Chapitre 9

1.8K 227 30

       

         Vicky

Je me réveille au son de mon portable qui sonne à côté de moi. Je l'attrape, sans ouvrir les yeux et je décroche, avec un mince espoir d'entendre la voix de Trevor... Et qu'il s'excuse pour son comportement d'hier soir !

-Allo ?

-Bonjour, je m'excuse de vous déranger aussi tôt...

J'ouvre les yeux et tourne la tête vers mon radio réveil. Sept heures...

-... Vous nous avez laissé un message hier, pour un rendez-vous suite à une prise de sang pour une grossesse. Le résultat est positif c'est ça ?

Je me redresse difficilement, me passe une main sur le visage et tente de retenir les armes qui menacent de s'échapper à chaque fois que ce foutu mot est prononcé.

-Oui, dis-je simplement.

-Très bien... Je peux vous proposer un rendez-vous à neuf heures et demie, ça ira pour vous ?

J'hoche la tête, encore endormie puis je me souviens que je suis au téléphone. Alors j'articule simplement un petit « oui ». La secrétaire note mon rendez-vous puis elle raccroche. Je me relaisse tomber dans mon lit et souffle doucement.

Tu vas te rendre à ce rendez-vous Vicky, tu vas écouter ce que le médecin a à te dire... Si il veut faire une échographie tu ne regardes pas... Et pourquoi est-ce que je ne regarderai pas ? C'est mon bébé après tout... Mon bébé... Notre bébé. Qu'est-ce que je dois faire ? Quelle est la meilleure solution ? J'ai beau me dire que je trouve l'IVG monstrueuse, l'abandon d'un enfant horrible... Quand on est dans la situation, on ne voit plus du tout les choses de la même manière. Et Trevor n'est pas là pour m'aider... Et avec ce que j'ai entendu hier, je ne veux pas de son aide de toute façon !

Je me lève d'un bond, bien décidé à prendre les choses en main. J'en ai assez de m'apitoyer sur mon sort. Assez de pleurer pour ce connard sans cœur. Assez de le laisser toujours tout gâcher. Je sors de ma chambre, me dirige directement dans la cuisine, fais couler une cafetière, puis je me rends dans la salle de bain, me déshabille et rentre sous la douche en me répétant cette unique phrase à voix haute

-Tu es forte Vicky, ne laisses pas Trevor te démolir une fois de plus !

                                                                                              ***

                                                                                 Trevor

-Monsieur, faut pas rester là... Vous faites fuir les clients...

J'ouvre difficilement un œil et je me prends le soleil en plein dans la gueule. Je grimace et ouvre le deuxième, puis je remarque un mec derrière la vitre de ma bagnole, les deux mains de chaque côté du visage pour pouvoir me voir.

-Je suis où là, dis-je doucement.

Putain de merde ! J'ai mal au crâne, le ventre en vrac, je me sens sale et je n'ai aucun putain de souvenirs...

« C'est positif »... Putain ! Et après, je l'ai entendu pleurer et je me suis barré comme un connard...

-Monsieur...

Pour le plaisir de nous faire souffrir/Bonus Vicky/Trevor Lisez cette histoire GRATUITEMENT !