'ai jamais ressenties jusqu'ici et j'ai peur... J'ai peur que Vicky ait raison... Que cet enfoiré de Will ait raison... Et si j'étais tombé amoureux d'elle ? Non ! C'est impossible...

Pourtant, lorsque j'ouvre de nouveaux les yeux, je sens des larmes couler sur mon visage, sans vraiment comprendre ce qui m'arrive. Je n'ai jamais ressenti ça... Ou alors, peut-être une fois. Lorsque mes vieux ont préféré rallonger leurs vacances plutôt de que de rentrer pour être à mes côtés lorsque j'ai dut être opéré d'urgence après une mauvaise chute dans les escaliers. J'avais six ans... Et encore, je crois que ça m'avait fait beaucoup moins mal que ce que je ressens en ce moment. 

Je me sens mal, j'ai le cœur serrer, comme si quelqu'un s'amuser à le broyer, je n'arrive plus à respirer et lorsque je repense à sa dernière phrase : « Jamais je te pardonnerai... », je sens la colère me submerger.

Ouai, je suis en colère, mais pas après elle, non, ce serait trop simple. Et à ce moment précis, je me fais la promesse de ne plus jamais ressentir tous ces putains de sentiments pour une autre fille... Non, seulement pour Vicky et seulement en cet instant. Une fois calmé, je reprendrai la route... Et je l'oublierai... Mais pour le moment, je veux encore penser à elle, encore quelques minutes... Juste quelques minutes.

Après ça, je l'oublierai, je me le jure... Aussi facilementque la première fois. Même si au fond, je sais aujourd'hui, que je n'avais pastotalement réussi...

*****************************************************************************************************

Petite question! UnfortunateOwl m'a gentiment proposée de m'aider à réaliser un genre de "générique" pour l'histoire de Vicky et Trevor... Enfin, m'aider... Je dirai plus qu'elle le réalise à elle toute seule (mille merci à toi!!!) lol.

Alors, pour vous, si vous deviez choisir une chanson qui représenterait bien leur histoire ce serait...

J'attends vos choix avec impatience!!!


Et petit cadeau! que j'avais oublié de mettre... Je vous laisse découvrir le Trevor de bougniou

 Je vous laisse découvrir le Trevor de bougniou

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.
Pour le plaisir de nous faire souffrir/Bonus Vicky/Trevor Lisez cette histoire GRATUITEMENT !