Chapitre 19

784 70 4

Chapitre 19

Moi: Tu pourrais... me dire comment vous battre?

Elle sourit simplement, puis attrape une poignée de ses longs cheveux pour les balancer en arrière.

Naamah: C'est impossible, Angelo.

Moi: Dis moi leurs points faibles, s'il te plaît.. au moins.

Sa main frôle ma joue et sa peau si douce m'apaise. Je ne sais pas si elle utilise son pouvoir à cet instant précis, mais je me noie dans son regard. Je pose ma main sur la sienne.

Naamah: Ils n'ont pas de points faibles.

Elle ment! J'ai lu dans le livre!

Moi: Alors... C'est peine perdue pour nous?

Naamah: Pars, va leur dire la vérité. Et je reviendrais demain, sans doutes avec d'autres informations, on fera le point ensemble, d'accord?

Moi: D'accord.

Elle m'embrasse tendrement, sa main à présent derrière mon cou. Je passe la mienne dans ses cheveux doux et soyeux. Puis sans prévenir, encore une fois, elle disparaît.

Je suis presque arrivé devant la grande maison, je me sens prêt à tout avouer. Je presse la cliche de la porte d'entrée et à mon grand étonnement, tout le monde est rassemblé ici. Je souffle avant de me lancer.

Moi: Bon, je crois que j'ai des choses à vous dire.

Mathieu: On attendait ça depuis un bout de temps.

Emilie: Ouais, parce qu'on est sur que t'en a des choses à dire, depuis toutes ces années.

Ma mère: STOP! On va pas commencer ok?

Mathieu croise les bras, et Emilie détourne son regard vers la fenêtre.

Moi: On ferait mieux de s'assoir dans la cuisine.

Tout le monde se dirige à l'endroit et nous nous asseyons, Eloïse sert quelque chose à boire à la meute. Je m'installe à mon tour en enlevant ma veste, je sens la chaleur du stresse monter.

Moi: Bon, tout d'abord, je dois avouer certaines choses qui n'ont rien avoir avec le problème du moment.

Ils me regardent trembler, je ne veux pas leur dire mais il le faut! Pour maintenant, c'est trop tard.

Moi: Je peux lire dans les pensées, comme ma mère.

Mathieu se lève de table, mains sur la tête. Rosalie se tiens les joues, bouche ouverte. Tout le monde est sous le choc.

Lou: Quoi? Et tu n'a jamais rien dis? Amy? Amy tu savais?

Ma mère: Non! Non je vous le jure à tous! Je le sais depuis peu.

Moi: Bref, ce n'est pas le problème mais, grâce à ce pouvoir je sais que j'ai un léger avantage. Au moins je sais quand une personne mens, ou tout simplement à quoi elle pense. Donc, j'ai utiliser ce pouvoir sur quelqu'un...

Ils attendent la suite de ma phrase avec impatience mais je bloque. Je jette un regard vers Eden et Nathan qui me font signe de parler. En reprenant mon souffle, je me masse le crâne avant de tout dire.

Moi: Je parle à une personne de leur meute.

Ma mère se lève, ainsi que mon père, leurs grands gestes m'insupportent.

Ma mère: ANGELO! QU'EST CE QUE TU DIS?!

Mon père: C'est de la folie!

Rosalie: Il va faire un pacte avec l'ennemi! Nous trahir!

Diego: Il faut encore plus protéger notre fille!

Emilie: Je le savais, ce n'est qu'un traître!

Je me lève et balance ma chaise dans le mur, la faisant éclater en mille morceau.

Moi: ÉCOUTEZ MOI PUTAIN! ARRÊTEZ DE TOUJOURS PARLER SANS SAVOIR!

Je respire fortement et mes membres tremblent tant j'ai la haine. Je me suis refais mal au bras. Bordel de merde. Je le tiens tout en grimaçant. Ma mère vient me tenir.

Moi: Ça va! LAISSE MOI!

Mon père: ANGELO!!

Moi: MAIS LAISSEZ MOI PARLER!!

Le silence règne pendant que tout le monde semble perdu, regardant ailleurs ou la tête entre les bras.

Moi: Écoutez, cette personne, elle me protège. C'est d'elle que viennent les informations, c'est elle qui trahis sa meute pour nous. Alors fermez là, fermez là putain. Hier, elle m'a sauvé, elle nous a sauvé, Eden, Nathan et moi, au bois. Un membre de sa meute a voulu nous tuer et elle est venue, nous protéger! J'ai été brûlé, elle m'a soigné, elle m'a aidé.

Je ne peux empêcher ma voix de trembler et les larmes me montent. Une fois de plus, ils n'avaient pas pris la peine de me laisser parler, toujours sur la défensive face à moi, à me haïr, me détester. Et moi je fais des efforts? Je m'étais promis de ne plus en faire, et pourtant, c'est moi qui en souffre encore.

Pris d'un coup de colère, je me transforme. Ma mère me fixe, la main sur la bouche, en découvrant l'horreur qu'est devenue ma patte, carbonisée. Tout le monde me croit maintenant, leur visage sont décomposés et j'espère qu'ils regrettent tout ce qu'ils ont pu penser, que je sois un menteur, la bête noire, un démon, un bâtard. Je redeviens humain.

Moi: Maintenant vous savez tout, je vous conseille de vous préparer pour la bataille et de bien cacher Mona. Sur ce, je n'ai plus rien à ajouter.

Ma mère: Angelo attend!

Je ne répond pas et me hâte pour sortir d'ici. Dehors, juste en face, j'aperçois Naamah qui a dû tout écouter. Je fais mine de l'ignorer pour que personne ne la voit. Je sais qu'ils n'ont rien compris, que s'ils la trouve ils la tuerons. Je les déteste.

Une fois retourné chez moi, en entrant dans ma chambre, je vois que Naamah y est déjà.

Naamah: Angelo je suis désolée.

Je ne peux pas m'empêcher de mettre un coup dans mon bureau qui s'écroule. Puis dans la foulée, j'arrache les rideaux et fais tomber la commode.

Naamah: Angelo arrête, s'il te plaît!

Elle m'enlace la taille par derrière. Collant sa tête chaude dans mon dos.

Moi: J'en peux plus t'entends? Je les hais au plus haut niveau! Ils ne comprennent rien à rien!

Naamah: Je sais, je sais que c'est difficile d'être l'exclu... je sais...

Je ferme les yeux en m'appuyant contre le mur à l'aide de mes mains, je ne sens même plus la douleur dans mon bras tellement j'ai de rage en moi.

Naamah: J'ai trouvé un plan.

Je me retourne face à elle, la tenant par les bras et la secouant.

Moi: Oui, dis moi, dis le qu'on en finisse!

Naamah: Il attaque dans trois jours, Hannah a été battu par Téhé car il la soupçonnait de trahison, elle est donc plus faible... et... je peux protéger Mona dans ma cabane, pendant qu'ils agiront.

Moi: Mais il va bien voir que tu n'es pas là pendant l'attaque!

Naamah: Oui... j'y pensais plus... euh... t'auras qu'à la surveiller à ma place?

Contrat avec le surnaturel - TOME 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !