VICKY 5

1.7K 183 7

       

J'attrape un plateau et me mets dans la file pour pouvoir me servir à manger. Je détourne le regard vers les tables, et je remarque Trevor. Il est assis avec Charly, Will et malheureusement Stacey... Je souffle doucement. Il m'a dit que c'était terminé entre eux, il y a une semaine lorsqu'il m'a emmené près du lac et qu'il m'a enfin embrassé, pour la première fois. Mon premier baisé... C'était tellement bon, jamais j'aurais cru possible de ressentir autant de sensation avec un simple baisé. Je me suis laissé faire lorsqu'il m'a allongé doucement dans l'herbe, je me suis laissé faire lorsqu'il a commencé à me caresser par-dessus mes vêtements... J'aurais voulu qu'il continu, mais j'ai pris peur ... Pas de lui, non. Juste de mon inexpérience... Et je me suis dit que c'était peut-être le meilleur moment pour lui dire qu'en réalité, j'étais vierge. Il a dit qu'il patienterait... Est-ce que les garçons sont réellement patients lorsqu'il s'agit de ça ?

-Avances Vicky, ça bouchonne !

Je sors de mes pensées et souris à Carrie. Puis j'avance, attrape une salade, un bout de pain et un yaourt. J'attends que Carrie ait terminée de se servir à son tour, et mon regard se tourne une fois de plus vers la table de Trevor. Il est en train de rire avec Will, Charly n'a pas l'air d'apprécier la plaisanterie... Stacey est sur son portable et ne s'occupe pas d'eux.

-Tu veux qu'on aille manger avec eux, me dit Carrie.

Je me tourne vers elle, les yeux écarquillés et mon pouls s'accélère d'un seul coup. Je crois même que je prie pour qu'elle ne se mette pas à me tirer par le bras pour m'emmener jusqu'à leur table, elle en serait capable.

-Non... Je préfère qu'on garde nos habitudes.

-Vicky, Trevor est ton petit copain, et il serait tout à fait normal que tu déjeunes avec lui...

Je la coupe

-Je ne préfère pas Carrie, je t'assure.

L'intonation de ma voix donne l'air d'une supplique et Carrie finit par laisser tomber son idée de base.  Nous nous dirigeons donc vers notre table habituelle, au fond du self, tout à gauche, juste devant la porte de la sortie. Malheureusement, pour y arriver nous devons traverser toute la pièce et je sens déjà des regards sur moi. Je sais ce que tous les élèves de ce lycée sont en train de se dire. La nouvelle s'est répandue comme une trainée de poudre, j'essaie de ne pas faire attention à ce que j'entends dans les couloirs... Mais c'est dur, et je pense que je n'ai pas besoin de vous dire toutes les horreurs que je peux entendre depuis que tout le lycée a appris que je sortais avec Trevor.

Je continue d'avancer, la tête baissée, comme à mon habitude lorsque je sens un autre regard sur moi. Je détourne lentement les yeux et croise le beau regard gris de Trevor. Il me sourit doucement, ne faisant plus du tout attention aux personnes qui se trouvent avec lui à table, je souris timidement à mon tour, et il me fait un petit clin d'œil avant que Will ne lui tape sur l'épaule pour retrouver son attention.

-Va falloir manger au lance pierre si on veut être à l'heure en maths, me dit Carrie en commençant à piocher dans son assiette.

Je ne regarde même pas l'heure sur ma montre. Non tout ce que j'ai à l'esprit, c'est le regard de Trevor sur moi... J'ai lu beaucoup de livres, je pensais pouvoir ressentir les émotions de l'héroïne rien qu'en lisant les mots sur le papier. Mais en réalité, c'est tellement plus fort que tout ça : mon cœur qui s'accélère à chaque fois que je le voie, cette impression d'euphorie lorsque son regard se pose sur moi, l'envie d'être avec lui chaque seconde, de lui parler, de l'embrasser... Je crois que c'est ça qui m'étonne le plus. Ce désir charnel, alors même que je n'ai aucune expérience.

Bref, je termine mon yaourt, toujours perdue dans mes pensées et Carrie et moi débarrassons nos plateaux avant de sortir du self.

-Putain, on va se faire démonter... Si j'arrive encore une fois en retard, c'est l'heure de colle et mes parents m'interdiront d'aller à la fête chez Will... Vanessa aura le champ libre et je refuse, me dit Carrie en se mettant limite à courir dans le couloir désert.

J'essaie de la suivre, à vive allure.

-Vicky !

Je me retourne et découvre Trevor qui s'approche de moi, les mains dans les poches. Mon ventre se soulève, comme dans les montagnes russes encore une fois, mon cœur s'accélère et un large sourire s'affiche sur mon visage sans que je ne puisse plus rien contrôler. L'envie de l'embrasser refait une fois de plus surface lorsqu'il se plante devant moi.

-Salut..., dis-je doucement

Voilà, je suis dans ma bulle, hypnotisée par les beaux yeux gris de Trevor. Je ne les lâches plus et j'attends patiemment la suite, sans me soucier de rien. Je ne suis plus au lycée, je ne suis plus en retard pour mon cours de maths. Non, je suis avec Trevor, alors n'importe quoi pourrait se produire, ce ne serait pas grave.

-Vicky, grouilles, me lance Carrie de l'autre bout du couloir.

Je ne réponds rien et reste à ma place sans bouger. C'est Trevor qui se charge de répondre à Carrie, à ma place. Son regard lâche mes yeux, et il lui lance

-Tu la couvres ?

-Tu fais chier Trevor, lui répond-elle.

Il sourit et lui rétorque

-Je sais... Mais on en reparlera quand tu sauras ce que ça fait d'avoir enfin trouvé la bonne personne.

Quoi... ?

-Vicky, m'interpelle Carrie.

Je me force alors à détourner le regard de Trevor. Je me tourne vers ma meilleure amie, elle m'interroge du regard et lorsque je sens les bras de Trevor m'enlacer la taille, je souris encore plus, et lui dit

-Je compte sur toi...

Elle a l'air aussi choquée que moi lorsqu'elle entend les mots sortir de ma bouche, et j'essaie de faire taire cette petite voix qui me dit « Mauvaise idée... Tu diras quoi aux parents lorsqu'ils vont recevoir une lettre d'absence ? ». Trevor rit doucement, et enfouit son visage dans mon cou pour me murmurer

-Bonne décision ma belle...

Son souffle contre ma peau et ces mots dans sa bouche, me déclenche un long frisson dans tout mon corps, de ma tête jusqu'à mes pieds, et font directement taire la petite voix. Puis, il lâche ma taille, me dépose un léger baisé sous le lobe de l'oreille, avant d'attraper ma main et de me mener jusqu'à la sortie du bâtiment.

Pour le plaisir de nous faire souffrir/Bonus Vicky/Trevor Lisez cette histoire GRATUITEMENT !