Feux du jour

2.5K 399 87

Naola et ses parents discutèrent plus d'une heure pour élaborer la solution qui leur sembla la plus viable

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Naola et ses parents discutèrent plus d'une heure pour élaborer la solution qui leur sembla la plus viable. L'adolescente retournerait au Mordret's Pub pour la rentrée, puis elle prétexterait ne pouvoir suivre le rythme des cours et de travail pour démissionner. Afin de prévenir tous soupçons de la part de la créature envers les parents de la jeune fille, elle passerait quelques mois à entièrement à l'internat, avant de revenir vivre chez elle. Naola, se garda de préciser qu'elle comptait bien mettre ce temps à profit pour tirer au clair les combines de Mordret. D'une façon où d'une autre, elle saurait si le vampire l'avait autant baladée que le juraient ses parents. Elle aviserait le moment venu, si ces allégations s'avéraient n'être qu'une manoeuvre pour la faire rentrer chez elle.

« Si le vampire te fait la moindre remarque qui puisse te laisser penser qu'il refusera que tu t'en ailles, tu fuis, nous sommes bien d'accord, répéta Hyzerfrid, pour la troisième fois.

— Oui maman, je ne prendrais pas de risque, répondit Naola.

— Tu me le promets ?

— Promis.

— Viens là », souffla la mère en attirant sa fille contre elle.

Elles avaient toutes les deux leurs capes sur les épaules. La tempête dehors s'était calmée et la journée touchait à sa fin.

« Sois prudente », ordonna son père d'une voix râpeuse.

La jeune fille hocha la tête, la gorge nouée.

« Tout va bien se passer »

Le lieutenant Viickhel, qui avait la décence de ne plus interférer dans leurs affaires avec ses conseils alarmistes, tendit son bras au couple et ils disparurent. Naola poussa un soupir tremblant et se passa les deux mains sur le visage avant de se retourner vers Jérôme. L'antiquaire, toujours posté près de l'âtre, s'était montré très discret. Il adresse un sourire incertain à la jeune fille, en s'étirant, l'air satisfait.

« Pff. J'aurais jamais cru que tu serais suffisamment concerné par mon sort pour t'embarquer dans un truc pareil, grogna Naola, gênée.

— Faut croire que si.

— Merci.

— Y'a pas de quoi. »

L'adolescente se détourna pour qu'il ne la voie pas rougir. Elle attrapa son hexoplan, puis proposa :

« Un dernier vol et on rentre ?

— Vendu ! »

Après une ultime course au ras des vagues, que Naola gagna haut la main, Jérôme les transféra à Stuttgart, frigorifiés, humides d'une bruine d'embruns salés, mais hilares.

Naola se colla à lui, transie de froid et tremblotante. Il la garda contre son torse pour la réchauffer.

« Je veux voler encore... » souffla la jeune fille, les yeux fermés.

Bienvenue au Mordret's Pub - Tome 1 [SCE]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !