TREVOR 8

1.7K 190 24

       

Je regarde Vicky rentrer dans le chalet... Demain, elle l'a promis. J'aurais aimé lui dire que je n'attendais pas seulement cette partie de jambes en l'air, qu'elle me promet depuis maintenant cinq jours, avec elle. Non, j'espère plus... Enfin je crois. Je n'en suis pas sûr moi-même, alors autant la fermer au lieu de prendre le risque de lui foutre des putains d'idées dans la tête... Même si Vicky n'a vraiment pas l'air d'être ce genre de nanas.

J'attrape une dernière bière, la décapsule et en bois une grande gorgée. Je me passe une main dans les cheveux et souffle un grand coup lorsque je repense à ce que nous venons de faire ici même. J'essaie de chasser de mon esprit le souvenir de Charly. Ses mains sur le corps de Vicky, alors qu'elle était en train de me branler, sa bouche dans son cou alors que j'étais en train de l'embrasser... Je me dégoûte d'avoir fait ça, mais en même temps, c'était tellement bon d'être enfin aussi proche d'elle. De la sentir me toucher, l'entendre gémir dans mon oreille, de la sentir se tendre tout entière sous mes caresses... Oui je ne veux garder que ces souvenirs : elle et moi !

Je termine ma bière, et m'allume une cigarette. Je n'ai pas envie d'aller me coucher... Pas seul en tous cas. Non, je voudrai me coucher auprès de Vicky. Pouvoir la prendre dans mes bras, caresser son corps encore une fois, l'entendre respirer lentement pendant son sommeil... Will a peut-être raison ? C'est ça, l'amour ? Non, impossible. Et encore moins de cette fille...

Je jette ma clope par-dessus la rambarde et prends enfin la décision d'aller me coucher. Une fois devant la porte de ma chambre, je jette un rapide coup d'œil au fond du couloir, là où se trouve la chambre de Vicky. Je souffle doucement, et lorsque je suis sur le point d'entrer dans ma propre chambre, je fais volte-face et rejoins celle de Vicky. J'ouvre doucement la porte et reste une minute sur le pas de la porte.

Elle est allongée sur son lit, les draps recouvre son corps mais font ressortir chacune de ses magnifiques courbes. Les volets ne sont pas fermés et la lune éclaire son joli visage. Je me souviens tout à coup, qu'à l'époque du bahut, je l'avais déjà trouvé très beau... Encore plus lorsque j'avais croisé son regard d'un vert que je n'avais jamais vu auparavant...

Je m'approche doucement, et m'assois sans faire de bruit et le plus délicatement possible sur le matelas, à ses côtés. J'aimerais m'y allonger, la prendre dans mes bras, l'embrasser, encore et encore. Mais je ne suis pas ce genre de mecs et je ne le serai jamais. Les relations sérieuses ne sont pas faites pour moi, et je ne pense pas qu'elles le seront un jour. Encore moins avec une des filles de qui je me suis joué dans mon adolescence.

-Qu'est-ce que tu m'as fait..., dis-je doucement.

Elle remue, mais reste endormie. Je caresse du bout des doigts ses cheveux et me relève. Je regarde une dernière fois son joli visage et ressors de la chambre en me disant que dès demain, tout ce que je viens de ressentir en la regardant dormir, ne sera plus qu'un lointain souvenir... Une fois que j'aurais eu ce que je voulais avec elle, ce sera terminé, je le sais.

Pourtant, j'ai aimé ressentir ça, pour elle.

                                                                                                                                                                            ***

-Jamie et Vince vont bien ?

Je squatte sur le canapé avec Will. Il fait une chaleur à crever, mais ça vaut toujours mieux que de rester avec Stacey et Carrie qui s'amuse à se foutre de la gueule de Vicky dès qu'elle a le dos tourné. Et je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi ça m'énerve autant... Mais peu importe, d'ici quelques heures, j'aurai enfin baisé avec Vicky et c'est le principal. La suite ? On verra...

-Vince est toujours aussi con... Jamie te passe le bonjour, me répond Will.

J'hoche simplement la tête. J'ai besoin de lui parler... Will n'est pas comme Charly. J'ai toujours préféré me confier à lui. Je lui ai même parlé de mes vieux, rapidement, mais je lui en ai parlé, un soir où on était complétement déchiré. Je lui avais seulement dit que s'ils étaient là un peu plus souvent, ils auraient remarqués que la plupart de leurs vieilleries avaient été revendues pour payer toutes les soirées que j'organisais... Bref, je souffle un grand coup, me passe une main dans les cheveux et lui dis doucement

-Hier soir, on était complétement déchiré avec Vicky et Charly...

Je me tourne vers lui, mais il se contente de me regarder et d'attendre patiemment la suite. Alors je reprends

-On s'est fait un petit truc, tous les trois.

Will esquisse un sourire, se redresse et reste toujours silencieux. Voilà, c'est pour ça que je me confie à lui. Il est pas du genre à vouloir tout savoir, il se contente de ce qu'on lui raconte, et ensuite il donne son avis. Et lui au moins, ne baise pas avec Vicky sous mes yeux ! Calmes toi Trevor, qu'est-ce que t'en as à foutre après tout ?!

-Après quoi, dis-je en me prenant la tête dans les mains. J'ai été la voir dans sa chambre, pendant qu'elle dormait... Et j'ai ressenti un truc...

-Un truc ? Le genre de trucs que tu ressentais à chaque fois que tu voyais Stacey au bahut ?

Rien à voir ! J'ai jamais rien ressenti de plus qu'une bonne envie de baiser avec Stacey. Hier soir c'était pas ça, je le sais... C'était plus, beaucoup plus.

-Non... Je suis dans la merde Will, dis-je dans un souffle.

Il fronce les sourcils et je reprends doucement

-J'arrive plus à me la sortir de la tête. Normalement, une fois que je l'aurai baisé ça ira mieux, je le sais, j'en ai assez fait l'expérience. Mais si ça passe pas ? Si je continue à penser à elle ? Si je veux qu'elle devienne mon plan q régulier ? Ou pire...

-Je vois pas où est le problème. Vous êtes deux adultes, si vous voulez vous voir juste pour baiser, qu'est-ce qui pourrait vous en empêcher ? Et toi, « en couple » ? Laisses-moi rire...

Je me passe les mains dans les cheveux frénétiquement, et lui dis

-Si elle apprend ce qu'on a fait au bahut... Tu penses vraiment qu'elle acceptera de continuer à coucher avec moi comme si de rien n'était ? Je pense plutôt qu'elle me le fera payer... Ça a pas l'air d'être le genre de meufs à se laisser faire.

Will fait la moue et hoche la tête doucement. Puis, il fronce les sourcils et me dit

-Mais attends... Tu veux qu'elle l'apprenne comment ? Ça fait quatre ans mec, et avant qu'elle ne débarque ici, tu te souvenais plus d'elle. Si ça se trouve, elle aussi t'avait complétement zappé. Te prends pas la tête pour ça. Tires ton coup si t'en as envie et après tu verras... Comme tu l'as dit, si ça se trouve, après l'avoir baisé, tu te rendras compte que ce n'était que du désir et rien d'autre.

Ouai, il a raison, j'ai juste envie de la baiser. Elle me chauffe depuis son arrivée, elle fait tout ce qu'elle peut pour m'allumer, et elle me repousse à la moindre occasion... C'est juste devenu un putain de fantasme ! Une fois qu'on se sera enfin amusé, cette putain d'impression d'inaccessible s'envolera et Vicky redeviendra une nana comme une autre à mes yeux... J'en suis sûre !

Pour le plaisir de nous faire souffrir/Bonus Vicky/Trevor Lisez cette histoire GRATUITEMENT !