11: Plaisir

3.3K 326 12


➿➿➿➿➿➿➿➿➿➿➿➿

PDV Cassandre.

     J'ai suivis Calum dans son salon où Luke était avachi. Je ne sais pas vraiment pourquoi je suis venu chez lui. J'aurai pu aller chez Ashton, les choses se sont arrangées entre nous après tout. Ou simplement rentrer chez moi. Mais j'avais envie de voir Calum. Non j'en avais besoin. Je sais que c'est mal, qu'il a sa petite amie et une vie à part entière mais une soirée, ça ne peux pas faire de mal. Luke reste concentré sur son jeu pendant que j'entre dans la pièce en traînant des pieds, toujours énervée par l'attitude de Michael, bien qu'apaisée par le fait d'être ici.

« Cal c'était qui ? »

« Moi. »

    Il tourne la tête vers moi plus que surpris. Je ne fais même pas semblant de sourire et je m'assois à côté de Calum sur le canapé. Ce dernier me tend une bière, que j'accepte avec plaisir.

« Qu'est ce que tu fais ici ? Je pensais que tu mangeais chez ta mère ? »

« C'était le cas. Et je me suis barrée après m'être disputée avec Michael. »

« Michael ? » Les deux garçons ont parlé exactement au même moment, ce qui m'aurait presque fait rire à un autre moment.

« Les parents de Crys sont des amis à ma mère. Ils sont tous venu manger chez moi. Et bref on s'est embrouillés. »

« Pourquoi ? »

« La Californie. » 

     Voyant que je ne voulais pas en dire plus les garçons n'ont pas insisté. Ils ont recommencé à jouer comme si de rien était. Ils m'ont même proposé de faire quelques parties avec eux, ce que je n'ai pas refusé. J'ai passé assez de temps en tournée avec des garçons pour apprendre à leur botter le cul. Après quelques parties et quelques bières Luke nous a dit qu'il devait rentrer chez lui. Mais je soupçonne un de ses plans débiles pour nous laisser seuls Calum et moi. Au lieu de continuer à jouer nous avons mis un film et je me suis –je dois l'avouer- blottie contre Calum. Je voulais profiter de ce soir, sachant que demain tout serait terminé.

    J'ai du m'assoupir devant la télévision puisque j'ai repris conscience de ce qu'il se passait quand Calum, m'a déposé sur son lit et m'a embrassé le haut du crâne. Je l'ai entendu commencer à s'éloigner mais j'ai attrapé sa main.

« Reste. Juste cette nuit. » Rien de plus n'a été dit. J'ai sentie le lit s'affaisser à côté de moi et une présence chaude. Avant même que je me rende compte à quel point je me sentais bien, je me suis rendormie plus profondément.

***

     Le matin en me réveillant, j'ai eu le sourire aux lèvres. Quelqu'un est derrière moi, me tenant par les hanches et je sens sa respiration dans ma nuque. Je sais que c'est Calum. Je le sais à la façon dont il me tient, à l'odeur qui m'entoure et à la façon dont je me sens en sécurité. (Aussi parce que c'est chez lui que je me suis endormie, mais c'est beaucoup moins romantique, disons le). Mais tout s'efface quand j'ouvre les yeux et que je me rends compte de la vérité. Ce n'est pas ma place. C'est celle d'une autre personne. Je sors donc de l'étreinte si confortable pour rejoindre la cuisine. Une fois dans celle-ci j'ouvre tout les placards jusqu'à ce que je trouve une tasse et des dosettes pour le café. Je m'en fais un et je m'assois sur l'une des chaises de la cuisine.

     Pas loin je vois un papier. Deux possibilités s'offrent alors à moi. Soit j'utilise ce papier pour lui écrire un mot d'excuse pour hier et aller me cacher chez moi. Soit écrire des paroles. Je ne peux pas résister quand je vois une feuille posée comme ça, que voulez-vous.

My Song |C.H.| (Your Song Sequel)Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant