Tom.

49 3 0

Je me dirigeai vers une femme en larmes, elle pleurait de tout son être, ce qui me faisait mal au cœur.

 - Bonjour, est-ce que je peux vous aider, madame ?   

- Oui, c'est horrible, me dit-elle en pleurant, Mon bébé, mon enfant a disparu, je ne le trouve plus que vais-je devenir sans lui ? Cet enfant est toute ma vie ! Mon petit Tom, où peux-tu bien être ? 

J'appris que cette jeune femme s'appelait Angela. Je ne voulais plus la voir pleurer, car d'un naturel sensible, cet événement me rendait triste, je me proposai immédiatement pour retrouver le petit Tom. Elle me dit que ce matin vers onze heures, Tom avait voulu se promener, ils étaient d'abord allés en ville puis elle l'avait amené au parc pour qu'il puisse jouer avec ses amis, ils avaient joué avec une balle et elle me dit que si Tom pouvait entrer dans une équipe de football, il serait sûrement un grand joueur. Elle me passa la casquette qu'il avait portée pour que je puisse avoir plus de renseignements concernant ce petit avec les personnes qui auraient pu le voir, je partis à sa recherche. D'abord je l'avais cherché partout en ville puis enfin au parc. Une heure plus tard, je retrouvai Angela où je l'avais rencontrée. Malgré tous mes efforts, le petit restait introuvable mais j'avais décidé d'aider cette femme. 

- Je suis désolé, je n'ai pas retrouvé votre enfant, vous ne savez pas s'il aime bien se rendre dans un lieu en particulier ? 

- Eh bien, me dit-elle en se retenant pour ne pas pleurer, mon Tom aime beaucoup les animaux, donc il faudrait chercher vers une animalerie, enfin j'espère le retrouver vite, dit-elle avant de recommencer à pleurer.

Angela et moi, nous nous dirigeâmes vers l'animalerie la plus proche qui se trouvait à environ une heure d'ici. Arrivés sur les lieux une heure plus tard, je regardai de droite à gauche en essayant de retrouver ce petit Tom, je ne le vis pas mais avant même que j'eus le temps de me retourner vers Angela, je l'entendis.                                                                                                           

- Mon Tom, mon bébé, viens voir ta maman, tu m'as tellement manqué mon ange, je ne veux plus te perdre, viens dans mes bras. Elle lui mit sa petite casquette sur sa tête. 

Je regardais la scène avec émotion et grande surprise car Tom n'était pas très grand et faisait surtout partie de la race des caniches. 




PRISE D'INTERNET 

Nouvelles à chutes.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !