Chapitre 16

811 71 9

Chapitre 16

Après avoir prononcer ces mots, mon coeur bats plus vite et je ressens une étrange sensation, comme ci je ne me contrôlait plus. En la regardant, je vis ses yeux devenir plus bleus que jamais. Cette lueur, si vous pouviez la voir. Je ne peux plus détourner le regard, ce bleu est tellement attirant, je ne peux vraiment plus les lâcher, du moins je ne veux plus. Je me perd dedans, je suis envoûté, impossible de me reprendre.

Moi: Je... je...

Ma main remonte le long de son bras et mes doigts viennent caresser sa joue. Puis soudain, comme ci j'avais un poids dans le bras, je le laisse tombé et reprend finalemnt mes esprits. Je fixe de nouveau ses yeux qui sont redevenus couleur caramel.

Naamah: Tu?

Moi: Je pouvais plus rien faire! Qu'est ce que tu m'as fait?!

Elle passe délicatement sa main derrière ma nuque pour se rapprocher de mes lèvres. Mais, elle est maligne, elle dévie elle aussi vers mon oreille pour y chuchoter quelque chose.

Naamah: Ne joue pas avec moi, c'est moi qui détiens le pouvoir de séduction.

Je dois avouer qu'à ce moment précis, j'ai envie de m'enterrer six pieds sous terre tellement je suis gêné. Et elle s'en réjouit car son sourire est tellement poussé qu'il laisse apparaître sa dentition. C'est un moment assez étrange, une certaine atmosphère s'installe, me laissant comme vide, ne pensant plus à rien. Puis sans réfléchir davantage, je laisse mes lèvres se plaquer contre les siennes et l'embrasse. Ses mains si douces et légèrement moites se collent sur mes joues pendant que j'attrape sa taille maladroitement.

Mais qu'est ce que je fais?

Une fois nos lèvres séparés, elle me regarde, toujours souriante.

Naamah: Alors? Je croyais que ce n'étais pas aussi facile?

Moi: C'est de la triche, t'as utilisé ton pouvoir.

Elle se met à rire de son petit rire de souris puis s'éloigne de quelques pas. Près de la fenêtre, elle l'ouvre puis s'apprête à sauter pour s'enfuir. Je la retiens par le bras.

Moi: Attend! J'ai quelques questions.

Naamah: Oui?

Moi: La fille de la dernière fois, c'est la russe?

Naamah: Oui, c'est Hannah, pourquoi?

Moi: Je me demandais juste, si c'était un des loups que j'ai déjà vu.

Naamah: Oui, tu l'as déjà vu.

À peine ai-je le temps de répondre qu'elle s'était encore volatilisée. Je m'écroule sur mon lit puis observe le foutoir qu'est devenu ma chambre. J'ai plus qu'à tout ranger maintenant.

*******

|De: Moi| À: 20h13|
-Yo mec, on se capte ce soir?

|De: Nathan| À: 20h15|
-Où?

|De: Moi| À: 20h16|
-Rocher

J'ai passer la journée à ranger ma chambre et trouver une solution pour réparer mon téléphone que j'avais éjecté de mon bureau sans m'en rendre compte. J'ai remarqué qu'il ne s'allumait plus et j'ai cherché sur Internet. Bref, il fonctionne à nouveau et j'ai envie de sortir de ce trou, je crois bien que c'est la première fois que je reste aussi longtemps chez moi.

J'enfile une veste et me prépare à sortir, mais ma mère m'interpelle.

Ma mère: Angelo?

Moi: Quoi?

Contrat avec le surnaturel - TOME 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !