Chapitre 14

1.8K 232 32




       

Trevor

Je me réveille sur le canapé, assis, et dès que j'ouvre les yeux, mon regard se pose sur le visage de Vicky. Elle dort encore, la tête posée sur mes genoux. Son visage ne laisse apparaître aucune expression, et je souris en me demandant de quoi elle peut bien être en train de rêver.

Tu le sais Trevor, elle t'en a assez parlé quand elle était ado... D'une grande maison, d'un mari, d'enfants qui jouent dans le jardin... Je m'en souviens aujourd'hui. Elle était assise dans l'herbe, au bord du lac, un après-midi où il faisait froid mais où les rayons du soleil faisaient ressortir ses quelques mèches de cheveux châtains et le vert de ses yeux. Elle m'avait souri, et m'avait dit doucement « Je veux plusieurs enfants. Je ne souffre pas d'être enfant unique, mais il y a des fois où j'aimerais avoir un frère, ou une sœur qui m'aide à tenir tête à mes parents... » Et puis elle m'avait raconté comment elle s'imaginait plus tard, dans une grande maison, entourée de ses enfants et de son mari. J'avais alors ajouté « Et pourquoi pas un chien ? Par contre j'hésite entre le caniche et le rottweiler » Elle avait ri en baissant les yeux, en pensant sûrement que je me moquais gentiment d'elle.  Mais je m'en étais voulu tout de suite, de me foutre d'elle comme ça, et de ses rêves surtout... Elle avait la chance d'en avoir, elle. Alors, je l'avais embrassé, j'en avais eu envie à ce moment-là. Juste envie...

Elle m'a dit, il y a quatre ans, avant de partir, avant de me fuir alors que j'étais en train de lui avouer mes sentiments pour elle, que je l'avais faite changer, qu'elle n'était plus la même. Que j'avais détruit ses rêves, ses envies... Je lui avais alors répondu, qu'elle se trompait, que dans le fond elle était toujours la même Vicky qu'à ses dix-sept ans. Mais je n'ai jamais rien fait pour lui prouver que j'avais raison.

Je passe doucement ma main sur son visage et un léger sourire s'affiche sur ses lèvres. Je souris à mon tour et lui murmure doucement

-Je le ferai ma belle... Pour toi.

                                                                              ***

                                                               Vicky

Je me réveille dans mon lit. Je fronce les sourcils en me souvenant que je me suis endormie sur le canapé, sur les genoux de Trevor après l'avoir consolé... Non, après l'avoir aidé à lâcher tout ce qu'il retenait depuis toutes ces années.

Je me redresse et c'est avec un pincement au cœur que je m'aperçois que je suis seule dans mon grand lit. Je me lève, et sors de la chambre. Personne. Je me dirige vers la salle de bain, mais elle est vide aussi... Je pensais pourtant que... Je sens les larmes menacer, alors je souffle doucement et essaie de me répéter la phrase de Trevor « Jamais je ne vous aurais abandonné, comme ça, lâchement ». Il y a sûrement une bonne explication à son absence... J'aimerais juste savoir laquelle.

Je me dirige en trainant les pieds jusqu'au canapé et me laisse tomber dessus. J'essaie de ne plus penser à rien. J'attends... Je regarde la porte d'entrée, je prie pour que Trevor fasse son apparition, comme hier soir, pour qu'il revienne. Mais rien. Alors j'attrape la poche de friandises, et déballe une barre chocolatée... Vu que le paquet de M&M's est vide, et ça, ça me met vraiment en colère !

                                                                              ***

Pour le plaisir de nous faire souffrir/Bonus Vicky/Trevor Lisez cette histoire GRATUITEMENT !