Chapitre 14

777 72 6

Chapitre 14

Tout en restant bouche bée, j'essaye de cacher mon envie de m'écrouler au sol tellement je suis perdu.

Moi: Q..quoi?

Naamah: Ce pouvoir m'est vraiment très utile.

Ce n'était pas écrit dans le livre!

Moi: Mais, est ce que tu le fais aussi avec moi?

En attendant sa réponse, je tente de lire dans sa pensée pour vérifier qu'elle dise vraiment ce qu'elle pense.

Naamah: Bien sur que non! Je te protège! Pourquoi tu crois sans arrêt que je te mens?

Elle n'a pas pensé, du moins, elle pensait exactement ce qu'elle a dit.

Moi: Oui excuse moi.

Elle me regarde, intriguée certainement par mon comportement.

Naamah: Je pense que je devrais y aller sinon je vais me faire engueuler.

Moi: Attend! J'ai l'impression que tout est dans le flou avec toi! Tu arrive, tu pars, je ne te vois plus pendant une semaine, tu dis me protéger mais pourquoi? Je me pose beaucoup trop de questions par rapport à toi et je m'embrouille.

Elle s'approche de moi pour déposer un baiser sur ma joue puis murmure quelque chose dans mon oreille.

Naamah: Fais ce que te dit ton cœur, je suis avec toi.

Je comprend rien à cette fille, aidez moi!

Je ne lui répond pas et elle se retourne lentement pour s'en aller. Je reste planté là, au milieu de la forêt, perturbé au plus au niveau.

*******

Installé à table avec toute la meute, je me décide à les prévenir de ce qui se trame.

Moi: J'ai des informations.

Ma mère manque de s'étouffer avec son bout de pomme de terre et tous les autres me regardent avec leurs yeux ébahis.

Mathieu: Dis nous?

Moi: Ils veulent Mona.

À ce moment là, tout le monde se met à parler dans tous les sens et personne ne s'écoute. Je me lève en tapant du poing sur la table, agacé.

Moi: Arrêtez!

Ma mère: Comment tu sais ça?

Mathieu: Pourquoi Mona?

Rosalie: Pourquoi ma fille? Jamais, vous entendez, jamais il n'aura ma fille!

Diego: Dis nous comment tu as su ça! C'est encore un des tes mensonges?

Emilie: Tu joues encore avec nos sentiments?

Eloise: C'est vraiment honteux ce que tu fais Angelo!

Mona: Maman je veux pas partir!

Ma mère: ARRÊTEZ!

Ses mains tremblent, ses lèvres aussi. Je suis dévasté par ce que je viens d'entendre. Ma mère, essoufflée et choquée, se lève pour me prendre dans des bras.

Ma mère: Arrêtez... Arrêtez... Mon fils n'est pas de ce genre, il dit la vérité!

Rosalie: Comment tu peux le savoir? Ton gamin nous déteste!

Contrat avec le surnaturel - TOME 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !